Différences entre les versions de « Page:Maison rustique du XIXe siècle, éd. Bixio, 1844, I.djvu/22 »

m
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
En-tête (noinclude) :En-tête (noinclude) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{nr|8|AGRICULTURE : CLIMAT.|{{sc|chap. i}}<sup>er</sup>.}}
+
{{nr|8|AGRICULTURE : CLIMAT.|{{sc|chap. {{rom-maj|i}}}}<sup>er</sup>.}}
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 4 : Ligne 4 :
 
pendant le troisième tiers ; encore son
 
pendant le troisième tiers ; encore son
 
inaction n’est-elle vraiment complète que
 
inaction n’est-elle vraiment complète que
dans les temps de gelée.
+
dans les temps de gelée.
   
 
Entre le printemps et cette dernière époque,
 
Entre le printemps et cette dernière époque,
les plantes annuelles commencent et
+
les ''plantes annuelles'' commencent et
 
achèvent, pour la plupart, leur courte existence.
 
achèvent, pour la plupart, leur courte existence.
 
Cependant il en est qui peuvent résister
 
Cependant il en est qui peuvent résister
Ligne 36 : Ligne 36 :
 
arrête la production des tiges et des
 
arrête la production des tiges et des
 
feuilles au profit de celle des fleurs et des
 
feuilles au profit de celle des fleurs et des
fruits.— L’automne complète la maturité des
+
fruits. — L’automne complète la maturité des
 
graines, et prépare progressivement les végétaux
 
graines, et prépare progressivement les végétaux
 
à supporter les froids de l’hiver. —
 
à supporter les froids de l’hiver. —
Ligne 76 : Ligne 76 :
 
se prolonge au-delà du terme ordinaire, n’altère
 
se prolonge au-delà du terme ordinaire, n’altère
 
pas sensiblement leurs propriétés conservatrices.
 
pas sensiblement leurs propriétés conservatrices.
A. {{sc|Thouin}} cite, a cet égard, un
+
A. {{sc|Thouin}} cite, à cet égard, un
l’ail curieux dont ou n’a pas, ce me semble,
+
fait curieux dont ou n’a pas, ce me semble,
 
assez médité les conséquences. — Ce savant
 
assez médité les conséquences. — Ce savant
 
agronome avait fait en Russie un envoi de
 
agronome avait fait en Russie un envoi de
Ligne 91 : Ligne 91 :
 
— Pas un ne mourut.
 
— Pas un ne mourut.
   
{{ancre|1:3:3|{{T6|§ III.— Intensité de la chaleur et du froid.}}}}
+
{{p|1:3:3}}{{T5{{rom-maj|III}}. — Intensité de la chaleur et du froid.}}
 
 
Quoique ''la température moyenne'' de chaque
 
Quoique ''la température moyenne'' de chaque
 
climat ne varie pas autant qu’on pourrait
 
climat ne varie pas autant qu’on pourrait
 
le croire, il n’en est pas moins vrai que l’intensité
 
le croire, il n’en est pas moins vrai que l’intensité
 
de la chaleur et du froid est loin d’être
 
de la chaleur et du froid est loin d’être
annuellement la même. — A Paris, le thermomètre
+
annuellement la même. — À Paris, le thermomètre
est monté à 30° (38° centigrade) en juillet 1793.— Il est descendu à &minus;19° (23° 1/2 cent.)
+
est monté à 30° (38° centigrade) en juillet 1793. — Il est descendu à &minus;19° (23° 1/2 cent.)
 
au-dessous de 0° en janvier 1795. Et cependant,
 
au-dessous de 0° en janvier 1795. Et cependant,
 
années communes, les chaleurs de l’été ne
 
années communes, les chaleurs de l’été ne
Ligne 132 : Ligne 131 :
 
vignobles, et dont on peut tracer la démarcation
 
vignobles, et dont on peut tracer la démarcation
 
par une ligne droite tirée depuis Guerande
 
par une ligne droite tirée depuis Guerande
(Loire-inférieure) jusqu’à Couey (Aisne) ; 2° celle du centre, où il n’y a pas de maïs,
+
(Loire-inférieure) jusqu’à Coucy (Aisne) ; 2° celle du centre, où il n’y a pas de maïs,
 
et dont !a limite est assez exactement indiquée
 
et dont !a limite est assez exactement indiquée
 
par une ligne droite tirée de Ruffec (Charente) jusqu’au pays entre Lunéville et Nancy
 
par une ligne droite tirée de Ruffec (Charente) jusqu’au pays entre Lunéville et Nancy
 
(Meurthe) ; il est remarquable qu’elle est
 
(Meurthe) ; il est remarquable qu’elle est
 
presque parallèle à la ligne qui marque la
 
presque parallèle à la ligne qui marque la
réparation des vignobles ; 3° celle du midi ou
+
séparation des vignobles ; 3° celle du midi ou
 
l’on trouve les vignes, les oliviers et le mais.
 
l’on trouve les vignes, les oliviers et le mais.
 
(''Le Cult. anglais'', t. 17.)
 
(''Le Cult. anglais'', t. 17.)
523

modifications