Différences entre les versions de « Page:Dujardin - Les Premiers Poètes du vers libre, 1922.djvu/33 »

m
aucun résumé de modification
m
m
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
Aux personnes qui croient aux inventeurs nous laisserons donc l’émouvant plaisir de discuter les titres de Marie Krysinska, de Gustave Kahn, de Laforgue et de Moréas, sans oublier ceux de Rimbaud et de tel outsider qu’il sera toujours facile de leur adjoindre, et nous rechercherons simplement comment et par qui (''par qui'' au pluriel) le vers libre a été instauré dans la poésie française.
 
Aux personnes qui croient aux inventeurs nous laisserons donc l’émouvant plaisir de discuter les titres de Marie Krysinska, de Gustave Kahn, de Laforgue et de Moréas, sans oublier ceux de Rimbaud et de tel outsider qu’il sera toujours facile de leur adjoindre, et nous rechercherons simplement comment et par qui (''par qui'' au pluriel) le vers libre a été instauré dans la poésie française.
   
  +
 
 
{{séparateur|1}}
 
{{séparateur|1}}
   
<section end="s1" /><section begin="s2"/><nowiki/>
+
<section end="s1" />
  +
<section begin="s2" /><nowiki/>
   
 
{{t3|{{sc|les premières publications}}}}
 
{{t3|{{sc|les premières publications}}}}
   
   
  +
Il sera d’une bonne méthode de dresser tout d’abord le tableau chronologique des premières manifestations imprimées du vers libre ; ce n’est pas<section end="s2"/>
+
Il sera d’une bonne méthode de dresser tout d’abord le tableau chronologique des premières manifestations imprimées du vers libre ; ce n’est pas<section end="s2" />