Différences entre les versions de « Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 10.djvu/244 »

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 21 : Ligne 21 :
 
mauvaise sante ; tout cela me fait demeurer au coin de
 
mauvaise sante ; tout cela me fait demeurer au coin de
 
mon feu avec un plaisir, pour moi, que je préfère à d`autres qui paroissent plus sensibles ; mais une retraite que
 
mon feu avec un plaisir, pour moi, que je préfère à d`autres qui paroissent plus sensibles ; mais une retraite que
j'admire, c`est celle de Mlle de la Trousse ; Dieu lui fait
+
j'admire, c`est celle de Mlle de la Trousse<ref>LETTRE 1404. -- 1. Il faut sans doute lire ici ''Mme de la Trousse''
de grandes grâces, et son état est maintenant bien digne
 
d'envie. Mme de Chaulnes veut toujours se reposer, et
 
court incessamment. Il y a chez elle des dîners magnifiques :
 
le chevalier de Lorraine, M. de Marsan, M. le
 
cardinal de Bouillon ; cela se soutient de cette sorte tous
 
les jours de la semaine. Mme de Pontchartrain est assez
 
malade ; la comtesse de Gramont est retournée à la cour
 
LETTRE 1404. -- 1. Il faut sans doute lire ici ''Mme de la Trousse''
 
 
(voyez tome III, p. 131, note 4) ; nous ne croyons pas qu’il y eût
 
(voyez tome III, p. 131, note 4) ; nous ne croyons pas qu’il y eût
 
alors une Mlle de la Trousse ; la fille du marquis (tome VI, p. 349,
 
alors une Mlle de la Trousse ; la fille du marquis (tome VI, p. 349,
Ligne 37 : Ligne 29 :
 
dans le monde : voyez la lettre de Coulanges du 4 mars 1695,
 
dans le monde : voyez la lettre de Coulanges du 4 mars 1695,
 
dernier alinéa, p. 253. -- Voyez cependant ci·-dessous, p. 313,
 
dernier alinéa, p. 253. -- Voyez cependant ci·-dessous, p. 313,
la note 1.
+
la note 1.</ref> ; Dieu lui fait
 
de grandes grâces, et son état est maintenant bien digne
 
d'envie. Mme de Chaulnes veut toujours se reposer, et
 
court incessamment. Il y a chez elle des dîners magnifiques :
 
le chevalier de Lorraine, M. de Marsan, M. le
 
cardinal de Bouillon ; cela se soutient de cette sorte tous
 
les jours de la semaine. Mme de Pontchartrain est assez
 
malade ; la comtesse de Gramont est retournée à la cour
9 489

modifications