Différences entre les versions de « Page:Widor - Initiation musicale.djvu/129 »

m
m
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
combien d’autres, fêtés en France et à l’Étranger…&nbsp;<ref>Je saisis l’occasion et j’ai le devoir de m’inscrire ici en faux contre une légende obstinément propagée je ne sais dans quel intérêt.
combien d’autres, fêtés en France et à l’Étranger…<ref>Je saisis l’occasion et j’ai le devoir de m’inscrire ici en faux contre une légende obstinément propagée je ne sais dans quel intérêt.
On a dit et écrit que le Conservatoire avait brillé par son absence aux obsèques de Franck.
On a dit et écrit que le Conservatoire avait brillé par son absence aux obsèques de Franck.
La vérité est que le directeur, Ambroise Thomas, retenu par l’examen de cent vingt candidates au concours d’admission et d’ailleurs fort souffrant, s’était fait représenter par Delibes, professeur de composition, membre de l’Institut.
La vérité est que le directeur, Ambroise Thomas, retenu par l’examen de cent vingt candidates au concours d’admission et d’ailleurs fort souffrant, s’était fait représenter par Delibes, professeur de composition, membre de l’Institut.
118 771

modifications