Différences entre versions de « Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol19.djvu/295 »

 
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
— C’est Malacha qui m’a éclaboussée exprès.
 
— C’est Malacha qui m’a éclaboussée exprès.
   
La mère d’Akoulina empoigna Malacha et la
+
La mère d’Akoulina empoigna Malacha et la frappa sur la nuque. Malacha se mit à crier si fort qu’on l’entendit de toute la rue. Sa mère se précipita au dehors :
frappa sur la nuque. Malacha se mit à crier si fort
 
qu’on l’entendit de toute la rue. Sa mère se précipita
 
au dehors :
 
   
— Pourquoi bats-tu la mienne ? fit-elle. Et elle
+
— Pourquoi bats-tu la mienne ? fit-elle. Et elle dit des grossièretés à sa voisine.
dit des grossièretés à sa voisine.
 
   
  +
La querelle s’envenima. Les femmes allaient se prendre aux cheveux. Les paysans sortirent de leurs maisons, et une foule s’amassa dans la rue. Tout le monde criait à la fois, personne n’écoutait l’autre. On s’injuriait, on se bousculait, une bagarre était imminente, lorsqu’une vieille, la grand’mère d’Akoulina, se jeta au milieu des paysans pour leur faire entendre raison.
La querelle s’envenima. Les femmes allaient se
 
prendre aux cheveux. Les paysans sortirent de
 
leurs maisons, et une foule s’amassa dans la rue.
 
Tout le monde criait à la fois, personne n’écoutait
 
l’autre. On s’injuriait, on se bousculait, une bagarre
 
était imminente, lorsqu’une vieille, la grand’mère
 
d’Akoulina, se jeta au milieu des paysans
 
pour leur faire entendre raison.
 
   
— Que faites-vous donc, mes amis ? Et dans un
+
— Que faites-vous donc, mes amis ? Et dans un pareil jour ! Pécher de la sorte, alors qu’il faudrait se réjouir !
pareil jour ! Pécher de la sorte, alors qu’il faudrait
 
se réjouir !
 
   
Mais on ne l’écouta point. Elle faillit même être
+
Mais on ne l’écouta point. Elle faillit même être renversée ; et la vieille n’aurait pu les apaiser sans Akoulina et Malacha elles-mêmes.
renversée ; et la vieille n’aurait pu les apaiser sans
 
Akoulina et Malacha elles-mêmes.
 
   
  +
Tandis que les femmes s’injuriaient, Akoulina avait essuyé sa robe. Elle retourna en courant à la mare, prit un petit caillou et creusa la terre pour que l’eau pût s’échapper dans la rue. Pendant qu’elle était ainsi occupée, Malacha s’approcha de son côté, et à l’aide d’un bâton, se mit à tracer une petite rigole.
Tandis que les femmes s’injuriaient, Akoulina
 
avait essuyé sa robe. Elle retourna en courant à
 
la mare, prit un petit caillou et creusa la terre
 
pour que l’eau pût s’échapper dans la rue. Pendant
 
qu’elle était ainsi occupée, Malacha s’approcha de
 
son côté, et à l’aide d’un bâton, se mit à tracer une
 
petite rigole.
 
   
 
Déjà les paysans commençaient à échanger des
 
Déjà les paysans commençaient à échanger des
22 772

modifications