Différences entre les versions de « Page:Condorcet - Œuvres, Didot, 1847, volume 4.djvu/162 »

aucun résumé de modification
(→‎Page non corrigée : Page créée avec « haine. Cependant il respectait en lui la gloire de la France, et ne voyait pas sans orgueil l’admiration de l’Europe placer un de ses sujets au premier rang des homme... »)
 
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 26 : Ligne 26 :
 
s’était créé des principes sûrs et précis auxquels
 
s’était créé des principes sûrs et précis auxquels
 
il avait attaché toutes ses opinions, d’après
 
il avait attaché toutes ses opinions, d’après
lesquelles il dirigeait toute sa conduite, gloire qu’aucun autre homme d’Etal n’a mérité de partager avec
+
lesquelles il dirigeait toute sa conduite, gloire qu’aucun autre homme d’Etat n’a mérité de partager avec
 
lui. Il savait qu’à une âme passionnée pour la vérité
 
lui. Il savait qu’à une âme passionnée pour la vérité
 
et pour le bonheur des hommes, M. Turgot unissait
 
et pour le bonheur des hommes, M. Turgot unissait