Différences entre les versions de « Page:Nichault - Marie Louise d Orleans.djvu/14 »

→‎Page non corrigée : Page créée avec « touchants de la tendre affection du roi son frère pour elle. Marie-Louise, sans les comprendre tous, écoutait et retenait chaque mot de sa mère ; elle la plaignait de... »
(→‎Page non corrigée : Page créée avec « touchants de la tendre affection du roi son frère pour elle. Marie-Louise, sans les comprendre tous, écoutait et retenait chaque mot de sa mère ; elle la plaignait de... »)
 
(Aucune différence)
205 222

modifications