Ouvrir le menu principal

Vers de jeunesseMessein1 (p. 13).

QUATRAIN[1]


D’ailleurs en ce temps léthargique,
Sans gaîté comme sans remords,
Le seul rire encore logique,
C’est celui des têtes de morts.

  1. Quatrain écrit en épigraphe à Claire Lenoir de Villiers de l’Isle Adam.