« Page:Conseil colonial de la Guadeloupe - Abolition de l'esclavage, 1848.djvu/14 » : différence entre les versions

m
aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
mAucun résumé des modifications
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 7 : Ligne 7 :
C’est, Messieurs, parce qu’à cet égard je comptais sur vous
C’est, Messieurs, parce qu’à cet égard je comptais sur vous
comme je compte sur moi-même, que j’ai eu l’honneur de vous
comme je compte sur moi-même, que j’ai eu l’honneur de vous
proposer d’offrir au roi , au nom du pays, d’entrer immédiatement dans la voie de l’émancipation.
proposer d’offrir au roi, au nom du pays, d’entrer immédiatement dans la voie de l’émancipation.


L’abolition de l’esclavage est aujourd’hui un principe proclamé ; son application seule est subordonnée à une question de temps. Il ne nous appartient pas d’en précipiter la solution ; mais en France l’opinion publique s’est hautement prononcée, le gouvernement lui-même est débordé. Saisissons, pendant qu’il en est temps encore, la direction qu’il convient de donner à la transformation de notre pays emparons-nous de l’initiative des mesures à prendre ; sachons faire apprécier l’utilité de notre concours, et, je le répète, il sera accueilli, parce qu’il est utile, indispensable, non pas seulement aux intérêts des propriétaires, mais à celui des esclaves, dont l’avenir et le bien-être se trouvent entre nos mains.
L’abolition de l’esclavage est aujourd’hui un principe proclamé ; son application seule est subordonnée à une question de temps. Il ne nous appartient pas d’en précipiter la solution ; mais en France l’opinion publique s’est hautement prononcée, le gouvernement lui-même est débordé. Saisissons, pendant qu’il en est temps encore, la direction qu’il convient de donner à la transformation de notre pays emparons-nous de l’initiative des mesures à prendre ; sachons faire apprécier l’utilité de notre concours, et, je le répète, il sera accueilli, parce qu’il est utile, indispensable, non pas seulement aux intérêts des propriétaires, mais à celui des esclaves, dont l’avenir et le bien-être se trouvent entre nos mains.
62

modifications