Romantiques, Pétrus Borel, Alexandre Dumas/Catherine Howard

◄  Index

Ethelwood étend le bras pour éclairer le roi avec la lampe, et tire de la main droite un poignard :


Henri

Oh ! il faut que je la voie encore une fois.


ethelwood

Regardez-la donc, sire.


Voir aussi dans la Revue du Théâtre, une curieuse lithographie de l’acteur Mélingue ; Catherine sur son trône, épouvantée par la menace d’Ethelwood, debout, le manteau trainant sur les marches :

« Vous avez voulu une couronne, vous la poserez sur votre tête et elle blanchira vos cheveux. »

Dumas raconte dans ses mémoires, que ce drame médiocre était tiré d’une mauvaise pièce faite par lui : Édith aux longs cheveux.