Différences entre les versions de « Page:Widor - Initiation musicale.djvu/152 »

m
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 7 : Ligne 7 :
L’étude de la musique arabe nous permettra de mieux comprendre le génie de la Grèce, et sans doute, par comparaisons et rapprochements, serons-nous amenés à d’heureuses trouvailles, car c’est chez les philosophes d’Athènes que les savants arabes ont pris les règles de leur art.
L’étude de la musique arabe nous permettra de mieux comprendre le génie de la Grèce, et sans doute, par comparaisons et rapprochements, serons-nous amenés à d’heureuses trouvailles, car c’est chez les philosophes d’Athènes que les savants arabes ont pris les règles de leur art.


Peu à peu le mélos d’Égypte avait dû gagner les rives de la mer Égée, grâce aux perpétuelles communications de ces rives entre elles&nbsp;<ref>Si la Musique jouait un rôle prépondérant dans l’ancienne Égypte, où elle était à la base de toute l’éducation, elle n’était pas de moindre importance chez les peuples sémitiques. Exemple : chez les Maures d’Espagne, toute cure médicale commençait par l’audition successive de plusieurs modes afin de déterminer le tempérament du malade, était-il bilieux, sanguin, lymphatique ?</ref>.
Peu à peu le mélos d’Égypte avait dû gagner les rives de la mer Égée, grâce aux perpétuelles communications de ces rives entre elles<ref>Si la Musique jouait un rôle prépondérant dans l’ancienne Égypte, où elle était à la base de toute l’éducation, elle n’était pas de moindre importance chez les peuples sémitiques. Exemple : chez les Maures d’Espagne, toute cure médicale commençait par l’audition successive de plusieurs modes afin de déterminer le tempérament du malade, était-il bilieux, sanguin, lymphatique ?</ref>.
<ref follow=p151> — Comment ? Rien ?… Ouvrez cette caisse ! — Non. — Ouvrez ! — Non ! Non ! Non !… Indiquez-moi l’objet coté au plus haut prix de vos tarifs, je paierai en conséquence. — Ce sont les perles, répond le douanier. — Eh bien ! Voici de quoi payer la plus belle perle du monde… »</ref>.
<ref follow=p151> — Comment ? Rien ?… Ouvrez cette caisse ! — Non. — Ouvrez ! — Non ! Non ! Non !… Indiquez-moi l’objet coté au plus haut prix de vos tarifs, je paierai en conséquence. — Ce sont les perles, répond le douanier. — Eh bien ! Voici de quoi payer la plus belle perle du monde… »</ref>.
118 771

modifications