Souvenirs d’un membre de la Commune

François Jourde, comptable de profession, est élu membre du Conseil de la Commune de Paris en 1871. Après l'écrasement de la Commune, il est condamné aux travaux forcés en Nouvelle-Calédonie.

L'auteur revient dans ce livre sur les violences de la Semaine sanglante, pendant laquelle le gouvernement de Versailles réprima l'insurrection parisienne. Il décrit les conditions de vie des communards déportés en Nouvelle-Calédonie, une colonie française isolée et peu développée, qui offre peu de perspectives aux exilés. Le récit s'achève sur son évasion vers l'Australie, avec quelques camarades.

Taille : 22 000 mots