Recueil des Remontrances, Règlements, Ordonnances, Arrêts, Lettres d’Établissement, et autres Papiers importants concernant les Écoles du Diocèse de Lyon

Reglements pour les ecoles De la Ville & Diocese de Lyon. Dressez par Messire Charles Demia, Prétre, Promoteur general Substitué de l'Archevêché, & Directeur general desdites Ecoles, Lyon, André Olyer, s.d. [1688], in-4, 96 p.

Dans le même volume : Avis au lecteur sur le commencement et progres des Ecoles du diocese de Lyon (en tête des Reglements) ; Statuts pour les Maîtres et Maîtresses, 28 juillet 1676 (p. 84-87) ; Ordre pour les Assemblees de Maîtres et Maîtresses d'Ecole de la Ville et des environs de Lyon (p. 88-90), Remonstrances faites a Messieurs les Prevost des Marchands, Echevins etc. (p. 91-96).




Reglements pour les ecoles De la Ville & Diocese de Lyon. Dressez par Messire Charles Demia, Prétre, Promoteur general Substitué de l'Archevêché, & Directeur general desdites Ecoles
Chapitre troisieme
DE L'ORTOGRAPHE

LE MAITRE gardera un milieu entre l'ancienne Ortographe, et celle de quelques Modernes, qui defigurent la Langue.Z Il otera les lettres, qui ne se prononcent point, et qui ne rendent pas les mots meconnoissables, comme le p dans Bapteme, et Ptisane, l’s qui se trouve apres un é clair, au lieu de laquelle on met un accent au dessus de 1'e, comme dedain, detruire, etc. on suprime de meme l's qui fait la silabe longue, a la place de laquelle on met un accent circonflexe comme Apotre, jeune, it faut excepter certains mots qui sont si nus, quand on en a ote quelque lettre, qu'on ne les reconnoit plus; on retranche aussi les lettres doubles, et inutiles, comme 1'f dans afaire au lieu d'affaire, l'on change presque toujours 1'y en i simple. Le Maitre fera aprendre aux Ecoliers les regles generales de l'Ortographe, par exemple qu'il y a 24 lettres dans l'Alphabet, y comprenant K et W, cinq sont voielles, seze consonnes Latines, et trois lettres Grecques K, Y, Z: 3 des voIelles it y en a deux qui sont quelquefois consonnes, savoir quand elles commencent les mots et les silabes, et pour lors elles s'ecrivent diferent u U voiele, v V consonne, i I voiele, et j J consonne.

IL FERA REMARQUER ce qu'il y a de particulier dans certaines lettres de 1'Alphabet, comme 1'e devant 1'n ou en, prend souvent la prononciation de 1'a, par exemple, enfant, lisez anfant, le c et le g se prononcent doucement devant 1'i et 1'e, et durement devant 1'a, 1'o, et 1'u; 1'h est muette dans les mots qui derivent du Latin, comme l'honneur, et aspirante devant les autres, qui n'en viennent pas, comme le hazard, 1'r et 1's se prononcent doucement, quand elles sont au milieu des mots, et entre deux voieles, par exemple,.faire, faisons. Le t, prend la prononciation d'un c lorsqu'il est suivi d'un i, et d'une autre voiele au milieu d'un mot, par exemple act in,4 it moms qu'il ne soit precede d'un' s. Il apprendra aux Ecoliers ce qu'on joint ensemble dans la prononciation, n'en faisant qu'une silabe, comme dans les mots suivans, Roi nous, etc. dans le Latin il n'y a point de Diphtongue, si les voIeles ne sont jointes ensemble, comme dans les mots suivants Coeurs, Coelum, etc. LE MAITRE fera de plus remarquer les Mots qui doivent commencer par des lettres Capitales, et encore ce que c'est qu'Apostrophe, Cedille, Abreviations, Division, etc. qu'il expliquera comme s'ensuit: L'Apostrophe, se met au haut de la premiere ou deuxieme lettre pour remarquer le defaut d'une voiele, comme l'honneur, l'Eglise. La Cedille se met sous le f, pour le faire prononcer comme un's, par exemple, facon.

L'abreviation marque le defaut d'un'm, et d'un'n, par exemple, dominu.5 La Division se met au bout de la ligne, quand le mot n'est pas acheve, par exemple a celui d'ache-ve. La Subunion se met entre deux Mots pour les unir et lier ensemble, par exemple, dit-il. POUR LES ACCENS, le Maitre fera Observer qu'il y en a de trois sortes; savoir l'accent Grave, l'Aigu, et le Circonfexe; que le Grave vient de gauche a droit, exemple () et se met souvent sur 1'A, pour alonger les silabes, exemple deco; 1'accent Aigu qui vient de droit a gauche O marque ordinairement la prononciation de I'E masculin, comme bonte, verite. L'accent Circonfexe qui est fait comme un v renverse» (")6 tient ordinairement la place de la lettre s, dans les Mots oil elle n'est pas prononcee, comme dans Paques au lieu de Pasques. TOUCHANT LES PONCTUATIONS, it leur fera aussi remarquer qu'il y en a de Sept sortes: le premier est la Virgule (,) oil I'on s'arreste un peu en Iisant: le second les deux points (:) oil l'on s'arreste un peu plus: le troisieme, est le Point et la Virgule (;) le quatrieme, le Point final (.) oil 1'on s'arrete beaucoup: le cinquieme, le point interrogatif (?) le sixieme, le point admiratif (!) he septieme, la parenteze (). De la lecture par Remarque. Voicy un Exemple de la maniere, dont le Maitre peut faire lire par Remarques. Les Maitres peuvent-ils faire profiter les Enfans a la Vertu, sans qu'ils fassent chaque jour des Considerations ? L'Enfant qui doit lire par Remarques, dira: Les Maitres l'L, est Capitale, parce qu'elle est au commencement de la Phrase, I'M, est aussi Capitale, parce qu'elle commence un mot considerable. II y a un accent circonflexe sur l'á, qui tient la place d'une s, et qui rend la silabe longue: Peuvent-ils, le premier u est voiele, et l'autre consonne, ent, le t, et l’i, il y a une subunion faire, la diphtongue ai se prononce comme un e clair: profiter,' il n'y a rien a remarquer, etc.

Moiens pour bien enseigner ces Remarques.

POUR BIEN REUSSIR a enseigner toutes ces Remarques aux Enfans, il seroit bon que le Maitre les leur fit aprendre par coeur, les en interrogeat, et les en fit disputer les uns contre les autres pour la place, il pourroit ainsi leur dieter des Themes sur les regles qu'ils auroient aprises, et qu'il leur auroit expliquees, et qu'ensuite il corrigera, leur faisant remarquer les fautes, qu'ils auroient faites; il recompensera ceux qui auroient le mieux satisfaits. Mais le principal moien, est de leur faire copier des choses bien correctes.8