Différences entre les versions de « Page:Mission scientifique du Maroc - Revue du monde musulman, tome I, 1907.djvu/408 »

m
→‎top : Corrections diverses, remplacement: 1e → le
(Pywikibot touch edit)
m (→‎top : Corrections diverses, remplacement: 1e → le)
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
Il n’y avait alors que 358 élèves au collège. Un an après (1900-1901), leur nombre passait à 560, dont 415 internes, et le lieutenant-gouverneur accordait 20.000 roupies pour la construction de nouveaux bâtiments. De nombreuses améliorations avaient été introduites : création de surveillants de groupes, ouverture d’une pension qui, organisée d’après le système anglais, reçoit, de la part des élèves, le meilleur accueil.
 
Il n’y avait alors que 358 élèves au collège. Un an après (1900-1901), leur nombre passait à 560, dont 415 internes, et le lieutenant-gouverneur accordait 20.000 roupies pour la construction de nouveaux bâtiments. De nombreuses améliorations avaient été introduites : création de surveillants de groupes, ouverture d’une pension qui, organisée d’après le système anglais, reçoit, de la part des élèves, le meilleur accueil.
   
En 1901, 1e collège reçut la visite de Lord Curzon auquel est due l’initiative d’une souscription pour la construction d’un hôpital, souscription qui produisit 27.000 roupies. L’année suivante, on trouvait 620 élèves, dont 495 internes.
+
En 1901, le collège reçut la visite de Lord Curzon auquel est due l’initiative d’une souscription pour la construction d’un hôpital, souscription qui produisit 27.000 roupies. L’année suivante, on trouvait 620 élèves, dont 495 internes.
   
 
Dans la pensée de Muhsin ul-Mulk, le collège d’Aligarh devait servir de noyau à l’Université musulmane hindoue dont il réclamait la création. Cette idée, depuis, a toujours été soutenue dans les assemblées de la Muhammadan Educational Conference, notamment à celle de Delhi, en 1902, sous la présidence de l’Aga Khan.
 
Dans la pensée de Muhsin ul-Mulk, le collège d’Aligarh devait servir de noyau à l’Université musulmane hindoue dont il réclamait la création. Cette idée, depuis, a toujours été soutenue dans les assemblées de la Muhammadan Educational Conference, notamment à celle de Delhi, en 1902, sous la présidence de l’Aga Khan.
19 727

modifications