Différences entre versions de « Page:Revue des Deux Mondes - 1896 - tome 138.djvu/254 »

(Pywikibot touch edit)
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
 
Disons, à l’honneur de David, que son jugement fut tout autre. Il a raconté lui-même son étonnement profond, lorsque, à côté du portrait de Marat que venait d’exposer Gros, son élève, il vit le ''Chasseur au Départ'' de Géricault. Admirable d’impartialité, David, sans hésitation, le proclama supérieur.
 
Disons, à l’honneur de David, que son jugement fut tout autre. Il a raconté lui-même son étonnement profond, lorsque, à côté du portrait de Marat que venait d’exposer Gros, son élève, il vit le ''Chasseur au Départ'' de Géricault. Admirable d’impartialité, David, sans hésitation, le proclama supérieur.
   
343 728

modifications