Principes de la science sociale/Table analytique

Traduction par Saint-Germain Leduc et Aug. Planche.
Librairie de Guillaumin et Cie (Tome 3p. index-544).


TABLE
ALPHABÉTIQUE ET ANALYTIQUE
DES MATIÈRES
CONTENUES DANS LES TROIS VOLUMES.


A
Abandon des riches sols de l’Inde. I, 105.
Abrégé d’une aggrégation d’hommes se trouve dans l’homme pris individuellement. III, 404.
Absentéisme aux Indes occidentales anglaises. I, 327. — En Irlande. I, 339. — Il augmente avec l’accroissement de centralisation. III, 219. — Dans la Grande-Bretagne et aux États-Unis, III, 219. — Ce qu’en dit Mac Culloch. III, 222.
Absentéisme et excès de population augmentent de compagnie. I, 530.
Accélération du mouvement sociétaire, I, 439. II, 273.
Accroissement de l’humanité. I, 65. — De population est toujours en raison inverse du développement. 1, 99. III, 255.
Accumulation (De l’). III, 33. — Comment elle est affectée par l’augmentation ou diminution de vitesse de la circulation. I, 318. III, 34.
Acheter sur le marché le moins cher et vendre sur le plus cher, c’est le principe qui gouverne le soldat et le trafiquant, I, 237. — C’est la devise de l’Angleterre. I, 426.
Actes d’incorporation, leurs effets. III, 470.
Action et réaction essentielles pour qu’existe l’harmonie. I, 45, III, 418.
Adultération des utilités est une conséquence de la séparation entre consommateurs et producteurs. III, 320.

{{AN|Afraia, Un détail sur la vie en Laponie. II, 467.

Afrique, Marche de l’établissement. I, 153. — Abandon des riches sols. I, 160. — Forte proportion du capital mobile au capital fixé. III, 40. — Fertilité du sol et rareté de la population. III, 355.
Agricoles (Communautés), leur peu de commerce. I, 420. — Causes de leur faiblesse, II, 30. — Comment elles subissent une taxation par le système britannique. II, 84. — Déperdition du travail chez elles, II, 97. III, 6. — Elles tirent leur accroissement du dehors. III, 457. — Plus elles s’accroissent, plus augmente leur dépendance. III, 457. — Leur développement et leur déclin, et comment les prix des denrées brutes en sont affectés. II, 269, 271.
Agricoles (Les risques) diminuent à mesure que consommateurs et reproducteurs se rapprochent. I, 311.
Agriculteur gagne en liberté à mesure que les emplois se diversifient. II, 28. — n’est le dernier à s’affranchir. III, 474. — Habile, il construit toujours une machine. II, 16.
Agriculture, La grande industrie de l’homme. I, 251. — Elle demande le plut de connaissances, ce qui fut qu’elle est la dernière à se développer. I, 251. — Impossible d’exprimer la différence énorme entre celle des âges primitifs et des dernières époques de société. I, 260. — Elle se développe à mesure que le marché se rapproche du lieu de production. I, 310. — C’est l’industrie la plus exposée en cas de guerre. II, 14. — Son récent développement en Belgique. II, 15. — Elle absorbe une proportion constamment croissante des pouvoirs d’une société qui progresse. II, 15. — Elle perd de son caractère chanceux à mesure que les emplois se diversifient. II, 21. — Elle décline à mesure que le marché s’éloigne. II, 24. — Celle de l’Italie. II, 24. — De la France. I, 93. II, 43. III, 74. — D’Angleterre. II, 74, 89. — Du Danemark. II, 111. — De la Russie. II, 149. — De l’Espagne. II, 119. — Des États-Unis. II, 215. — C’est la dernière à grandir et la plus élevée des industries humaines, III, 474. — Exposé de l’agriculture et des manufactures de l’Angleterre à la fin du xviie siècle, par Andrew Yarranton, I, 457.
Aide. S’aider soi-même chez le peuple. III, 427.
Air atmosphérique, la source ou puise tout ce qui a croissance, et le réservoir où tout retourne. I, 73.
Alabama. Effets de la culture du coton (dans l’État d’). II, 84, — Elle y épuise le sol. II, 198, 245.
Allemagne. Le foyer de la décentralisation européenne. 1, 48. — Son système fédéral. I, 49. — Le sentiment de responsabilité s’y développe. I, 59. — Marche de l’établissement. I, 144. — Naissance et progrès des manufactures. II, 123. — Causes qui ont produit l’institution du Zollverein. II, 125. — Sa formation graduelle. II, 127. — Rapprochement qui en résulte entre les prix des denrées brutes et ceux des utilités achevées. II, 129. — Mines et hauts-fourneaux II, 131.— Communications intérieures. II, 132. — Progrès agricole. II, 133, 139. — Commerce étranger. II, 134. — Combinaison du travail rural et de celui de l’atelier. II, 137. — La science y est partout appréciée. II, 140. — Division du sol. II, 140. — On ne s’y plaint pas du paupérisme. II, 141. — Éducation. II, 142, III, 390. — Respect pour les droits de la propriété, II, 143. — Ce qu’en dit Bunsen. II, 144. — Paysans propriétaires et système de revenus. III, 184. — Faits relatifs à la population, III, 273. — Son rôle dans le commerce du monde. III, 454.
Allen. Son livre : Philosophy of the Mechanics of Nature, III, 314.
Alliance constante de la guerre et du trafic. I, 247. — Sa manifestation en France. II, 34.— Dans la Grande-Bretagne. I, 385. III, 468. — Aux États-Unis. II, 241.
Alliance constante de la guerre et du trafic. I, 247, 416, 431. II, 34, 241.
Américains, Aborigènes. Leur nombre lent à s’accroître. III, 308. — Leur faible propension aux rapports intersexuels, III, 353.
Amérique (États-Unis d’). Comment s’y manifeste le sentiment de responsabilité. I, 59. — Épuisement du sol. I, 88. II, 224, 240. — Marche de l’établissement. I, 117. — Abandon des sols riches. I, 161. — Conduite envers les voisins plus faibles. I, 426. — Population. II, 180. — Anomalies extraordinaires. II, 177. — Tendance à l’association. II, 178. — Tocqueville, sur leur liberté. II, 178. — Tendance à la dispersion, II, 180. — Politique erronée. II, 181. — Tendances récentes du gouvernement. II, 182. — Influence exercée par les guerres de la révolution française. II, 183. — Politique variable. II, 183. — Lois de navigation. II, 186. — La protection fait défaut aux fermiers. II, 188. — Déclin des prix des denrées brutes du sol. II, 188, 197, 275. — Phénomènes en opposition directe avec ceux des contrées avancées d’Europe. II, 190. — Faible exportation de subsistances. II, 193. — Perte pour les fermiers résultant de la nécessité d’exporter les subsistances. II, 194. — Ce qui résulte pour les travailleurs d’une hausse des prix des subsistances. II, 195. — Épuisement produit par la culture du coton. II, 198. — Faible pouvoir productif des États esclaves. II, 199. — Causes de déclin dans les prix des denrées brutes. II, 202. — On n’y doit pas voir les preuves d’une civilisation en progrès. II, 204. — Les prix des denrées brutes et des utilités achevées vont s’écartant de plus en plus. II, 205, 279. — Tendance vers l’extension de l’esclavage. II, 206. — Énorme déperdition du pouvoir placé par la nature à la disposition de sa population. II, 209. — Comment la combinaison y augmente les pouvoirs individuels. II, 210. — Dispersion de la population. II, 210. — Grande déperdition de pouvoir. II, 282, 285. — Erreur des économistes qui la croient spécialement vouée à l’agriculture. II, 212. — Déperdition des constituants des subsistances. II, 214. — Opinion du Dr Lee sur les effets épuisants de la politique. II, 214, — Elle sera gisante avec la Grèce et Rome parmi les ruines du passé. II, 216. — Accroissement de centralisation. II, 217. — Consolidation de la terre. II, 218. — Stevenson, sur l’émigration. II, 219. — Causes de l’accomplissement de l’esclavage. II, 220. — Accroissement dans la proportion des produits du travail absorbée par les trafiquants et les transporteurs. II, 220. — Accroissement du pouvoir de ces deux classes. II, 222.— Revenu. II, 222. — Effets de la protection et du libre-échange. II, 227, 278. — Instabilité et ses effets. II, 229, 277. — Ventes des terres publiques. II, 233. — Comment ces ventes affectent les prix des denrées brutes. II, 235. — Diminution du pouvoir de combinaison. II, 236. — Irrégularité du mouvement sociétaire. II, 237. — Phénomènes que présente l’histoire industrielle. II, 238. — Grande déperdition de capital II, 238. — Taux élevé de l’intérêt. II, 239. — Politique hostile à la création de centres locaux. II, 239. — Tendances belliqueuses. II, 241. — Diminution de la population rurale dans les vieux États. II, 243. — Les manufactures souffrent de la distribution des emplois. II, 245. — Soif qui en résulte pour les offices publics. II, 246. — Déclin de l’individualité. II, 240. — La discorde va croissant. II, 249. — Accroissement du risque de sinistres d’incendie. II, 250. — Incurie. II, 251. — Esprit de spéculation et de jeu. II, 252. — Démoralisation croissante, II, 254. — Tendances à favoriser l’esclavage. II, 266. — Aptitude aux arts mécaniques. II, 258. — Fréquence et rapidité des changements. II, 261. — Phénomènes de l’histoire des dix dernières années. II, 261. — Accroissement du paupérisme. II, 268, 281. Déclin de puissance. II, 268. — Politique hostile à l’accroissement de civilisation. II, 275. — Consommation du fer à différentes époques. II, 280. — Pouvoir d’accumulation. II, 283. — Dépendance croissante des marchés étrangers. II, 285. — Taxation pour l’usage des rentes, II, 286. — Consommation du coton. II, 288. — Comment le planteur subit taxation par le libre-échange. II, 288. — Comment l’immigration agit sur les fermiers. II, 290. — Manifestation de la cause ultime des phénomènes. II, 291. — Comment l’esclavage est affecté par les tendances de la politique à la dispersion. II, 291. — Affaiblissement d’individualité dans le peuple et le gouvernement. II, 293. — Mouvement des métaux précieux. II, 322. — Effets de la protection sur la quantité de ces métaux. II, 323. — Effets de cette quantité sur le taux d’intérêt. II, 328. — Opinion erronée que les hauts profits sont la cause d’un taux élevé d’intérêt. II, 345. — Rapports de la monnaie et du capital. II, 346. — Effets de la politique étrangère sur les prix et l’intérêt. II, 360. — Système de banque en Amérique. II, 428. — Production. III, 25. — Forte proportion du capital mobile au capital fixé. III, 42. — Phénomènes de circulation. III, 82. — Continuation de l’esclavage est une conséquence de l’épuisement du soi III, 85. — Faible production par le travail esclave. III, 86. — Système de revenu. III, 181. — Comment opère le système ad valorem, III, 197. — Fraudes sur le revenu. III, 197. — Accroissement de centralisation. III, 114. — Concurrence pour la vente du travail, III, 231. — Ses effets exagèrent les maux de l’esclavage. III, 231. — Demande comparée du travail dans les époques du libre-échange et de protection. III, 238. — Politique, semblable à celle de la Grande-Bretagne, tend à détruire la concurrence pour l’achat du travail ou des produits du travail. III, 246. — Tendances des deux à favoriser l’esclavage. III, 253.
— Faits relatifs à la population. III, 257.— Statistiques sur la vie. III, 287. — La quantité de subsistances s’accroît sous un système qui rapproche le marché du fermier. III, 318. — L’émigration, conséquence nécessaire de l’épuisement du sol. III, 335. — Déclin de puissance chez les plus vieux États, III, 336. — L’agriculture y décline. III, 338. — Condition de la femme. III, 383. — Accroissement de concurrence pour la vente du travail de la femme. III, 385. — De l’éducation. III, 398. — Accroissement de criminalité chez l’adolescence. III, 399. — Flexibilité du principe de corporation. III, 422. — Diminution du pouvoir producteur. III. 436. — Taxe énorme de transport. III, 437. — Faible montant du commerce d’État à État. III, 455. — Absence du pouvoir de combinaison dans les États. III, 455. — Lent accroissement du pouvoir de contribuer au commerce du monde. III, 456.
Amérique du Sud. Marche de l’établissement. I, 132.
Analogie de la double existence de l’homme et de sa double existence en société. III, 406.
Analogies de la loi naturelle universelle. I, 254.
Analyse nécessaire dans toutes les branches de la science. I, 22. — Elle est préparatoire à la synthèse. I, 28.
Anarchie. Elle est un résultat de l’absence de différence parmi les hommes. III, 466.
Anatomie et chimie du cerveau n’est pas suffisamment avancée pour résoudre les problèmes de la science sociale. III, 298.
Anéantissement de commerce dans l’Inde. I, 400.
Anglais (Écrivains) sur la monnaie. II, 456. Système’anglais. Il vise à monopoliser l’outillage de transformation pour le monde entier. I, 322. — Il trouve son produit et son exposant dans la théorie Malthusienne. I, 535. III, 301. — Sa manifestation à la Jamaïque. I, 339. — En Irlande. I, 372. — Dans l’Inde. I, 412. — Déclin de la valeur de la terre dans les contrées qui lui sont soumises. I, 433. — Il a pour base exclusive l’idée du trafic. I, 426. — Il vise à taxer les producteurs et les consommateurs du globe en augmentant la taxe de transport. I, 493. — Il augmente la proportion des produits du travail absorbée par les non-producteurs. I, 502. — Il tend à l’esclavage et à la barbarie. I, 503. — L’arrêt de circulation est son résultat infaillible. I, 504. — Son caractère désastreux a engendré la résistance. II, 40. — Il est un communisme gigantesque. III, 447.
Anglais (Économistes) préfèrent le trafic à l’agriculture. II, 26.
Anglais (Enfants) sont de purs instruments à l’usage du trafic. III, 398.
Anglais (Propriétaires fonciers). Leur chiffre diminue. I, 511. II, 74.
Anglais (Système social). Le bas prix du travail est la condition de son existence. I, 271.
Anglais (tenanciers), leur ruine. II, 73.
Anglaise (Centralisation). Ses effets sur la distribution. II, 315.
Anglaise (Croisade) et américaine contre les billets au porteur. II, 340.
Anglaise (École) de science économique. — Elle prend son origine aux enseignements de Malthus et de Ricardo. I, 23. — Ce qu’elle voit dans l’homme. I, 24. — Identité de ses doctrines avec celles des propriétaires d’esclaves à la Caroline. I, 470. — Leur caractère anti-chrétien et rétrograde. I, 540. — Combien elles diffèrent de celles d’Adam Smith. I, 540. — Combien erronées, II, 26, 29. III, 52. — Causes des erreurs. III, 15.
Anglaise (Épée) nécessaire pour creuser la voie au commerce anglais. I, 431.
Anglaise (Guerre) contre le commerce des autres nations. I, 483. II, 107.
Anglaise (Société) dans quelles difficultés réelles elle se trouve. I, 502. — Elle va empirant. I, 519.
Anglaises (Banques par actions). Vices de leur organisation. II, 404, leur trafic porté à l’excès. II, 409.
Anglaises (Banques privées). Leur faillites nombreuses. II, 404.
Anglaises (Indes occidentales). Destruction de vie chez elles. I, 349.
Anglaises (Taxes) acquittées par les pays qui fournissent les matières brutes des manufactures. III, 178. — Il en résulte pauvreté pour ces pays. III, 179.
Angleterre. L’individualité y décline. I, 56. — Marche d’établissement. I, 136. Système eolonial. I, 325. — Interdit l’association parmi ses colons. I, 326. — Grossier caractère de son commerce sous les Plantagenets. I, 452. — Elle présente alors des phénomènes précisément semblables à ceux des pays purement agricoles de nos jours. I, 453. — Irrégularité dans le prix des denrées brutes. I, 454. — Résistance aux monopoles flamands. I, 454. — Statut de 1347 et ses effets. I, 455. — Établissement de la loi des pauvres. I, 456. — Lois de navigation. I, 456. — Ce qu’elle était, d’après Yarranton, à la fin du XVIIe siècle. I, 457. — Politique indiquée par lui comme nécessaire. I, 458. — Ses fermiers dépendants des marchés du continent, ce qui en résulte. I, 463. — Développement des manufactures. I, 466. — Fermiers affranchis de la taxe de transport. I, 467. — Mesures monopolisantes. 1, 468. — Leur caractère désastreux et anti-chrétien. I, 468. — Politique coloniale. I, 471. — Système qui vise à établir la suprématie du trafic et du transport sur l’agriculture. I, 472. — Origine de la doctrine d’excès de population. I, 473. — Système contraire aux intérêts de sa propre population. I, 484. — Insignifiant avantage qui a résulté de la destruction du commerce et des manufactures de l’Inde. I, 486. — Intempérance. I, 487. — Lent accroissement dans la valeur du sol. II, 70. — Exportation. II, 76. — Forte importation de subsistances. II, 77. — Faible consommation de subsistances par ses travailleurs. II, 78. — Importation de denrées brutes. II, 80. — Chiffre des individus employés dans les manufactures. II, 80. — Caractère grossier des exportations. II, 81. — Consolidation de la terre II, 88. — Salaires ruraux. II, 88. — Rasement de cottages. II, 89. — Condition de la population agricole. II, 90. — Absentéisme. II, 92. — Faits sur lesquels s’appuie le plus généralement la doctrine de l’excès de population. II, 101. — Causes de la misère. II, 209. — Banque. II, 380. — Banques par action. II, 404. — Banques privées. II, 404. — Énormes chiffres de leurs faillites. II, 418. — Production. III, 15. — Accroissement du capital fixé et mobile. III, 42. — Division et consolidation de la terre. III, 65. — Dette publique. III, 76. — Accroissement de centralisation. III, 219. — Brace, sur la condition du peuple, III, 233. — Kay, sur la condition sociale. I, 487, 507, 513. III, 146, 274, 283. — Mouvement de population. III, 261. — Infanticide. III, 261. — Durée de la vie. III, 283. — Mariages et naissances. III, 285. — Prix du blé à différentes époques. III, 311. — Condition de la femme. III, 374. — Accroissement rapide de criminalité féminine. III, 382. — Éducation. III, 392, 396. — Condition de la population ouvrière, III, 396. — Sa criminalité. III, 400. — Paupérisme est une conséquence nécessaire du système. III, 346. — Taxe des pauvres, III, 442. — Insubordination. III, 468.
Angleterre, Ce dont elle a besoin. I, 161.
Anglo-Saxons, Leur étalon de valeur. III, 300.
Animalité (Instincts d’). Leur prédominance générale. III, 292.
Animaux et végétaux. Transformation mutuelle qui s’opère entre eux. I, 73.
Animaux inférieurs. Leur tendance à disparaître. III, 315.
Animaux supérieurs. Leur fécondité limitée. III, 296.
Antichrétien (Caractère) de l’économie politique moderne. I, 264.
Antichrétien (Caractère) des enseignements de l’école anglaise moderne. I, 540, 544.
Antiesclavage (Avocats de l’). Profit à tirer pour eux de l’étude de la science sociale. III, 476.
Appropriation (Dépendance où se trouve le settler à son début pour ses pouvoirs d’). I, 229.
Appropriation (De l’). I, 244, 266.
Arbre de la science. I, 15. — Celui du commerce, t, 254.
Argent et or. Déclin de leur valeur, comparée avec celle de l’homme. I, 174.
Artistique (Faculté) de la Grande-Bretagne. — Elle est faiblement développée. I, 514.
Asie (Abandon des sols riches en). I, 159.
Association. Le premier et le plus grand des besoins de l’homme. I, 39. — indispensable pour qu’existe un langage. I, 39. — Demande des différences. I, 88. — Existe à un faible degré là où les emplois ne sont pas diversifiés. I, 88. Elle fait de l’homme le maître de la nature. I, 112. — Tout acte d’association est acte de commerce. I, 224. — C’est le premier désir de l’homme. I, 290. — Forte tendance naturelle vers elle aux États-Unis. II, 178. — Manifestation de ses effets. II, 210. — Les métaux précieux en fournissent le grand instrument. II, 362. — Comment elle agit sar la production, III, 19. — Ses effets sur les salaires, profits, rente et intérêt, III, 103. — Action du pouvoir coordonnateur pour écarter les obstacles, III, 412.
Association, individualité, développement et progrès sont en rapport direct entre eux. I, 62.
Association (Le pouvoir d’) croît avec le développement d’individualité. I, 53. — Avec accroissement de population. I, 106. — Sa marche à Athènes. I, 278. — En Espagne. I, 285. — Son absence à Sparte. I, 278. — Efforts en France pour le détruire. I, 236. — Il croît à mesure qu’augmentent les différences entre les hommes. I, 291. — Et aussi en proportion de l’observance de la grande loi du du christianisme. I, 294. — Son exercice interdit par le système colonial anglais. I, 326. — Il croît avec la division du sol et l’accroissement de la proportion du capital fixé. III, 79. — Influence de son accroissement sur l’accroissement de population. III, 267. — La protection est un effort pour établir la parfaite liberté de son exercice dans le monde entier. III, 458.
Association (Développement du pouvoir d’). Source de joie pour tous, excepté pour le trafiquant. I, 240.
Association volontaire, ce qu’elle est dans l’Inde. I, 386. — Aux États-Unis. II, 178.
Association (Accroissement du pouvoir d’). Comment il agit sur les rapports de sexe à sexe. III, 367. — Sur ceux de famille. III, 388.
Astronomie. Ses rapports avec la chimie. I, 9. — Elle se lie étroitement à la Biologie. I, 10.
Athènes, Marrche progressive chez elle du pouvoir d’association. I, 278. — Progrès pacifiques. I, 274. — Droits et devoirs. I, 274. — Tyrannie qui succède. I, 275. — Sa splendeur et sa faiblesse. I, 276. — Son déclin et sa chute. I, 277. — Sa production, III, 10. — Accroissement de la proportion du capital mobile au capital fixé, III, 40. — Taxation. III, 167. — Centralisation. III, 218. — Condition de la femme. III, 370. — Organisation sociétaire. III, 465.
Atlantiques (États) du Sud. Marche de l’établissement. I, 128.
Atomes, Obéissent aux lois qui régissent les masses dont ils sont dérivés. I, 7.
Attraction et contre-attraction essentielles pour qu’existe l’harmonie. I, 57.
Attractive (Force) des cités. I, 40.
Autriche. Division du sol et ses effets. III, 70.
Australie. Marche de rétablissement. I, 148. — Peuplée par des convicts, III, 343. — Condition morale. III, 343.
Avantages qui résultent pour le fermier de la proximité du marché. I, 318. — Ceux du commerce sur le trafic, démontrés par Adam Smith. II, 105. — Ceux d’une honnête politique internationale. III, 459. Ceux de la coopération sur l’antagonisme. III, 142.
Avilissement des prix des denrées brutes tend à l’esclavage de l’homme. II, 75.


B
Bacon, Son arbre de la science. I, 15.
Balance du commerce, se solde en métaux précieux. II, 322. — Nécessaire à tous les pays qui ne produisent pas eux-mêmes ces métaux. II, 325, 487. — Comment elle agit sur la circulation monétaire. II, 463. — Opinion d’Adam Smith. II, 469, 474.
Balance de force entre les organes vitaux. III, 291.
Banque (Circulation de) réglée par la population. II, 490.
Banque (Système anglais de). Son instabilité. II, 380. — Son influence sur la valeur de monnaie. II, 381.
Banque (Circulation de) est une quantité à peu près constante. II, 395, 399.
Banque (Resserrements de) leurs effets. II, 376. — Dépôts de banque, quelles causes influent sur eux. II, 395. — Expansions de banque, leurs effets, II, 375. Monopoles de banque leurs effets désastreux, II, 379. — Billets de banque, leur influence sur la quantité de métaux précieux. II, 337. — Absurdité de la croisade anglaise et américaine contre eux. II, 340. — Comment ils ajoutent de Futilité à la monnaie. II, 378. — Leur origine. II, 383.
Banque (La) d’Angleterre. II, 374. Son origine. II, 381. — Capital en billets de circulation. II, 383. — Mouvement de 1793 à 1815. II, 384. — Circulation. II, 385. — La reprise de payements et ses effets, II, 385. — Ses expansions et resserrements. II, 388. — Elle est sauvée de la faillite par la banque de France. II, 390. — Commission du parlement pour faire une enquête sur sa gestion, II, 390. — Acte de sir Robert Peel pour la réglementer. II, 392. — Funestes effets de son monopole. II, 393. Sa circulation de 1832 à 1840. II, 396 ; — de 1841 à 1847. II, 397 ; — de 1852 à 1856. II, 400. Désastres causés par elle en 1841. II, 396. — Insuccès de l’acte de 1844 pour régler son action. II, 394. — De toutes les institutions monétaires c’est elle qui présente te moins d’éléments de stabilité. II, 418.
Banque (La) de France, sa création. II, 421. — Son monopole. II, 422. Son mouvement de 1819 à 1846. II, 423 — Sa tendance à la stabilité dans la circulation, II, 423. — Instabilité des dépôts. II, 424. — Son pouvoir pour contrôler le mouvement sociétaire. II, 425. — Lourde taxation pour son entretien. II, 427.
Banques par actions en Angleterre. II, 407. — Banques de Londres. II, 410.
Banques anglaises et américaines (Mouvements comparés des). II, 436.
Banques américaines. Développement graduel de leur système. II, 428. — Proportion des prêts au capital. II, 429. — Tendance à fermeté dans leur mouvement. II, 431. — Leur nombre et leur capital. II, 436. — Leurs faillites, II, 438. — Pertes insignifiantes pour la population. II, 438. — Excessive division de leur propriété. II, 441. — Avantages résultant de leur existence. II, 442, 453. — Elles contribuent à localiser le capital. II, 443. — Influence exercée sur elle par les systèmes de libre-échange et de protection. II, 446. — Leur mouvement après la crise de 1837. II, 448.— Causes des faillites. II, 455.
Banques particulières en Angleterre. — Leurs nombreuses faillites. II, 440.
Banques de Hollande et d’Allemagne, II, 371.
Banques d’escompte, leur origine et leurs effets, II, 372.
Banquier (Le) ancien et moderne fait toujours alliance avec le soldat. I, 247.
Barbares (Demi-) exportent leurs produits sous leur forme la plus grossière. III, 437.
Barbarie, Conséquence nécessaire de l’absence de pouvoir d’association. I, 52. — Le système anglais tend à la produire. I, 503. — Tendance de la politique américaine dans ce sens. II, 199.
Bas-prix des denrées brutes en Angleterre au xive siècle. I, 452.
Basques (Provinces). Leur production et leur consommation, III, 26.
Bastiat. Ses idées sur les erreurs du socialisme. I, 295. — Ses erreurs en fait de monnaie. II, 482. — Sur la loi de distribution. III, 166. — Sur la concurrence, III, 426. — Sur le communisme, III, 446.
Baudrillart. Sur la théorie de la rente de Ricardo. III, 152.
Beaujour. Ce qu’il dit des fabriques turques. I, 356.
Beaumont (De). Sur la position sociale des femmes en Amérique. III, 384.
Belgique. Marche de rétablissement. I, 142. — Développement d’individualité chez elle. I, 55. — Développement récent de son agriculture. II, 15. — De l’éducation, III, 390. — Du commerce étranger. III, 454.
Biologie. Son rapport intime avec la chimie. I, 9. — Comment elle se relie à l’astronomie. I, 10.
Blackwood’s Magazine, sur l’agriculture de France. II, 73. — Sur la consolidation de la terre en Angleterre. II, 75, 91.
Blanqui. Sur la condition de la population française. II, 52. Sur l’excès de production. III, 29. — Il voudrait régler la production. III, 147. — Sur le système de revenu de la Rome impériale. III, 169. — Sur la nécessité de mesures de protection. III, 431.
Blé. Ses différents prix en Angleterre à diverses époques, III, 311. — Abaissement remarquable de prix aux États-Unis, II, 267. — Contraste que présente à ce sujet la Russie et l’Allemagne. II, 150, 190. — Banques de blé en Norwége. II, 406. — Ses prix en France. II, 51. — En Allemagne. II, 190. — Aux États-Unis. II, 275.
Boisguilbert. Sur l’état de la France sous Louis XIV. I, 288.
Boutiquiers en Angleterre. Quelle part ils prélèvent dans la distribution sociétaire. I, 500.
Brace. Son livre Walks among the People of England. III, 233. — Sur la criminalité adolescente en Amérique. III, 399.
Brésil. Épuisement de son sol. II, 231.
Brigandage et meurtre déifiés dans les premiers âges de société. I, 245.
Brougham (Lord). Sa déclaration sur la nécessité de détruire les fabriques naissantes des autres pays. II, 126.
Bunson. Sur l’Allemagne. II, 144.
Byles J.-B. Sur les effets du libre-échange en Irlande. I, 369.


C
Caird. Sur l’agriculture anglaise. II, 70. III, 80.
Californie. Nous montre les effets de la dispersion. II, 243.
Campbell (Lord). Sur la criminalité en Angleterre, III, 400.
Capital. Il perd de son pouvoir sur le travail à mesure que les hommes deviennent plus aptes à s’associer. I, 176. — Combien il en coûte pour son usage dans les pays purement agricoles. I, 177. — Cela diminue à mesure que l’homme obtient pouvoir sur la nature. I, 190. — Le loyer du capital n’embrasse pas compensation pour le service de la nature. I, 196. — Il ne manque point en Irlande. I, 370. — — Comment il économise le travail. II, 3. Il se consomme, mais ne se détruit pas. II, 3. — Effet de son accroissement sur la proportion de travail perdue et économisée. II, 5. — Il s’accroit avec l’économie de force humaine. II, 98. — Déperdition aux États-Unis. II, 238. — Il est toujours abondant et à bon marché quand la circulation est rapide ; rare et cher lorsqu’elle est lente II, 286. — Différents modes de compensation pour son usage. II, 350. — En quoi il consiste, III, 33. — Le premier pas pour l’accumulation est toujours le plus difficile, III, 34. — Le pouvoir d’accumuler est en raison de la circulation, III, 34. — Définition du capital, III, 35. — Changement dans les proportions du capital mobile et fixé, III, 36. — Il tend à se fixer à mesure que la civilisation s’accélère, III, 37. — Ses effets égalisateurs. III, 37. — Comment la centralisation influe sur sa division en fixe et en mobile, m, 39. — Sa division dans différents pays, III, 40. — Le pouvoir d’accumuler n’est pas un résultat de l’épargne, III, 46. — C’est toujours un résultat de l’économie de travail, III, 47. — Opinion de M. de Fontenay sur l’accumulation, III, 49. — Toute déperdition de travail est déperdition de capital, III, 51. — Comment la politique de Colbert tendit à favoriser son accroissement. III, 52. — Erreur des partisans de l’école anglaise au sujet de son accumulation, III, 52. — Influence de la protection sur son accroissement, III, 53. — Opinion erronée d’Adam Smith. III, 54. — M. J.-S. Mill, sur l’accumulation, III, 57. — L’accumulation est la plus rapide au temps et au lieu où le taux d’intérêt est le plus bas. III, 106. — Il s’accroit avec l’accroissement de concurrence pour l’achat du travail, III, 225.
Capital. Variété de compensation pour son usage. II, 352.
Capital (Rapport du) et de la monnaie dans la Grande-Bretagne et aux États-Unis. II, 347.
Capitaliste. Profit à tirer pour lui de la science sociale, III, 475.
Capitaliste. Sa part augmente en quantité à mesure que le taux de quote-part diminue. I, 198. III, 99, 121. — Sa part diminue avec la diminution du coût de reproduction et le déclin de la valeur. I, 193. — Avec l’accroissement du pouvoir de combinaison. III, 106, 121. — Avec l’accélération de vitesse de la circulation. III, 144.
Carbonique (Acide) en circulation incessante. I, 76.
Carlisle (T.). Sur la concurrence pour la vente du travail en Angleterre. III, 252, 340.
Carolines (Effets de la culture du coton dans les). II, 84.
Carthage, Guerres, monopole et chute. I, 280. — Système colonial. I, 325.
Causes du déclin des nations. I, 294. — Du désastre de l’Irlande. I, 385, — De l’Inde, Turquie et Portugal. I, 412. — Des faillites des banques américaines. II, 455. — De la misère de l’Irlande selon les écrivains de l’école anglaise. I, 384.
Centrale (Amérique). Marche de son développement. I, 132.
Centralisation et décentralisation sont également nécessaire dans les planètes et dans les sociétés. I, 41. — Ce que l’on en voit en Europe et dans l’Amérique. I, 44, 61.
Centralisation et esclavage s’accroissent en Turquie. I, 365.
Centralisation, esclavage et mort marchent de compagnie dans le monde tant moral que politique. I, 98, 271.
Centralisation, Croît en Italie, en Grèce et dans l’Inde. I, 45. — En Espagne. I, 49. — En France. I, 49. — En Angleterre. I, 50. — Ses ruineux effets. I, 269. — Elle est une conséquence nécessaire de la politique anglaise. I, 330. — Ce qu’elle est à la Jamaïque. I, 339. — Ses effets dans l’Inde. I, 393. — Elle croît aux États-Unis. I, 426. II, 217. III, 214. — Elle nécessite plus de monnaie pour l’accomplissement des échanges. II, 366. — Elle accroît le nombre des banques aux États-Unis. II, 448. — Ses tendances à la guerre. III, 204. — Elle croit avec le déclin de vitesse de la circulation. III, 204. — Elle diminue la rémunération du travail et augmente la facilité d’obtenir des soldats. III, 205. — Ce qu’elle est en France. III, 207. — Elle croit à mesure que la terre et le travail perdent en valeur. III, 209. — La taxation augmente avec elle. III, 209. — Elle croît dans tous les pays qui suivent la trace de l’Angleterre, III, 213. — Par elle la circulation se ralentit. III, 218. — Ce qu’elle fut en Grèce et en Italie. III, 218. — L’absentéisme croît avec elle. 111, 219. — Ce qu’en ont dit Mac Culloch et Mirabeau. III, 222. — Elle engendre la faiblesse de l’État, III, 223. Elle produit la concurrence pour la vente du travail, III, 228. — Ses effets sur les salaires anglais. III, 282. — Elle produit la concurrence pour la vente du travail de la femme. III, 380. — Plus le mouvement sociétaire gagne en fermeté moindre est la tendance à centralisation. III, 418. — Elle est contraire à la liberté réelle de commerce, d’où suit la nécessité de mesures de protection. III, 458. — Elle amène l’excès de population. III, 459.
Centralisation anglaise. Son développement. I, 516.
Céréales anglaises (Effets de l’exportation des). II, 181. — Lois sur les céréales. Motifs donnés pour leur rappel. I, 505. — Insuccès du rappel pour produire les effets prédits. I. 505.
Cérébrale (Puissance) chez la femme affaiblie par le système reproducteur. III, 298.
Cerveau (Activité du) chez les tribus de chasseurs. III, 294.
Cerveau (Anatomie et chimie du) n’est point encore en état de résoudre définitivement les problèmes de la science sociale, III, 298.
Cerveau et nerfs. Fonctions spéciales et générales, III, 291.
Cerveau comparé chez les différentes races. III, 295.
Cerveau (Phosphore dans la composition du), III, 296.
Cerveau. Les organes du corps lui sont subordonnés, III, 405.
Cerveau. Son contrôle sur les viscères gradué selon les besoins de la vie animale, III, 405.
Changements de lieu pour la matière, intimement liés aux mouvements du trafiquant. I, 248. — Il faut peu de connaissances pour les effectua. I, 248. — La nécessité en diminue à mesure que les hommes acquièrent plus d’aptitude à se réunir. I, 249. — Ce qu’ils exigent de travail chez le colon isolé. I, 299. — L’accélération du mouvement sociétaire diminue cette exigence. I, 304. — Sa diminution donne plus d’utilité aux objets. I, 306. — Le grand obstacle au progrès humain est dans la nécessité de les effectuer. I, 418. (Voyez Transports.)
Changements mécaniques et chimiques dans la forme de la matière. Ils sont plus concrets et plus spéciaux que les changements de lieu et demandent un plus haut degré de connaissances. I, 249, 437. — L’accroissement du pouvoir de les effectuer change les proportions sociétaires. I, 440, 543. II, 9. — Comment ils économisent l’effort humain. I, 441. — Leurs effets sur l’économie des dons de la nature. I, 444. — Leurs effets sur le mouvement sociétaire. I, 446. — Tentatives de monopoliser le pouvoir, de les effectuer, et ce qu’elles produisent. I, 450. — (Voyez Conversion et Manufacture.
Changements vitaux dans la forme de la matière. La terre seule les peut effectuer. I, 250. — Le pouvoir appliqué à produire augmente à mesure que diminue celui exigé pour le transport et la conversion. I, 250. — De l’augmentation du pouvoir de l’effectuer résulte économie de force humaine. II, 3. — Accroissement dans la proportion de l’effort humain qui peut être appliqué à l’effectuer. II, 10. — Plus est forte cette proposition, plus grand est le développement des pouvoirs latents du sol et de l’homme. II, 17. — (Voyez Agriculture.)
Changements dans les proportions sociétaires. I, 297, 440, 543. II, 9, 17.
Changements de la Grande-Bretagne. I, 499.
Changements fréquents et rapides aux États-Unis. II, 261.
Changements dans les formes de la matière. Leur lenteur aux premiers Ages de société. I, 83.
Chasseurs (Tribus de). Faible pouvoir d’association, lent accroissement. I, 101. — Continence et peu de fécondité, III, 293.
Chatam (Lord) ne permettrait pas aux colons de forger un clou pour eux-mêmes. I, 327.
Chemins de fer (Compagnies de) gagnent en pouvoir de dominer la législation. III, 449. — Systèmes de l’Inde et d’Irlande, leurs tendances. I, 421.
Chevalier (Michel). Sa définition de l’économie politique. I, 295. — Sur la condition du peuple en France. II, 52. — Sur le capital et la monnaie. II, 366, 489. — Ce qu’il dit de la condition des femmes américaines. III, 384. — Il approuve les politiques protectrice de Colbert, Cromwell et autres. III, 433. — Il pense que l’agriculture française a cessé d’être protégée. III, 435.
Chimie suit la physique dans l’ordre de développement. I, 6. — Sa dépendance de l’astronomie. I, 6. — Elle forme la base de la science sociale. I, 13. — Elle traite de la matière qui est incapable de progresser. I, 18.
Chimie et physiologie. Leurs rapports entre elles. I, 8.
Chimie de la question de population. III, 296.
Chimiques (Changements) et mécaniques dans la forme de la matière. I, 437.
Chine. Guerre pour l’opium. I, 269.
Chute de Sparte et de Carthage. I, 280.
Circulation. Comment affectée par la protection. II, 281. — Comment son accélération économise le travail et favorise l’accumulation. II, 282. — Comment affectée par les métaux précieux, II, 305, 338. — Un instrument de circulation est le premier besoin de l’homme. II, 466. — Ses effets sur la production, III, 29. — Ses effets sur le pouvoir d’accumulation. II, 29. — Elle diminue avec l’accroissement de centralisation, III, 204. — Obstacles qu’elle rencontre en France, III, 346. — Elle s’accélère à mesure que la population augmente et que le sol se divise. III, 61. — Sa lenteur dans les sociétés primitives. III, 62. — Le développement d’individualité la stimule. III, 63. — Sa vitesse croît à mesure que le capital se fixe, III, 64. — Phénomènes en Grèce, Italie, Espagne et France. III, 68. — Elle s’accélère par la sûreté plus grande de la propriété. III, 70. — Comment la politique de Colbert tend à l’accélérer, III, 72. — Comment le système anglais tend à la retarder. III, 75. — Son accélération est une preuve de civilisation en progrès. III, 79. — Et aussi favorise l’égalité. III, 80. — Elle s’accélère dans tous les pays qui suivent la voie de Colbert. III, 81. — Elle se ralentit dans tous ceux qui suivent la voie anglaise. III, 81. — Phénomènes qu’elle présente aux États-Unis, III, 82. — Comment sa lenteur agit sur l’esclavage américain, III, 85. Ses effets sur la dispersion. III, 88. — Opinion d’Adam Smith. III, 90. — Comment elle affecte la distribution des produits du travail. III, 95.
Circulation incessante de la matière. I, 68.
Circulation monétaire. En quoi elle consiste, II, 379. — Comment affectée par les expansions et les resserrements des banques. II, 377. — Fournit le plus puissant instrument de taxation. II, 420. — Ce qu’elle est en France et dans d’autres gouvernements. II, 420. — Sa faible proportion aux échanges en Amérique. II, 432. — Un bon système de circulation monétaire est un des premiers besoins sociaux. II, 435. — Comment affectée par la balance du négoce, II, 444.
Circulation des banques américaines. II, 432. — De la banque d’Angleterre. II, 396. — De la banque de France. II, 423.
Civil (Gouvernement). Son analogie avec la coordination du système nerveux. III, 405. — Ses fonctions. III, 407. — Désigné à la fois pour l’assistance et la défense des sociétés. III, 407.
Civiles et municipales (Corporations) de la Grèce et de Rome. III, 420. — Ce qu’en dit M. Guizot. III, 421. — Celles du moyen âge. III, 421. — Celles des États-Unis. III, 422.
Civilisation. Veut l’association pour se développer. I, 257. — Celle de Rome. I, 282. — Centres primitifs. I, 438. — Ses caractères essentiels. I, 491. — Symptômes de son déclin aux États-Unis. II, 204. — Son action sur les prix. II, 307. — Elle croît à mesure que la consommation suit de plus près la production. III, 28. — Comment affectée par les changements dans les proportions du capital fixé au mobile. III, 44. — Comment affectée par la division du sol et l’accélération de la circulation. III, 79.
Civilisation. Avec son accroissement la taxe de transport diminue. I, 528.
Civilisées (Communautés) exportent leurs utilités à l’état achevé. III, 437.
Classes du règne animal. La fécondité y est en raison inverse de leur supériorité. III, 296.
Clay (C.-C.) Sur les effets de la culture du coton dans Alabama. II, 198.
Clément. Son opinion erronée sur l’action des subsistances à bas prix. III, 427.
Cobden. Sur la condition de la population rurale en Angleterre. I, 506. — Sur la Russie. II, 166. — Sur les guerres de l’Inde. I, 431.
Colbert, Son avènement au pouvoir. II, 38. — Sa politique favorable au commerce, II, 38. — Ce qu’en disent Say, Blanqui et Thierry. II, 39. — Elle est adoptée dans l’Europe du centre et du nord, II, 108. — Ses effets sur l’accroissement du capital, III, 52. — Ceux sur la circulation. III, 81. — Comment il apprécie les devoirs d’un homme d’État, III, 427. — Il regarde la richesse comme moyen, non comme fin. III, 427.
Colbert et Cromwell. Leur résistance aux monopoles de la Hollande. I, 448.
Colonial (Système) et trafiquant de l’Espagne. I, 285.
Coloniale (Politique) de la Grèce, de Carthage, d’Espagne et de France. I, 325.
Coloniale (Politique) anglaise. II, 68. — Son caractère désastreux. III, 333.
Colonies (Différences entre les systèmes de) anglaises et françaises. I, 350.
Colonies anglaises. Leur histoire est une série de pertes. III, 213.
Colonies anglaises d’Amérique. Les associations y sont interdites. I, 326.
Colonisation sur les riches sols. Elle est tentée en vain. I, 129. — Elle commence par les sols pauvres. III, 325. — S’étend peu à peu sur les sols riches. III, 327. — Les plus riches sols du globe sont encore inoccupés. III, 328. — Comment on peut les soumettre, III, 329. — L’épuisement du sol en fait une nécessité. III, 331. — Celle de la Grèce. III, 332. — Effets désastreux du système moderne. III, 233. — Extension et effets de celle des États-Unis. III, 335. La nécessité en diminue par le rapprochement des prix des denrées brutes de ceux des utilités achevées, III, 344.
Combinaison, nécessaire pour le développement des facultés individuelles. I, 54. — Essentielle pour l’accroissement de richesse. I, 211. — Tendance chez les Grecs. I, 273. — Comment elle augmente le pouvoir de l’homme. II, 288. — Elle s’affaiblit aux États-Unis. II, 236. — Ses effets chez les Athéniens, III, 10. — En Italie. III, 11. — En France. III, 12. — En Angleterre, III, 21.
Commerce, Ne peut exister qu’à un faible degré là ou manquent les différences entre les hommes. I, 224. — Obstacles qu’il rencontre dans les premiers âges de société. I, 230. — Son développement graduel. I, 224. — Sa définition. I, 238. — Recherché par tous les hommes. I, 238. — Il regarde le trafic comme un instrument à l’usage de l’homme. I, 238. — Sa tendance à la décentralisation et à la liberté. I, 230. — Il tend à produire continuité du mouvement sociétaire. I, 242. — Sa place dans l’ordre de développement. I, 252. — Chaque acte d’association est un acte de commerce. I, 252. — Son histoire naturelle. I, 254. — Ses racines et ses branches. I, 254. — Sa décadence en Espagne résulte de l’expulsion des Maures. I, 285. — Son développement graduel. I, 301. — Il augmente quand diminue la nécessité d’effectuer des changements de lieu. I, 306. — Il est sacrifié à l’idolâtrie du trafic. I, 339. — Pour qu’il se développe il faut qu’augmente la diversité des emplois. I, 490. — Il s’accroît avec l’accroissement de richesse et de pouvoir. II, 20. — Comment affecté par les quantités de métaux précieux. II, 329. — Il gagne en liberté à mesure que le capital se fixe et que la taxation devient plus directe. III, 191. — Il croît avec la concentration et décline avec la centralisation. III, 202.
Commerce et société sont deux mots pour exprimer différemment la même idée. I. 224.
Commerce et trafic, usuellement regardés comme synonymes, diffèrent pourtant complètement. I, 238. — Leurs tendances contraires. II, 211, 223, 238, 364. — Ce qu’il est dans les relations des sexes. III, 367. — Celui de la famille. Ses caractères aux différents âges de société. III, 367.
Commerce de l’État, III, 403. — Son développement est l’objet de l’organisation sociétaire. III, 412. — Mesures nécessaires pour le favoriser. III, 418 — Il croit avec l’accroissement du pouvoir d’association et de coopération. III, 424. — Il croît avec la division du sol. III, 426. — Comment la politique de Colbert tendit à le favoriser. III, 427. Hume et Smith sur l’exercice du pouvoir de combinaison par rapport à lui. III, 428. — Say, Rossi, Mill, Chevalier et autres sur la nécessité des mesures de protection pour le favoriser. III, 429. — Il croît par la diminution de la taxe de transport. III, 426. — Substitution de pures phrases au lieu d’idées par les écrivains qui, sur cette question, proclament la doctrine du laisser-faire, III, 439. — Nécessité d’appliquer l’intelligence à sa direction. III, 449. — Le commerce du globe s’accroit par son développement. III, 450.
Commerce des États-Unis. Comment affecté par les guerres de la révolution française. II, 137.
Commerce du globe s’accroit par le développement des individualités nationales, III, 451. — Comment y contribuent les sociétés qui suivent la voie de Colbert, III, 453. — Comment celles qui sont à la suite de l’Angleterre. III, 454. — Il croît par la diminution de la taxe de transport. III, 457.
Commerce étranger de l’Espagne. II, 121. — De l’Allemagne. II, 134. — De Suède. II, 169.
Compagnies d’actionnaires. III, 418. — Opinion de Kent, III, 420. — Ce qu’elles furent en Grèce et à Rome. III, 423. — Objets qu’on se propose dans leur création. III,
Comparaison. Son union inséparable avec l’idée de valeur. I, 169.
Comparée (Circulation) des banques d’Amérique, d’Angleterre et de France, II, 432.
Comparée (Physiologie) de procréation. III, 296.
Composition (Loi de la) des forces. I, 261.
Comte. Sa revue du développement de la science, I. 8. — Sa méthode erronée de traiter la science sociale. I, 19. — Il regarde à tort les mathématiques à la fois comme un instrument et une science. I, 20. — Il n’explique pas le passé et ne peut donc pas prédire l’avenir. I, 23. — Sur la relation générale de la science et de l’art. III, 412.
Communauté, Point de raison naturelle qui s’oppose à ce qu’une communauté puisse gagner en prospérité d’année en année. I, 261.
Communautés, Celles qui se bornent à exporter des denrées brutes doivent finir par exporter des hommes. II, 13. — Prospèrent en raison de l’utilisation de leurs denrées brutes. II, 315.
Communisme en Russie. II, 162. — En France. III, 62. — Ce qu’en dit Bastiat. m, 446. — Communisme colossal du système anglais. III, 447.
Communiste (Tendance) de la doctrine du laisser-faire. III, 446.
Concentration, Ses Tendances. III, 199. — Favorable au développement du commerce et à l’amour de la paix. III, 202. — Préconisée par Adam Smith. III, 203. — Elle croît avec l’accélération du mouvement sociétaire. III, 204. — Comment elle tend à rendre la guerre plus difficile. III, 205. — Son développement en Grèce. III, 206. — Elle croit à mesure que terre et travail gagnent en valeur, III, 208. — Par elle la pression de taxation diminue, III, 209. — Elle tend à la liberté finale du commerce international. III, 216. — Ce qu’elle est dans les États prussiens. III, 216. — En France. III, 217. — Elle augmente les pouvoirs de tous en produisant accroissement de circulation. III, 218. — Puissance de l’État s’accroît à mesure qu’elle gagne en intensité, III, 223.
Concurrence, C’est une guerre entre des forces hostiles. III, 424. — Opinion de Bastiat. III, 426. — Celle pour les services de la nature favorise l’accroissement de valeur de la terre et du travail. III, 246. — Elle augmente dans les pays protégés de l’Europe. III, 247. — Celle pour l’achat du travail existe à peine dans les premiers âges de société. III, 224. — Elle croît avec l’accroissement de richesse et de population, et l’accroissement de diversité dans la demande des pouvoirs humains. III, 225. Le trafiquant désire empêcher son accroissement. III, 226. — Plus il est rapide plus augmente la tendance à la liberté. III, 226. — Elle augmente à mesure que s’opère rapprochement entre les prix des denrées brutes et ceux des utilités achevées. III, 228. — Elle augmente dans les États despotiques de l’Europe. III, 232. — La politique anglaise et celle américaine tendent à prévenir son développement. III, 244. — Concurrence pour l’achat des denrées brutes de la terre, III, 242. — Elle augmente dans les pays protégés d’Europe, III, 243, — La liberté augmente avec elle. III, 243. — Celle pour la vente du travail. II, 162. — Elle tend à l’esclavage, III, 226. — D’autant plus grande que le mode des emplois est plus limité, III, 226. — Elle augmente en Angleterre. III, 235. — Aux États-Unis. III, 237. — Celle pour la vente du travail des femmes en Angleterre et ses effets. III, 380. — Aux États-Unis, III, 385.
Condition du progrès humain. I, 320. — Condition de la population ouvrière en Angleterre. II, 78, 89, 91, 94. III. 396.
Conditions, Les seules qui peuvent assurer la prospérité des nations. I, 484.
Connaissance (La) qui s’obtient la dernière est celle de l’outillage infime que la nature emploie pour accomplir ses œuvres les plus grandes. III, 475.
Consolidation du sol en Italie. I, 281. — Dans la Grande-Bretagne. II, 91. — En Espagne. II, 116. — Aux États-Unis. II, 218. — Celle du sol anglais et ses effets. II, 74, 75, 89, 94, 99. III, 281.
Consommateurs et producteurs se rapprochent à mesure que les emplois se diversifient davantage. I, 88. — Le trafiquant désire empêcher ce rapprochement. I, 237. — Richesse, liberté, pouvoir et bonheur en sont les résultats. I, 240.
Consommation est la mesure de la production, III, 2. — Où prend-elle fin et où commence la production ? III, 2. — Chaque acte de consommation en est un de production. III, 3. — Elle n’est qu’une transformation, car rien ne peut être détruit. III, 366. — Celle du fer aux États-Unis. II, 280. — Du coton. II, 288.
Continence des tribus de chasseurs. III, 293.
Continental (Système). Ses effets sur le développement des manufactures. II, 104. — Ce qu’ils ont été en Russie. II, 147.
Continuité du mouvement sociétaire est la pierre de touche pour la civilisation. I, 227, 241. III, 23. — Ses effets sur l’accroissement de richesse. II, 4.
Contrainte morale prêchée comme nécessaire contre les maux résultant des lois divines. II, 359.
Contrebandier, regardé comme le grand réformateur de l’époque. I, 482.
Conversion (De la). I, 437. — Exige une connaissance des propriétés des choses, tandis que leur transport ne s’occupe que du volume et du poids. I, 437. — Progrès rapides dans les arts de conversion. I, 439. — Il y a économie des dons de la nature à rapprocher le lieu de conversion de celui de production. I, 441. — Accroissement de commerce résulte d’accroissement des facilités de conversion. I, 445. — Le trafiquant désire accroître la distance entre le producteur et le convertisseur. I, 446. — La liberté croît d’autant que décroît cette distance. I, 447.
Coopération, L’harmonie en résulte. III, 424. — Exemples remarquables. III, 425. — Elle augmentée mesure que le sol se divise. III, 426.
Coordinateur (Office) du système neveux. III, 404.
Coordinateur (Pouvoir) de l’État. III, 403. — Nécessaire pour faciliter la combinaison. III, 412. — Son action dans le corps social analogue à cette du cerveau dans le monde physique. III, 417. — Limitation de la sphère de son devoir. III, 418. — Ce que dit Colbert de ses devoirs, III, 427. — Opinion de Say, Hume et de Smith, III, 428. — De Say. III, 429. — De Blanqui, Rossi, Jounès et Mill. III, 432. — De Chevalier. III, 432. — La nécessité en augmente avec l’accroissement de richesse et de population. III, 449. — Elle s’efface dans les pays qui suivent la loi anglaise. III, 450.
Coordination (Nécessité de) est en raison du développement. III, 408.
Coordination (Pouvoir de). Comment son exercice facilite association et combinaison, III, 412.
Coquelin. Sur la monnaie, le capital et les banques. II, 350.
Corail (Iles de). Leur formation. I, 77.
Corporations (Gouvernement de) et de municipalités. III, 411. — Corporations civiles et municipales de Grèce et de Rome, du moyen âge. III, 420. — Des États-Unis. III, 422. — Quel principe leur sert de base, III, 423.
Correctif d’une procréation excessive. III, 296.
Corruption législative aux États-Unis. II, 243.
Corse. Marche de l’établissement. I, 147.
Coton. Abaissement remarquable de son prix, II, 196. — Sa production et sa consommation. II, 287. — Sa culture. Elle épuise le sol. II, 84. — États à coton. Leur faible production. II, 200. — Sa consommation comparée dans les pays protégés et ceux non protégés. III, 232.
Coût de reproduction est la limite de la valeur. I, 166.
Crâniologie. Son importance dans la question de population. III, 295.
Création. Son plan n’a rien d’erroné. III, 365.
Crédit. Son action sur le pouvoir productif, II, 356. — La liberté croît avec lui. II, 357. — Politique américaine défavorable à son existence. II, 446.
Criminalité non adulte en Angleterre, III, 396. — En Amérique. III, 399.
Criminalité dans l’Inde. I, 383. — En Angleterre. III, 400. — Aux États-Unis. III, 399.
Cromwell et Colbert résistent aux monopoles de la Hollande. I, 448.
Coutume passe à l’état de loi en faveur du travailleur dans tous les pays protégés d’Europe. III, 250. — C’est l’inverse dans les pays de libre-échange. III, 251.
Culture. Elle débute sur les sols de qualité inférieure. I, 105. — Effet de son amélioration sur te progrès de la rente, III, 130.
Curiales romains. Leurs fonctions. III, 421.
Cuvier. Son opinion que les végétaux sont la nourriture naturelle de l’homme, III, 312.


D
Danemark, peu favorisé par la nature. II, 108. — Sa politique de protection. II, 104. — Économie de son travail, II, 109. — Division du sol et progrès de liberté. II, 110. — Progrès agri-
cole. II, 111. — Éducation. II, 112. III. — Développement d’individualité. II, 126. — Fermeté dans la demande du travail. II, 128. — Ne fournit rien à l’appui de la théorie d’excès de population. II, 129. — Système de revenus. III, 184. — Laing, sur la division du sol. III, 273.
Dalhousie (Lord). Sur la marche dangereuse du gouvernement anglo-indien. I, 521.
Dangereuses (Classes) de la sociétés. II, 252.
Dangers pour la Grande-Bretagne signalés par Adam Smith. I, 476.
Décentralisation tend à la liberté. I, 49. — Ses effets sur la quantité de métaux précieux nécessaire pour effectuer les échanges. II, 367. (Voyez Concentration.)
Déclin de puissance s’accompagne d’une grande magnificence de titres. I, 157. — De valeur est un résultat de la diminution du coût de reproduction. I, 170. — D’Athènes. I, 277. — De Venise, Gènes, Pise et de la Hollande. I, 283. — De l’Espagne. I, 286. — Des villes espagnoles. II, 116. — De toutes les communautés qui suivent la voie anglaise. I, 429. — Du pouvoir de se diriger soi-même qui se montre dans la Grande-Bretagne. I, 519. — D’individualité du gouvernement et de la population aux États-Unis. II, 293.
Décomposition sociale dans tous les pays qui adoptent les doctrines de l’école anglaise. I, 225.
Définition de l’économie politique par Chevalier. I, 295. — De la science sociale. I, 64. — De la valeur. I, 177. — De l’utilité. I, 201. — De la richesse. I, 210. — Du trafic. I, 238. — Du commerce, I, 238. — De la production, III, 4. — Du capital, III, 35. — Sommaire de définitions. III, 60. — De la protection, III, 458. — Absence de définition dans la science de l’économie politique. I, 34. — Ce qui en résulte. I, 297.
Demande est la cause de l’offre, III. 5, 321.
Denrées brutes, définition. II, 308. — Leur prix tend à s’élever avec le progrès de civilisation. I, 490. II, 307. — Il tend à baisser dans tous les pays qui subissent le système anglais. I, 493. — Rapprochement entre les prix des denrées brutes et ceux des utilités achevées est une des preuves les plus concluantes du progrès humain. I, 533. II, 306. III, 28, 44, 80, 103, 368. — Elles tendent vers les lieux où on leur donne plus d’utilité. II, 314.
Dépendance — Le trafic dépend de la guerre. I, 431. Le fermier anglais du xviiie siècle dépend des marchés étrangers, ce qui en résulte. I, 466.
Déperdition de la terre en Irlande. I, 373. — Des résidus que la plante laisse sur le sol. I, 90. — Du capital dans l’Inde. I, 429. — Chez tous les peuples qui marchent dans la voie de l’Angleterre. I, 428, 429. — De force dans la Grande-Bretagne. I, 530. — En France. II, 34. — En Russie. II, 155. — Aux États-Unis. II, 209. — Des constituants de l’aliment aux États-Unis. II, 214. — De travail à la Jamaïque. I, 342. En Irlande. I, 370. — Dans l’Inde. I. 401. — En Russie. II, 173. — Aux États-Unis. II, 289, 285. — De travail est déperdition de capital. III, 51. — De travail, résultat de la distance du marché. I, 310. — De travail dans toutes les communautés agricoles. II, 97. — De travail quand manque le pouvoir de combinaison. II, 8. — Quand manque la diversification des emplois. III, 6. — Par lenteur de la circulation sociétaire, III, 23. — Des produits de la nature parmi les hommes isolés. I, 309. — De pouvoir par suite de perte d’engrais. I, 315. — Par la distance du marché. I, 444. — En Irlande et dans l’Inde. II, 30. — Aux États-Unis. II, 211.
Dépopulation, ramène les hommes aux sols pauvres. I, 155, 445. — Ses effets. I, 162. — Dépopulation et pauvreté de la Turquie. I, 359. — De l’Irlande. I, 376.
Désastreuses (Tendances) du système trafiquant anglais. II, 31. — Désastreux effets du marché lointain, exemple de la Russie. II, 174. — Désastreux effets d’une agriculture exclusive, exemple aux États-Unis. II, 214. — Au Brésil. II, 231.
Despotisme d’Athènes, comparé avec ceux de Venise et de Gênes. I, 469. — Il croît en sévérité d’autant que les maîtres sont plus nombreux. I, 469.
Destruction de vie humaine dans les Indes occidentales nglaises. I, 339, 347.
Développement. Commence dans l’estomac des plantes. I, 69. Se continue dans celui des animaux. I, 74. — Développement des pouvoirs humains, — ses effets, III, 3. — Logique et mathématiques se développent d’abord. I, 4. — Science vient plus tard. I, 5. — Science sociale vient la dernière. I, 13. — Développement de la guerre et du trafic. I, 245. — Transport et manufactures plus tard. I, 248, 249. — Agriculture suit les manufactures. I, 251. — Le commerce est le dernier à atteindre son plein développement. I, 252.
Devise de l’Angleterre. I, 426.
Différence. Indispensable pour qu’il existe association dans le monde tant physique que moral. I, 53. — À mesure que se développent les différences, le pouvoir de combinaison s’accroît. I, 53. — Plus elles se multiplient plus le pouvoir productif augmente. III, 28. — Elles sont essentielles à la perfection de l’organisation sociétaire, III, 464. — L’anarchie et l’insubordination résultent de leur absence. III. 466.
Différence énorme entre le caractère des exportations française et anglaises. II, 95. — Entre la science sociale et l’économie politique de l’école moderne, III, 464.
Difficulté de combinaison parmi les cultivateurs du sol. II, 15.
Directe (Taxation) tend à se substituer à ce qui est indirect en raison du rapprochement des prix des denrées brutes et de ceux des utilités achevées. III, 182 — Elle progresse dans le centre et le nord de l’Europe. III, 183. — On y tend de plus en plus quand s’accélère la circulation sociétaire. III, 185. — On ne peut recourir à elle dans les pays purement agricoles. III, 189. — Pouvoir le faire est une preuve de civilisation avancée. III, 191.
Direction de soi-même (Pouvoir de self-direction) s’accroît par le développement des différences sociétaires, III, 469.
Disparition des manufactures irlandaises sous l’acte d’union. I, 367. — Des classes moyennes en Espagne. II, 117. — Des petits propriétaires en Angleterre, III, 231. — Des institutions locales dans l’Inde. I, 392.
Dispersion des hommes. Conséquence nécessaire de l’action du système anglais. I, 339. — Ses effets. II, 14. — Comment elle affecte le pouvoir productif. III, 24. — Comment la circulation. III, 88. — Les États-Unis y tendent fortement. II, 180, 210. III, 335.
Dissolution sociale en Irlande et dans l’Inde. I, 504.
Distinction entre la vie animale et la vie végétale. I, 72.
Distribution (De la loi de), I, 190. — Ce qu’elle est en France. II, 50. — Changements qui résultent de l’accroissement de richesse et de population, III, 97. — Tendance à l’égalité est une confiance de la loi. III, 100. — Harmonie et universalité de la loi. III, 101. — Changements en passant des communautés purement agricoles à celles qui présentent combinaison des manufactures, de l’agriculture et du commerce. III, 103. — Faits observés aux États-Unis. III, 105. — L’harmonie de la loi signalée par Peshine Smith. III, 108. — En quoi elle diffère de la doctrine des économistes anglais. III, 109. — Ce que disent sur la loi Hume et Smith. III, 112, 115. — Sa manifestation dans les changements du pouvoir de demander une rente pour l’usage de la terre. III, 119. — Opinions de Bastiat et de Ferrara. III, 155, 156.
Distribution entre le peuple et l’État. III, 160. (Voyez Taxation directe et indirecte).
Diversification d’emplois. Indispensable au développement d’individualité. I, 53. — Ses effets signalés par Ad. Smith. I, 335. — Nécessaire au développement du commerce. I, 490. — Nécessaire au développement de l’agriculture véritable. II, 15. — Comment elle se produit. II, 277. — N’existe pas dans les pays soumis au système anglais. I, 420.
Diversification d’emplois. Comment elle est produite. II, 276.
Diversification pour les demandes du travail. Comment elle est avantageuse au fermier. I, 260. II, 13, 16.
Diversité dans les appareils nerveux, correspond à la variété de fonctions. III, 405.
Division des fonctions organiques et relatives de la vie de l’homme. III, 404.
Division du sol ; ses effets en Danemark. II, 111. — En Espagne. II, 118. — En Allemagne. II, 140. — En Russie. II, 163. — En Suède. II, 170. — En France. II, 42. — Son action sur la circulation sociétaire. III, 61. — Sur l’accroissement de population. III, 270.
Douaniers (Revenus) des États-Unis. II, 224.
Doubleday (T.). Sur la population. III, 303.
Droits et devoirs (Division des) à Athènes. I, 274. — De propriété, respect qu’on leur porte en Allemagne. II, 143.
Droits ad valorem. Leur influence sur la moralité. III, 197.
Droz, Sa définition de la richesse. I, 218.
Dunoyer, Sur les diverses définitions de la richesse. I, 218.
Dupin. Sur ce qu’ont coûté les guerres de la Révolution française. I, 289.
Durée de la vie. Faits qui s’y rapportent. III, 262, 275. — En Angleterre. III, 284. — En Amérique. III, 289.


E
Échange (Outillage de l’). Perte qui résulte de la nécessité de son usage. I, 211.
Échanges. Le nombre en est limité dans les premières époques de société. II, 300. — Les métaux précieux sont les instruments fournis par la nature pour les effectuer. II, 298.
Économie de force résulte de la demande instantanée du pouvoir-travail. III, 9. — Celle du pouvoir humain est en raison de la circulation sociétaire. I, 434. — Son action sur l’accroissement de capital. II, 98. — Celle de l’effort humain résultat de l’amélioration de l’outillage de conversion. I, 441. — Celle du travail agit sur l’accroissement de capital. II, 3. — Comment l’usage des métaux précieux tend à la produire. II, 303. — Existe en raison du rapprochement du consommateur et du producteur. II, 317. — La diversité d’emplois en est une condition. III, 24. — A chaque pas vers elle le capital croit avec une vitesse croissante. III, 47. — Comment la politique de Colbert tend à la favoriser. III, 52. — Erreurs de l’école anglaise. III, 52. — Comment affectée par les mesures de protection. III, 53. — Celle des produits de la terre résultat de l’accroissement du pouvoir de combinaison. I, 309. II, 17.
Écossais (Système) de banque. II, 414. — Supérieur à celui anglais. II, 417.
Écosse. Marche de l’établissement. I, 137. — Sa population éclaircie. II, 91. 111, 251. — Grèves. II, 101. —— Production. III, 21.
Eden (Traité d’) et ses effets. II, 41.
Édit de Nantes. Effets de sa révocation. II, 39.
Edouard III. Sa politique de protection. I, 450. — Mac Culloch l’approuve. III, 398.
Éducation en Danemark. II, 112. III, 390. — En Espagne. II, 120. — En Allemagne. II, 142. III, 389. — En Suède. II, 172. III, 389. — En France. III, 389. — En Belgique. III, 390. — Dans l’Inde. III, 392. — En Angleterre. III, 396. — Aux États-Unis. III, 399.
Effet des changements des proportions sociétaires. I, 294, 643. II, 9. — Du manque de petites fermes en Angleterre. I, 513. II, 89. III, 282. — De l’émancipation brusque à la Jamaïque. I, 348.
Égalisation des sols en qualité, résulte de l’accroissement du pouvoir humain de produire. III, 335.
Égalisation des différents sols de la France. II, 58.
Égalité. L’augmentation de la quantité de métaux précieux tend à la produire. II, 353. — Croît d’autant que la circulation s’accélère. III, 80. — La loi de distribution tend à la produire. III, 108, 148, 155.
Égoisme se nuit à lui-même, tant chez les individus que chez les sociétés. I, 448.
Égypte. Marche d’établissement. I, 171.
Émigration de la Grande-Bretagne. I, 505. III, 333. — Des États-Unis. III, 335.
Émigration involontaire des îles Britanniques. I, 506. III, 343.
Emplois, Leur diversité indispensable au développement de l’agriculture. II, 15. — Comment s’opère la diversification. II, 277. (Voyez diversification d’emplois.)
Enfance (Sociétés dans l’). Leur indépendance des gouvernements civils. III, 407.
Enfant (Fonctions nutritives de l’) indépendantes du cerveau. III, 407.
Engrais. Sa nécessité négligée par les économistes. I, 384. — C’est la plus importante des utilités et celle qui se prête le moins au transport. I, 312, 316. — Sa valeur appliquée au sol anglais. I, 314.
Épargne (Une caisse d’) pour le travail est fournie par la division du sol. III, 89.
Épargne n’est pas la cause d’accroissement du capital. III, 46. — C’est lors de la déperdition la plus grande que l’épargne est le plus pratiquée. III, 47. — Erreurs des économistes. III, 55.
Épuisante (Politique) de la Grande-Bretagne. I, 435, 498. II, 83.
Épuisement du sol est une conséquence de la dépendance où l’on se trouve du marché lointain. I, 88. — Ses effets. I, 321. II, 214. — Du sol de l’Irlande. I, 372. — De l’Inde. I, 404. — Des États-Unis. II, 217. — Des vieux États de l’Union. III, 340.
Équation. La dernière à se développer est celle entre l’homme et la terre. III, 474.
Équitable (Société) des pionniers offre un exemple remarquable de coopération. III, 425.
Erreurs des économistes dans la question de monnaie. II, 138, 456, 491. — De Malthus et de Ricardo. II, 25. III, 15. — Leurs causes. III, 15.
Erronée (Politique) des États-Unis. II, 181, 185.
Esclavage. Tendance en sa faveur aux États-Unis. II, 256.
Esclavage dans les premiers âges de société. I, 235, 237. — Le système anglais tend dans ce sens. I, 271. — Il est une conséquence nécessaire de la dépendance croissante où l’on se trouve du trafiquant. I, 323. — C’est l’état final où aboutit la doctrine Ricardo Malthusienne. I, 531. III, 132. — Tendance aux États-Unis. II, 206. — Ce qui a produit le mouvement dans ce sens. II, 220. — Comment favorisé par la dispersion de population. II, 291. — Comment par l’épuisement du sol. III, 85. — Augmente avec l’accroissement de concurrence pour la vente du travail. III, 232. — Tendance vers lui chez toutes les nations qui marchent dans la voie anglaise. III, 251. — Celui des femmes en Angleterre, III, 380. — A Rome. I, 281. — Esclavage et centralisation en Turquie. I, 365.
Esclave. Il est irresponsable. I, 58. — Commerce d’esclaves à la Jamaïque. I, 338.
Espagne, Anarchie et insécurité. I, 284. — Famines et pestes. I, 284. — Consolidation sous Ferdinand et Isabelle. I, 284. — Développement du pouvoir d’association. I, 285. — Manufactures. I, 285. — Expulsion des Mores et décadence de commerce. I, 285. II, 116. — Système colonial. I, 285, 325. — Misère et faiblesse. I, 286. II, 116. — Progrès récent. II, 118. — Accroissement de commerce étranger. II, 127. — Politique nuisible envers elle de la France et de l’Angleterre. II, 122. — Causes de son inaptitude à retenir les métaux précieux. Il, 320. — Production. III, 26. — Destruction de capital. III, 41. — Division du sol et ses effets. III, 69.
Établissements (Premiers). Leur marche aux États-Unis. I, 118. — Au Mexique. I, 130. — Aux Indes occidentales. I, 132. — Dans l’Amérique du Sud. I, 134. — En Angleterre. I, 135. — En Écosse. I, 137. — En France. I, 139. — En Belgique et Hollande. I, 142. — En Scandinavie. I, 143. — En Russie et Allemagne. I, 144. — En Hongrie et Italie. I, 146. — En Corse, Sicile et Grèce. I, 147. — En Afrique et dans les îles du Pacifique. I, 148. — En Inde. I, 449.
Étalons de la valeur. Ce qui recommande pour ce rôle les métaux précieux. II, 300.
État (Homme d’). Ses devoirs. III, 477.
États généraux. Leur disparition. II, 36.
États-Unis du Nord. Marche de l’établissement. I, 124.
Euphrate (Vallée de l’). Son abandon. I, 92.
Everett (E.). Sur la violation des droits des neutres. II, 183.
Exode de la population irlandaise. I, 374.
Exportation de subsistances de l’Irlande. I, 385. — Des États-Unis. II, 285. — De la Russie. II, 151.
Exportations de Turquie. I, 363. — De Russie. II, 148. — De Suède. II, 169. — De France. III, 453. — De Belgique. III, 454. — Des États-Unis. III, 456.
Expulsion des Mores de l’Espagne. I, 285. — De la population anglaise et irlandaise. III, 343. — De celle des vieux États américains. II, 180. III, 336.
Extinction des pairs anglais. III, 301. — Des patriciens romains. III, 302. — De la Bourgeoisie. III, 302.


F
Faiblesse de la communauté augmente avec l’accroissement de magnificence des fortunes privées. I, 292. — Celle du gouvernement portugais. I, 353.
Faillites des banques américaines, leurs causes. II, 438. — Des banques anglaises. II, 404.
Faits (Les) de l’histoire donnent un démenti à la doctrine de Ricardo. I, 159.
Falsification des monnaies en Grèce et en Italie. II, 368. — En France. II, 369. — En Écosse et en Irlande. II, 370.
Famines fréquentes dans les pays où la population diminue. I, 92. — A peu près constantes dans les premiers âges de société. I, 236. III, 310. — En Espagne. I, 284. — En Irlande. I, 374. — A Madère. I, 353. — En Écosse. III, 22. — Dans la primitive Angleterre. III, 126.
Fécondité est en raison inverse du développement. III, 255. — En raison inverse graduée du rang dans l’échelle animale. III, 296. — Rapports entre elle et la mortalité. III, 299. — Celle des esclaves et des indigents. III, 299. — Excessive chez les animaux inférieurs, III, 296.
Fécondité chez les esclaves et les pauvres, III, 293.
Fécondité est régie par les conditions sociétaires. III, 300.
Fécondité. Changements présumables dans sa proportion. III, 300.
Fédératif (Système de gouvernement) dans l’organisation de l’homme correspond au système politique des États-Unis. III, 411.
Femme. Partout esclave dans les premiers âges de société. I, 235. III, 367. — Prédominance chez elle des fonctions procréatives. III, 292. — Pouvoir cérébral dominé par le système reproducteur. III, 298. — Gagne en pouvoir à mesure qu’augmente la diversification d’emplois. III, 367. — Sa condition à Athènes et à Sparte. III, 370. — A Rome. III, 471. — En France. III, 373. — Sa condition s’améliore avec la division du sol. III, 373. — Ce qu’elle est dans le centre et le nord de l’Europe. III, 373. — En Angleterre. III, 374, 379, — Sa condition empire chez les peuples qui marchent dans la voie anglaise. III, 375. — Effets de la guerre. III, 376. — La femme d’Angleterre. Elle est un instrument dont se sert le trafic pour dégrader le sexe par tout le globe. III, 379. — Aux États-Unis. III, 383, 385. — Le Times, sur la condition de la femme en France. III, 380. — Ses griefs, III, 380.
Femme (Droits de la), ceux qui les défendent ont à profiter beaucoup de l’étude de la science sociale. III, 476.
Fermeté de mouvement. Aussi nécessaire à la machine sociétaire qu’à une horloge. I, 242. — C’est un des signes caractéristiques de civilisation. II, 228.
Fermier, taxation qu’il subit par suite du système anglais. I, 496. — Voisin du marché, il fabrique toujours une machine ; éloigné il en détruit toujours une. I, 310. — L’Américain n’est pas protégé par son gouvernement. II, 188.
Ferrara sur la loi de distribution. III, 138, 156.
Financières (Crises), leur siège et leurs causes. II, 424. III, 212.
Fitzhug, sur les effets du libre-échange dans les États-Unis du Sud. I, 427.
Fixé (Capital), changements dans sa proportion au capital mobile, III, 36. — Cette proportion élevée est une preuve de civilisation avancée. III, 44. — Son accroissement s’accompagne d’une accélération du mouvement sociétaire. III, 80. — Erreurs des économistes anglais, III, 154.
Fleuves ne constituent pas les lignes de division entre animaux et nations. I, 153.
Fonctions du corps. Échelle de leur subordination aux pouvoirs cérébraux. III, 405. — Volontaires, involontaires et participant des deux caractères. III, 404.
Fonctions publiques. Causes de la soif manifestée pour elles aux États-Unis. II, 246.
Fontenay (De), sur l’agriculture française. II, 47. — Sur les prix en France. II, 87, 335. — Sur le capital et son action. III, 48.
Forbes, sur la condition des travailleurs écossais. II, 92.
Force, tout développement de force implique une consommation de matière. I, 66.
Force résulte de la consommation de matière. I, 66.
Formation des îles de corail. I. 77. — D’une société. I, 224. — Des sols, I, 75, 78.
Fortescue, sur la condition du peuple français au xve siècle. III, 127.
Foyer (Sainteté du) plus appréciée à mesure que l’homme gagne en pouvoir de commander les services de la nature. III, 388.
Française (Révolution). Ce qu’ont coûté ses guerres. I, 289. — Les mesures qui ont marqué son début. II, 41.
Français (Système) et anglais, diffèrent essentiellement. II, 67, 87, 98.
Françaises (Colonies). Causes de leur insuccès. I, 129. — Système colonial français comparé à celui anglais. I, 350.
Française (Agriculture) et anglaise comparées. II, 71.
France. Grande augmentation des produits agricoles. I, 93. — Marche d’établissement. I, 139. — Abandon des riches sols pendant les guerres civiles. I, 160. — Tentatives pour détruire le pouvoir d’association chez ses voisins. I, 286. — Elle a eu grand outillage de guerre et de trafic tout en détruisant le commerce. I, 287. — Sa condition sous Louis XIV, d’après Vauban et Boisguilbert. I, 288. — Misère du peuple à cette époque et conséquemment faiblesse du gouvernement. I, 289. — Ce que lui ont coûté les guerres de la révolution. I, 289. — Sa splendeur toujours suivie d’épuisement. I, 290. — Fermiers généraux. I, 290. Système colonial, I, 325. — Présente l’alliance intime de la guerre et du trafic. II, 34. — Déperdition de force. II, 34. — Le commerce sacrifié au trafic. II, 35. — Les races parasites abondent. Il, 36. — Luxe et misère à la date de l’avènement de Colbert. II, 37. — Sa politique favorable au commerce. II, 37. — Révocation de l’édit de Nantes et ses effets. II, 39. — État du commerce sous Louis XIV. II, 40. — Turgot appelé aux affaires. II, 40. — Traité d’Eden et ses effets. II, 41. — Révolution amène diminution des restrictions sur le commerce intérieur. II, 42. — Progrès de l’agriculture. II, 43. — Charges qui pesaient sur les cultivateurs avant la révolution. II, 44. — Accroissement de production de subsistances. II, 46. — De Fontenay et de Lavergne sur l’agriculture. II, 47, 62. — Rapprochement des prix des matières premières et de ceux des utilités achevées. II, 48. — Changements dans la distribution des produits du travail. II, 50. — Salaires du travail. II, 50. — Prix du blé. II, 51. — Blanqui et Chevalier, sur la condition du peuple. II, 52. — Anomalies extraordinaires. II, 54. — Erreurs des économistes. II, 66. — Développement d’égalité des sols. II, 58. — Accroissement rapide des manufactures. II, 58. — Centralisation extraordinaire. II, 60. — Lourde taxation, II, 61. — Pouvoirs du sol non développés. II, 62. — Opinion de Greeley. II, 62. Politique commerciale en pleine concordance avec les idées d’A. Smith. II, 65, 100. — Accroissement de la valeur de la terre. II, 70. — D’ordinaire suffit à se nourrir. II. 75. — Exportations. II, 75. — Les manufactures subordonnées à l’agriculture. II, 76. — Faible exportation de denrées brutes. II, 76. — Caractère achevé des produits. II, 81, 95. — Augmentation de la part du travailleur. II, 87, — Accroissement d’indépendance. II, 95. — Comment les emplois sont diversifiés. II, 276. — Tendance des métaux précieux vers elle. II, 317. — Son progrès rapide avant le traité d’Eden. II, 319. — Difficulté non de produire, mais de vendre. II, 356. — Système de banque. II, 419. — Falsification des monnaies. II, 419. — Assignats. II, 420. — Création de la banque, II, 421. — Centralisation monétaire. II, 421. — Banques locales. II, 425. — Production. III, 12. — Rapide accroissement du capital fixé. III, 41. — Division du sol. III, 69. — Arrêts de la circulation. III, 70. — Les actions du Mississipi et leurs effets. III, 71. — Écartement des obstacles à la circulation. III, 73. — Ce que dit Fortescue de sa condition au xve siècle. III, 127. — Passy, sur son agriculture, III, 128. — Taxes indirectes aux époques anciennes. III, 164. — Taxation des pays d’états et des pays d’élection. III, 217. — Ce qu’y est la concentration. III, 217. — Phénomènes de population. III, 272. — Augmentation de subsistances pour la population. III, 328. — Condition de la femme. III, 372. — Éducation. III, 389. — Anciennes corporations. III, 422. — Comment la protection y profite aux fermiers. III, 435. — Son rôle dans le commerce du monde. III, 453. — France et Angleterre se disputent la direction du monde. II, 68.
France. Changements dans la condition du peuple. II, 51.
Frottement. Sa diminution augmente la production. III, 8.


G
Garnier (Le marquis), partisan de la taxation indirecte. III, 296.
Gee sur le négoce. I, 330.
Gênes. Son histoire est une suite de guerres incessantes pour le trafic. I, 283.
Gibraltar. Un grand dépôt pour la contrebande. I, 269.
Gisborne (T.). Sur l’agriculture anglaise. II, 24.
Gloire (Mesure de). I, 237.
Glorification du trafic par la Grande-Bretagne. I, 525.
Goethe. Sur les méthodes de science. I, 26. — Sur la diversité comme condition de développement. I, 53. — Sur l’efficacité des termes simples. III, 450.
Gouvernement parmi des spontanéités. III, 411. — De corporation et municipal. III, 411. — Désigné tant pour l’assistance que pour la défense de la société. III, 407. — Remplit son devoir en songeant aux besoins de ses sujets. III, 407. — Intervention régulatrice du cerveau dans le monde tant physique que moral. III, 405. — Civil. III, 407. — Les gouvernements deviennent oppresseurs en raison qu’ils manquent à exercer le pouvoir de coordination. III, 444.
Graduelle. Substitution du règne végétal et minéral au règne animal. III, 313. — Ses effets sur la quantité des besoins de l’homme. III, 314.
Graham (Sir James). Regarde l’homme comme un pur instrument à l’usage du trafic. I, 544.
Grande-Bretagne. Interdiction d’exportation d’ouvriers et de machines. I, 327. — Système basé sur l’idée de maintenir et d’augmenter la taxe de transport. I, 328. — Le commerce sacrifié au culte du trafic. I, 339. — Tableau de sa condition, par Ad. Smith. I, 476. — Ses guerres incessantes, I, 481. — Sa politique en opposition directe aux enseignements de cet écrivain. I, 483. — Ses efforts pour anéantir la concurrence des autres nations. I, 482. — Les gros capitaux sont ses grands instruments de guerre. I, 482. — Changements dans les proportions sociétaires. I, 499. — Émigration. I, 505. — Diminution de la population rurale. I, 506. — Diminution du pouvoir d’employer les petits capitaux. I, 510. — La centralisation plus intense. I, 510. — Proportion plus forte des produits du travail absorbée par les trafiquants. I, 511. — L’abîme qui sépare les classes hautes et basses de la société va s’élargissant. I, 512. — Démoralisation du peuple et sa lutte pour vivre. I, 513. — Déclin des centres locaux et centralisation de plus en plus forte. I, 515. — Insuccès de l’acte de réforme. I, 518. — Montalembert, sur les dangers de son état social. I, 518. — L’état social empirant et immoralité nationale. I, 519. — Déclin du pouvoir de se diriger soi-même. I, 521. — Dalhousie sur les difficultés du gouvernement dans l’Inde. I, 521. — L’expédient du moment est la seule règle d’action, I, 522. — Politique d’égoïsme. I, 523. — Sidney Smith, sur la taxation. I, 523. — Thornton, sur la condition du peuple. I, 523. — Glorification du trafic. I, 525. — Parnell, sur ce que coûtent les colonies. I, 525. — Faible développement de la faculté artistique. II, 91. — Son compte avec le monde entier. II, 82. — Son mouvement comparé à celui de la France. II, 82. — Comment les nations agricoles du monde subissent taxation pour l’entretien de ses flottes et de ses armées. II, 83. — Consolidation du sol. II, 91. — Sa dépendance va croissant. II, 93. — Grossier caractère de ses produits. II, 96. — Sa politique trafiquante. II, 101. — Exportation de blé et ses effets. II, 191. — Pouvoir de commander les services des grandes forces de la nature. II, 208. — Tendance vers elle des métaux précieux. II, 316. — Elle devient de plus en plus trafiquante. II, 317. — Rapport de la monnaie et des autres capitaux. II, 347. — Son pouvoir diminue. II, 360. — Faible montant de capital employé dans les banques. II, 405. — Condition de la femme. III, 322. (Voyez Angleterre.)
Grandes cités s’accroissent avec l’accroissement de centralisation. I, 291. — Grand obstacle au développement humain. I, 418. — Grands hommes généralement ne laissent pas de race. III, 301. — Les plus grands effets sont toujours le résultat des causes les plus minimes tant dans le monde physique que dans le monde social. II, 362. III, 304.
Gratuité des services de la nature. I, 195.
Gravitation, résistance à la gravitation est en raison directe de l’organisation. I, 96. — Moléculaire. L’homme est soumis à cette grande loi. I, 40.
Greeley. Sur la France. II, 62. — Sur les manufactures en Russie. II, 154.
Grèce. Tendance à l’association locale. I, 44. — Déclin d’individualité. I, 55. — Marche d’établissement. I, 147. — Système colonial. I, 325. — Division du sol et ses effets. III, 68. — Marche de la concentration. III, 206.
Grecque (Colonisation). III, 332. — Histoire aux premiers âges. I, 273.
Grossier caractère du commerce anglais au xive siècle, I, 452.
Guerre et trafic s’alimentent mutuellement. I, 269.
Guerre et ses effets. I, 157. — Est un résultat de misère et de faiblesse. I, 236. — Guerre et trafic regardent l’homme comme un instrument à leur usage. I, 242. — Ils sont la plus abstraite des poursuites de l’homme, et par conséquent celle qui se développe la première. I, 244. — Leur connexion intime. I, 268. — Leurs tendances centralisantes. I, 270. — Tendance de la guerre à centraliser. III, 204. — Tendances belliqueuses du trafic aux États-Unis. II, 241.
Guerre perpétuelle de l’Angleterre. III, 377.
Guerrier (Le) achète ses esclaves sur le marché le plus bas et les vend sur le marché le plus cher. I, 237.
Guillard. Sa Statistique humaine. III, 275.
Guizot. Sur la civilisation romaine. I, 282. — Sur les corporations civiles et municipales. III, 420.
Guyot. Citations de son livre Terre et Hommes, I, 53. III, 328, 331.


H
Hamilton (Alexandre). Rapport de la Trésorerie. II, 182.
Harmonie dans le monde tant physique que social se maintient par des attractions qui s’équilibrent. I, 57. II, 272. III, 470. — Celle de tous les intérêts réels et durables de l’homme. I, 493. III, 142. — Celle des intérêts internationaux. III, 225, 244. — Harmonies et compensations de population et de subsistances. III, 299.
Harmonie complète de tous les intérêts réels et durables parmi les hommes. I, 493.
Haxthausen, Sur l’empire Russe. II, 152.
Histoire de la Science. I, 18. — Celle de Venise est une suite incessante de guerres pour le trafic. I, 182. — Celle des États-Unis dans les dernières dix années. II, 261.
Hollande (Monopoles de la). I, 448.
Hollande. Marche de l’établissement. I, 143. — Guerres, monopoles de trafic et déclin. I, 283. — Système de revenus. III, 169.
Homme. Ce que voit en lui l’école anglaise. I, 24. — Comment on doit l’étudier. I, 25. — Ne se connaît lui-même qu’autant qu’il connaît le monde extérieur. I, 31. — Sujet de la science sociale. I, 39. — Ses caractères essentiels. I, 39. — Son besoin le premier est le plus grand. I, 39. — Obéit à la grande loi de la gravitation moléculaire. I, 40. — Responsable vis-à-vis de son créateur et de ses semblables. I, 57. — Le plus dépendant de tous les animaux. I, 39. — Tire tout son pouvoir de l’association. I, 72. — Est seul doué des facultés nécessaires pour maîtriser la nature. I, 74. — Ajoute les pouvoirs de la nature au sien propre à mesure qu’il est plus apte à commander ces services. I, 172. — Gagne en valeur comparée avec celle des métaux précieux. I, 174. — Gagne en liberté à mesure que le fermier et l’artisan se rapprochent. I, 215. — Esclave de la nature dans les premiers âges de société. I, 236. — S’il veut atteindre un marché doit payer le coût de voyage. I, 317. II, 217. — L’objet final de toute production. III, 5. — Gagne en valeur d’autant que s’accélère la circulation sociétaire. III, 80. — Et que s’opère rapprochement entre les prix des denrées brutes et des utilités achevées. III, 28, 44, 103, 177, 227, 367. — S’attribue toutes les utilités qu’il développe. III, 98. — Tourne contre la nature tous pouvoirs de celle-ci dont il s’empare. III, 329. — Maître de la nature. III, 471. — Sa responsabilité croit avec l’accroissement de pouvoir. III, 471. — Homme et terre sont à un bout de l’échelle des prix et les utilités les plus achevées sont à l’autre bout. II, 272. — Sa double existence. III, 403. — Division de ses fonctions organiques. III, 404. — Vie végétale et animale, vie individuelle et relative. III, 404. — Pris individuellement est un abrégé de l’aggrégation d’hommes qu’on appelle société. III, 406. — Le chiffre de l’humanité s’accroît. I, 65. — Homme gagne en valeur au décroissement de valeur des utilités dont il a besoin. I, 163. — son grand objet est d’acquérir pouvoir sur la nature. I, 177. — Il progresse en raison directe de la substitution du mouvement continu au mouvement intermittent. I, 227. — Le progrès, n’importe la direction, est un progrès constamment accéléré. I, 231. — Sa vie est une lutte avec la nature. I, 299. — Gagne en pouvoir quand il substitue la vie végétale à la vie animale. III, 313. — Centres locaux de la vie organique et de la vie relative. III, 407, 409.
Homme. Sa double existence. III, 403. — Analogue à sa double existence en société. III, 406.
Homme (Condition de 1’). Tout ce qui tend à le détériorer n’importe en quel lieu tend à le faire partout. III, 235.
Hommes. Tous cherchent commerce ; certains ont désir de faire acte de trafic. I, 238.
Hongrie. Marche d’établissement. I, 146.
Horreurs du négoce de l’opium. III, 334.
Hostilité entre les classes de la Grande-Bretagne. I, 512.
Household Words. Sur l’Inde. III, 276.
Humain (Économie du pouvoir), résultat de la vitesse accrue de la circulation sociétaire. I, 434.
Humaine (Solidarité de la race). III, 403.
Humaines (Les énergies) développées en raison des différences multipliées parmi les hommes. III, 95.
Hume (David). Sur la monnaie et le prix. II, 328, 332. — Opinion erronée sur la monnaie. II. 456. — Sur la nécessité de protection aux manufactures. II, 462. III, 408. — Sur l’intérêt. III, 112.
Hume (Joseph). Sur la nécessité d’anéantir les manufactures des autres nations. II, 126.
Huskisson. Son opinion que pour assurer au capital une belle rémunération, il faut abaisser le travail. I, 489.


I
Iermann. Sur la condition an paysan russe. III, 185.
Identité des enseignements de l’école anglaise et de ceux des maîtres d’esclaves à la Caroline. I, 470. — Des désirs du soldat et du trafiquant. I, 296. — Des lois physiques et des lois sociales. I, 40, 225. II, 231, 361. III, 92, 235, 325, 326.
Iles du Pacifique. Marche d’établissement. I, 148.
Immigration, Accroissement et déclin aux États-Unis. III, 239.
Importation et retenus de la Russie. II, 159.
Inconséquences de Hume et de Smith au sujet de la monnaie. III, 115. — Celles des économistes modernes. III, 111.
Incurie aux États-Unis. II, 251.
Inde. Marche d’établissement. I, 149. — Comment les guerres s’y conduisent. I, 269, 481. — Tendances anciennes d’association et centres locaux. I, 386. — Manufacture et commerce. I, 387. — Accroissement de centralisation et des taxes sous la domination anglaise. I, 388. — Burke et Richard sur la conduite de l’Angleterre. I, 389. — Les petits propriétaires sacrifiés d’où suit la ruine des Zemindars. I, 390. — Macaulay, sur la tyrannie de la Compagnie. I, 390. — Caractère oppressif du système de revenus. I, 391. — Esclavage. I, 392. — Impôt sur le sel. I, 393. — Centralisation et absentéisme. I, 393. — Humble pétition des indigènes. I, 397. — Insignifiance de la population et de la consommation. I, 399. — Disparition des villes industrielles et anéantissement du commerce. I, 399, 400. — Déperdition de travail. I, 401. — Taxe du transport. I, 402. — Épuisement du sol. I, 404, 430. — Abandon des sols riches. I, 405. — Salaires et criminalité. I, 406. — Négoce de l’opium. I, 409. — Valeur insignifiante de la terre. I, 410. — Désastreux caractère du système anglais. I, 412. — Ses tendances signalées par Mac Culloch. I, 414. — Guerres incessantes. I, 431. — Taxation énorme. I, 489. — Faible consommation des produits industriels anglais. II, 83. — Rente de la terre et ce que dit Anstey sur sa taxation, III, 146. — Éducation. III, 275. — Excessive misère des ryots. III, 276. — Michelet, sur la politique anglaise et ses effets, III. 468. — Causes de rébellion, III, 468.
Inde (Humble pétition des indigènes de l’). I, 397.
Inde anglaise. Ses guerres incessantes. I, 416.
Indes occidentales (Iles des). Marche de l’établissement. I, 132. (Voyez Jamaïque.)
Indépendance, Celle de la France va croissant. II, 100. — Celle de Russie. II, 165.
Indirectes (Taxes). Causes qui les nécessitent dans les premiers âges de société. III, 163. — Tendent à disparaître à mesure que la propriété se fixe. III, 164. — Tendent à s’accroître d’autant que le trafiquant gagne en pouvoir et que la terre perd en valeur. III, 169. — Leur rapide accroissement dans la Grande-Bretagne. III, 175. — Sont nécessairement maintenues dans tous les pays purement agricoles. III, 188. — Approuvées par les économistes de l’école Ricardo-Malthusienne. III, 192. — Ce que le gouvernement perd à leur existence. III, 194. — La protection est une mesure préliminaire pour leur substituer la taxation directe. III, 197. — Inconséquence à ce sujet des partisans de la doctrine du laisser-faire, III, 347.
Indivisibilité de la science, I, 29.
Individualité, Une des qualités distinctives de l’homme. I, 52. — Conditions nécessaires à son développement. I, 52. — Elle est essentielle pour qu’existe la responsabilité. I, 58. — Son développement en Grèce, Italie, Pays-Bas, Espagne et Irlande. I, 55. — Décline en France au moyen âge. I, 56. — Ce qu’elle est aux États-Unis. I, 57. — Elle s’accroît avec l’accroissement du pouvoir de combinaison. I, 57. — Elle manque chez les tribus chasseresses et pastorales. I, 102. — Son développement au Danemark. II, 124. — En Allemagne. II, 140. — En Suède, II, 171. — Elle décline aux États-Unis. II, 248 — Se développe d’autant mieux que le capital se fixe davantage. III, 79. — Indispensable pour l’accroissement de chaleur, de mouvement et de force. IIÏ, 94. — Elle s’accroît avec l’accroissement d’interdépendance, III, 462.
Industrie éclairée, son action par l’accroissement de population. III, 300.
Industrielle (Histoire) des États-Unis. II, 238.
Inégalité des conditions dans les premiers âges de société. I, 235. — Elle augmente si vient à décliner le pouvoir de commander les services des métaux précieux. II, 354. — Elle s’accroit dans la Grande-Bretagne. I, 507. II, 94. III, 282.
Infanticide en Angleterre. III, 283.
Inférieurs (Animaux) leur grande reproduction. III, 296.
Insécurité pour la personne et la propriété dans les premiers âges de société. I, 155, 266. — En Espagne. I, 284.
Instabilité du mouvement sociétaire aux États-Unis. II, 229.
Instincts et sentiments. Leur antagonisme. III, 292. — En quoi ils sont dépendants et en quoi ils sont sujets des pouvoirs rationnels. III, 405.
Instruments. Leur caractère grossier dans les premiers âges de société. I, 102.
Instrument d’association connu sous le nom de monnaie. II, 298.
Insubordination, Conséquence du manque de différences sociétaires. III, 466. — Elle croît avec l’accroissement de concurrence pour la vente du travail. III, 467. — Elle croît chez toutes les nations qui marchent dans la voie anglaise. III, 467.
Intellectuelles (Facultés) et mentales, leurs divers effets sur la procréation, III, 298.
Intempérance en Angleterre. I, 487.
Intérêt (Notre propre) bien éclairé nous conduit à désirer l’amélioration de nos voisins, tant peuples que particuliers. I, 425.
Interdiction des manufactures dans les Indes occidentales anglaises. I, 337. — Dans les colonies de l’Amérique du nord. I, 326.
Intérieur (Commerce) de l’Allemagne. II, 132.
Intérêt toujours élevé dans les pays purement agricoles. I, 177. III, 103. — Causes du haut intérêt aux États-Unis. II, 239, 330. — Comment affecté par les quantités de métaux précieux. II, 315. — Ce qui fait baisser le taux. II, 342. — Abaissement à mesure que s’accélère la circulation sociétaire. II, 343. — Prospérité est incompatible avec un taux qui s’accroît. II, 344. — Toujours élevé quand la monnaie est rare. II, 344. — Comment affecté par le loyer. II, 353. — Communautés gagnent en puissance d’autant que le taux s’abaisse. II, 357. — Il s’abaisse d’autant que s’opère rapprochement entre les prix des denrées brutes et des utilités achevées. II, 357. — Tendance à hausser dans les pays qui exportent les denrées brutes. II, 357. — Taux des profits, des salaires et de l’intérêt. III, 96. — Taux s’abaisse à mesure que les hommes sont plus aptes à combiner ensemble. III, 104. — Hume et Mill sur les causes qui déterminent le taux, III, 112, 116. — Opinion de Turgot. III, 118.
Interchanges (Nécessité d’) entre la terre et l’atmosphère et leurs conditions. I, 91.
Interdépendance augmente avec l’accroissement d’indépendance. III, 462. — Son accroissement développe l’individualité. III, 462. — La centralisation trafiquante tend à la détruire, III, 470.
Internationale. (Immoralité) de la Grande-Bretagne. I, 519.— Des États-Unis. II, 241.
Ioniennes (Iles). Causes de la détresse de leur population. I, 423.
Irlande. Interdiction des associations. I, 326. — Manufactures à la date de la révolution de 1688. I, 365. — Restrictions apportées à l’industrie et au commerce. I, 367. — La population limitée à la production des denrées brutes. I, 367. — Législation indépendante et protection. I, 367. — Centralisation rétablie par l’acte d’Union. I, 368. — Il en résulte la disparition des manufactures. I, 368. — Nécessité d’obtenir de la terre à tout prix de loyer. I, 369. — Énorme déperdition de travail et misère du peuple. I, 370. Ce n’est pas le capital qui manque. I, 370. — Les hommes intermédiaires. I, 371. — Épuisement du sol. I, 372. — Il ne manque rien que de l’emploi. I, 373. — Famines et lois des pauvres. I, 374. — Dépopulation. I, 376. — Ruine des propriétaires fonciers. I, 377. — Avantages naturels. I, 378. — Faible valeur de la terre, résultat de la lourde taxe (de transport. I, 379. — Absentéisme. I, 381. — Causes réelles de la décadence. I. 385. — Comment s’est produit l’excès de population. I, 385. — Diminution du pouvoir de payer les produits manufacturés anglais. I, 498. — Diminution de la production. II, 71. — Salaires. III, 13. — Déperdition de capital. III, 13. — Valeur de la terre. III, 145. — Manque de concurrence pour l’achat du travail. III, 231. — Disparition graduelle de l’homme réel. III, 277. — Mac Culloch, sur la question de population. III, 279. — London Times sur l’Exode. III, 333. — Éducation. III, 392.
Irlande, Les emplois sont la seule chose qui y manque. I. 373.
Isolement, est incompatible avec l’existence de l’homme réel. I, 40.
Italie. Marche d’établissement. I, 146. — Abandon des sols riches. I, 160. — Consolidation de la terre. I, 281. Production. III, 11. — Division de la terre et ses effets. III, 68. — Centralisation.

III, 219. — Organisation sociétaire aux temps anciens. III, 465.

Celle au moyen âge, déclin d’individualité. I, 55.


J
Jacques Cœur. Origine de sa fortune. I, 292.
Jacquerie (Insurrection de la) et ses causes. III, 466.
Jamaïque. La diversification d’emplois y est interdite. I, 337. — Commerce d’esclaves. I, 338. — Faible proportion des produits du travail reçue par les planteurs. I, 338. — Destruction de vie humaine. I, 339. — Causes de l’absentéisme. I, 340. — Pauvreté d’outillage. I, 341, 344. — Déperdition de travail et lourde taxation. I, 342. — Destruction de la valeur de la terre et du travail. I, 343. — Son émancipation. I, 348. — Taxe de transport que subissent les planteurs. I, 348. — Déperdition du capital. III, 24.
Jonnès (Moreau de). Sa Statistique de la France. II, 43. — Sur les effets de la protection en France. III, 48.
Johnston, sur l’épuisement du sol aux États-Unis. II, 218. — Citations de sa Chimie de la vie humaine. I, 82, 90. II, 258.
Johnston (Sir A.), sur l’éducation dans l’Inde, III, 275.
Journal des Économistes. Sur la dépréciation de l’or. II, 357. — De la doctrine de Ricardo sur la Rente. III, 152.


K
Kay. Citations de Social Condition of England and the Continent of Europe, I, 487, 507, 513. I, 90. III, 146, 185, 274, 283.
Kent. Sur les corporations. III, 422.
Kingsley. Sur l’accroissement de l’esclavage en Angleterre. III, 235.
Kohl. Sur la condition de la population irlandaise. I, 370.


L
Laing. Sur le mot travail. I, 36. — Sur la division du sol et ses effets. III, 269. — Sur le système manufacturier. III, 341. — Sur l’inféodation de l’industrie manufacturière en Angleterre. III, 343. — Sur la condition de la femme en France et ailleurs. III, 373.
Laisser-faire, doctrine absurde. III, 439. — Sa pratique tend à favoriser la concurrence pour la vente du travail. III, 444. — Opinion de Lalor. III, 448.
Lalor. Citations de son livre, Money and Morale. II, 8. III, 448.
Langage. Il n’en existe qu’avec l’association. I, 39. Lavergne (De). Sur l’agriculture de France. II, 47, 62.
Lawrence (A.). Sur l’industrie cotonnière aux États-Unis. II, 249. Lee. Sur l’épuisement du sol en Amérique et ses effets. II, 215.
Législateurs. Profit à tirer pour eux de l’étude de la science sociale. III, 475.
Législative (Indépendance) de l’Irlande, suivie de l’adoption de mesures de protection. I, 367.
Liberté limitée par la relation organique, III, 408.
Liberté et ordre, combinés et assurés. III, 408.
Liberté. Son développement à Athènes. I, 274. — Grandit avec le développement du pouvoir d’association. I, 323. Grandit en France. II, 42. — En Allemagne. II, 143. — En Russie. II, 158. — Effets de la concentration sur son développement. III, 215. — La concurrence pour l’achat du travail la favorise. III, 226.
Liberté réelle du négoce. Qui la possède, le fermier américain ou le français ? III, 438. — Son établissement est l’objet de la protection. III, 458.
Libre-échange considéré en Irlande. I, 370. — Dans l’Inde, III, 413. — Dans les États du Sud de l’Union américaine. I, 427. — En Russie. II, 147. — Aux États-Unis. II, 227. — Son action sur la quantité de métaux précieux aux États-Unis, II, 326. — Son action sur la circulation monétaire. II, 446. — Celle sur le mouvement sociétaire des États-Unis. II, 447.
Libre-échange. En quoi il est inconséquent. III, 447. — Ses partisans auraient à profiter de l’étude de la science sociale. III, 476.
Libre-échange (Le véritable) consiste dans l’exercice du pouvoir d’entretenir commerce avec le monde extérieur. Son établissement est l’objet des mesures de protection. III, 458.
Libres (Hommes). Profit à tirer pour eux de l’étude de la science sociale. III, 476.
Lieu. Changements de lieu de la matière. I, 299. — Leur nécessité constitue le grand obstacle à l’amélioration humaine. I, 418. — Cette nécessité augmente là où les emplois sont moins diversifiés. I, 420. (Voyez Transport.)
Limitation de responsabilité, ses avantages. II, 406. — Son application aux banques par actions. III, 418. — Pleinement en accord avec les lois de nature, III, 419. — Se trouve dans les corporations romaines civiles et municipales. III, 421. — Du pouvoir de l’homme sur la matière. I, 65. — Du peuple irlandais à la production des denrées brutes. I, 367.
Limites au pouvoir de l’homme dans l’industrie manufacturière. II, 28. — Il n’en est point en agriculture. II, 28.
List, Fondateur du Zollverein. II, 123.
Littérature au Danemark. II, 112. — En Suède. II, 171.
Locaux (Centres). Leurs effets dans le monde physique et le monde social. I, 41. — Comment ils tendent à se former. I, 215. — Opinion d’Ad. Smith. I, 337. — Leur disparution dans l’Inde. I, 386. — Ils déclinent dans les Iles Britanniques. I, 51, 516. — Leur développement dans l’Europe du centre et du nord. III, 458. — Ils déclinent dans tous les pays qui marchent dans la voie anglaise. III, 459. — Ceux de la vie organique. III, 407. — Ceux de la vie de relation. III, 409.
Logique et mathématiques sont de simples instruments et non des sciences. I, 2, 16.
Loi, dans la science, demande une série régulière et uniforme de causes et d’effets. I, 18. III, 259. — De la gravitation moléculaire se manifeste dans la science sociale. I, 40. — De la composition des forces. I, 261. — Des proportions définies, également applicable au monde physique et au monde social. I, 225. — Se manifeste dans les changements de la distribution sociétaire. I, 543. II, 9, 30. — Sa manifestation en France. II, 50, 53, 59. — Par rapport aux salaires, aux profits et à l’intérêt. III, 96. — A la rente III, 119. — Aux taxes. III, 188. — De la vie humaine doit se présumer être en harmonie avec le dessein du Créateur. III, 260. — De l’accroissement relatif des subsistances et de la population. I, 95. III, 322. — Organique, est le correctif de l’excès de population. III, 296. — Sur la centralisation de la France, à l’époque de Louis XV. III, 213.
Lois du mouvement également véritables en physique et dans la science sociale. I, 226. — Dénature, agissait toujours dans la même direction. Mouvement oscillatoire de la théorie Malthusienne. I, 534.
Londres (Banques par actions de). Leur trafic excessif. II, 410.

Loyer pour l’usage de la monnaie. (Voyez Intérêt). II, 342. }}

Lyell. Sur la condition des femmes en Amérique. III, 384.


M
Macaulay (Lord). Sur le système anglais dans l’Inde. I, 390. — Sur les dangers qui menacent la civilisation. II, 102. — Raconte l’origine de la banque d’Angleterre. II, 392.
Mac Culloch, Enseigne que le transporteur est un producteur aussi bien que le fermier. I, 295. — Que la richesse augmente le plus rapidement là où les profits sont le plus élevés. I, 297. — Sur le paupérisme d’Irlande. I, 380. — Sur les tendances du système anglais tel quel se montre en Asie. I, 414. — Il approuve les mesures protectrices d’Édouard. III, I, 454. — Ses définitions. I, 535. — Il prétend que l’homme devient de plus en plus esclave de la nature. I, 535. — Il enseigne qu’on doit préférer trafic et manufactures à l’agriculture. II, 26. — Sur la restauration de l’étalon de valeur. II, 387. — Doctrines au sujet de la monnaie. II, 477. — Sur le taux de profit. III, 109. — Son manque de logique. III, 111. — Il voit dans les bas salaires d’Irlande la cause de l’excès de population. III, 117. — Sur l’accroissement du pouvoir productif de l’Angleterre. III, 156. — Partisan de la taxation indirecte. III, 192. — Ses objections aux taxes foncières. III, 193. — Il voit dans la taxation un stimulant à production. III, 195. — Sur l’absentéisme. III, 222. — Sur les causes de l’excès de population en Irlande. III, 279. — Diffère d’opinion avec Adam Smith. III, 443. — Il regarde comme avantageux pour le monde le monopole parfait de l’industrie cotonnière aux mains de l’Angleterre. III, 445.
Magnificence et misères de la France à diverses époques. II, 38.
Malaise, Compagnon ordinaire des établissements naissants. I, 107. — Rupture d’équilibre des actions des organes. III, 282.
Malcom, Sur le négoce de l’opium. III, 377.
Malthus, Son système diffère de celui d’Adam Smith. I, 479. — Sa définition de la richesse. I, 218. — Il néglige d’observer combien petites sont les causes des plus grands effets de la nature, III, 305. — Son opposition aux lois de soulagement pour les pauvres. III, 440. — Profit à tirer pour ses disciples de l’étude de la science sociale. III, 476.
Malthus et Ricardo. Les premiers à adopter la méthode mathématique dans la science sociale. I, 30. — Désaccord parmi leurs disciples. I, 32.
Malthusien (Principe) sur la population, I, 98. — Sa tendance à établir l’esclavage comme la condition finale de l’homme. I, 264. — Il conduit à la glorification du trafic. I, 264. — Caractère effrayant de la doctrine. I, 533. — Le produit et l’exposant du système anglais de trafic. III, 306. — Il prétend signaler une grande cause de vice et de misère pour le monde entier. III, 347. — La théorie n’est en accord avec les faits ni du présent ni du passé. III, 350. — Son auteur est sous le cauchemar d’un fait imaginaire. III, 357. — C’est pure forme de mots n’ayant aucun sens. III, 358. — Remède universel de l’auteur pour les maux sociaux. III, 359. — La théorie tend à produire l’incurie et l’excès de population. III, 361. — Elle relève le riche et le puissant de toute responsabilité. III, 364. — Son caractère antichrétien. III, 366.
Manque d’une demande régulière pour le travail dans les contrées purement agricoles. II, 8, 155. — En Irlande. III, 14. — En Angleterre, in, 20. — En Écosse. III, 22.
Manufactures en Espagne. I, 285. — En Turquie. I, 356. — En Irlande. I, 365. — Dans l’Inde. I, 387. — Déclin de ces dernières sous le système anglais. I, 397. — En France. II, 58. — En Danemark. II, 109. — En Allemagne. II, 123. — En Russie. II, 148. — En Suède. II, 166. — Aux États-Unis. II, 237. — Leurs prix s’abaissent avec l’accroissement du pouvoir de combinaison. II, 307. — En France elles sont les subsidiaires de l’agriculture ; en Angleterre elles se substituent à elle. II, 317. — Leurs prix tombent dans tous les pays où augmente la quantité des métaux précieux. II, 334. — Précèdent toujours et jamais ne suivent la création d’une agriculture savante, III, 331.
Marché. Comment sa proximité tend au développement des utilités de la matière. I, 442. — Déperdition des dons de la nature qui résulte de sa distance. II, 395. — Effets de sa proximité. II, 17. — Les marchés sont devenus des champs de bataille sous le système du laisser-faire. III, 444.
Mariages en Angleterre. III, 285.
Massachussets. Marche de l’établissement. I, 118.
Matière (Toute) peut être adaptée au service de l’homme. I, 200.
Matière (Dans une) toujours en mouvement point de propriété privée. I, 83.
Matière n’est susceptible d’autres changements que ceux de lieux et de forme. I, 65. — Consommée dans la production de force. I, 66. — Sa circulation en cercle sans fin. I, 68. — Plus s’accélère la circulation plus il y a tendance à l’amélioration de forme. I, 85. — Des changements de lieu. I, 248, 299. — Changements mécaniques et chimiques dans la forme. I, 249, 448. — Changements vitaux dans la forme. I, 250. II, 3. — Tendance à revêtir des formes supérieures est la plus grande dans les plus bas degrés d’organisation. III, 255.
Mathématiques. Sont un instrument et non une science. I, 2. — Sont étudiées d’abord. I, 12. — II s’en faut servir pour la science sociale. I, 33.
Mayhew. Sur le vagabondage en Angleterre. I, 508.
Mécaniques (Arts). Aptitude aux États-Unis. II, 258.
Mécaniques (Changements) et chimiques dans la forme de la matière. I, 249, 437. — De l’extension du pouvoir de les effectuer résulte un changement dans les proportions sociétaires. I, 249. — Demandent une connaissance des propriétés de la matière et par conséquent se développent plus tard que les changements de lieu. I, 437. (Voyez Conversion).
Médicis (Les). Origine de leur fortune. I, 292.
Mercantile (Système). Son objet. I, 480.
Métaux précieux. Ce qui les recommande comme étalons de valeur. II, 300. — Comment le procédé du monnayage affecte leur valeur. II, 301. — Comment le travail humain est économisé par leur usage. II, 303. — Leur action sur le mouvement sociétaire. II, 304. Ils sont au corps social ce que l’air atmosphérique est au corps physique. II, 305. — Comment leur quantité agit sur les salaires et l’intérêt. II, 315. — Ils tendent toujours vers les lieux où ils acquièrent le plus d’utilité. II, 315. — Comment leur usage tend à favoriser la liberté de l’homme. II, 315. — Leur tendance vers la Grande-Bretagne. II, 316. — Mouvement actuel. II, 317. — Leur tendance vers ces pays où le prix des denrées brutes tend à s’élever. II, 318. — Celle à sortir de ceux où ce prix s’abaisse. II, 319. — Phénomènes de leur mouvement. II, 321. — Leur pouvoir extraordinaire sur la condition des hommes. II, 326. — Leur quantité croissante tend à produire l’égalité. II, 325, 353. — Comment on les peut attirer. II, 331. — Ils sont les objets qui rendent la plus grande somme de service en proportion de leur coût. II, 331. — Comment leur quantité croissante tend à augmenter la quantité des subsistances II, 335. — Ne peuvent devenir surabondants. II, 336. — Tendent à quitter les pays où l’on ne fait point usage des billets au porteur. II, 339. — Leur quantité dans la Grande-Bretagne et aux États-Unis. II, 347. — Leur action sur le mouvement sociétaire de France. II, 349. — Leur valeur décline à mesure qu’ils gagnent en utilité. II, 353. — Tendent vers les pays qui prennent Colbert pour guide. II, 359. — Constituent les grands instruments d’association. II, 363. — Sont acceptés par le monde entier. II, 365. — Leur tendance à la fermeté de valeur. II, 368. — Leur mouvement aux États-Unis. II, 445. — Hume, sur leur quantité. II, 456. — Erreur d’Ad. Smith. II, 463. — La Turquie est le pays dont la politique est le plus en conformité avec les enseignements des économistes anglais. II, 475. — Mill sur leurs services. II, 478. — Bastiat. II, 482. — Chevalier. II, 489.
Métaux précieux. D’où ils coulent. II, 389. — Où ils vont. II, 339.
Métaphysique (Caractère) de la science moderne. I, 5.
Méthode dans la science. I, 28. — L’unité de science réclame unité de méthode. I, 29. — Celle de Ricardo et Malthus. I, 29.
Methuen (Traité de) et ses effets. II, 278.
Mexique. Marche de l’établissement. I, 130. — Déclin résultant de la disparitiondes manufactures. II, 320. — La concurrence y manque pour l’achat du travail. III, 231.
Michelet, Sur la politique anglaise dans l’Inde. III, 468.
Microscopiques (Animaux). Importance de leurs travaux. I, 75.
Middlemen (Hommes intermédiaires). Toujours opposés à l’accroissement du pouvoir d’association. I, 267. — Les Middlemen trouvent avantage à la séparation entre les consommateurs et les producteurs. I, 321. — En Irlande. I, 370. — En Laponie. II, 467.
Mill. Sa théorie de science sociale. I, 23. — Sur la valeur de la terre. I, 183. — Sur les changements des proportions sociétaires en Angleterre. I, 500. — Sur l’utilité de la monnaie. II, 304. — Sur le travail productif et celui improductif. III, 30. — Sur le capital. III, 57. — Sur l’intérêt. III, 116. — Sur la théorie de la rente de Ricardo. III, 154. — Sur la propriété terrienne, III, 157. — Sur la nécessité de l’intervention gouvernementale pour le développement de l’industrie. III, 432.
Miller (Hugh). Sur le système de travail anglais. I, 503.
Mines et hauts-fournaux de l’Allemagne. II, 131.
Missisipi (Vallée du). Marche de l’établissement. I, 126.
Missouri, Son mode de banque. II, 437.
Mobile (Capital). Changement dans sa proportion avec celui qui est immobile. III, 42.
Modernes économistes. Leurs erreurs. I, 26. II, 338. III, 29. — Moderne économie politique, son caractère. I, 217. — Sa forme répulsive. I, 222. — Son caractère antichrétien. I, 368. — Comment elle diffère de celle d’Ad. Smith. I, 324. — Regarde l’homme comme un instrument à l’usage du trafic. I, 544.
Moléculaire (Gravitation). Sa loi se manifeste dans la science sociale. I, 40.
Moment. (comme en force mécanique). Celui de la société croit avec l’accroissement de circulation sociétaire. I, 445.
Momentanés (Expédients). C’est la règle de l’action de l’Angleterre. I, 522.
Monétaire (Centralisation) en France. II, 421.
Monnaie, Regardée par certains économistes comme un capital mort. II, 303. — Comment sa disparition affecterait le mouvement sociétaire. II, 304. — De sa quantité. II, 314. — Hume, sur sa quantité. II, 328. — Influence extraordinaire. II, 329. — C’est l’outillage indispensable du progrès. II, 329. — Ainsi que l’eau, elle cherche son plus bas niveau. II, 330. — Sa quantité tend à abaisser les prix des utilités achevées, tout en élevant ceux du travail et de la terre. II, 333. — Taux de son loyer. II, 342. — Sa valeur décline avec l’abaissement du coût de sa reproduction. II, 342. — Erreurs des économistes. II, 344. — Elle est à la société ce que la houille est à la locomotive et l’aliment à l’homme. II, 351. — C’est le plus puissant de tous les instruments employés par l’homme. II, 361. — Négoce de monnaie. II, 364. — C’est la seule utilité qui soit acceptable universellement. II, 364. — C’est l’indispensable instrument d’association. II, 365. — Sa falsification à Athènes et à Rome, II, 368. — En France. II, 369. — En Angleterre et Écosse. II, 370. — Son abondance apparente produite par les expansions des banques. II, 376. — Comment sa valeur est affectée par les expansions et resserrements. II, 876. — Hume. II, 456. — Adam Smith. II, 463. — Mac Culloch et Mill. II, 477. — Bastiat. II, 482. — Chevalier. II, 345, 489. — Monnaie et prix. II, 298. — Est capital, mais le capital n’est pas nécessairement monnaie. II, 242. — Exportation de Turquie. I, 322, 314, 447. — Rente-monnaie, ses effets. II, 73. — Opinion de Laing à ce sujet. III, 278. — Comptoir de monnaie est l’un des plus utiles instruments sociétaires. II, 455.
Monnaie (Petite) est une caisse d’épargne pour le travail. II, 301. — Comment elle tend à donner valeur au travail. II, 302.
Monnayage. Comment il affecte la valeur des métaux précieux. II, 301.
Monopoles de la Hollande. I, 283. — Des centres manufacturiers du monde. I, 447. — De l’Angleterre. I, 468. — Tendances aux monopoles du trafic et du transport. I, 322. — Monopole de la terre est une cause de discorde et de guerre. III, 158.
Montalembert, Sur les dangers que court la société anglaise. I, 518.
Morale (Contrainte) des fonctions sexuelles. III, 294. — Vient avec le développement du respect de soi-même. III, 362. — Les enseignements de l’école Ricardo-Malthusienne sont contraires à son progrès. III, 365.
Morale. Identité de celle de la guerre et du trafic. I, 245.
Moralité, Inconnue dans les affaires d’État. I, 424.
Mortalité et fécondité. Les rapports entre elles. III, 299.
Morton. Collection de crânes humains. III, 295.
Mots (Culte des) est universel. I, 36. — Le monde est gouverné par des mots. III, 439, 450.
Mots (Les mêmes) employés par les économistes pour exprimer des idées très-différentes. I, 297.
Mouvement essentiel au progrès. I, 61. Causes du mouvement sociétaire. I, 62. — C’est dans le monde matériel un résultat de chaleur physique, dans le monde moral un résultat de la chaleur sociale. I, 98. — Plus il est continu, plus il engendre de force. I, 226. — L’homme cherche donc sa continuité. I, 227. — Point de continuité dans les mouvements du colon isolé. I, 227. — Il engendre chaleur et force dans le monde social comme dans le monde physique. III, 92. — Ses lois, leur application à la science sociale. I, 226.
Mouvement des métaux précieux. III, 50.
Moyennes (Classes) en Angleterre ; leur disposition. I, 513.
Municipales. Corporations de la Grèce et de Rome, III, 420. — Du moyen âge. III, 421. — Des États-Unis. III, 422. — Principe qui est leur base. III, 423.
Munro (Sir T.). Sur la civilisation de l’Inde. I, 429.


N
Naissances en Angleterre. III, 285.
Nations. Point de prospérité durable pour elles sans l’obéissance à la règle d’or du christianisme. I, 484. — Profit à tirer pour elles de l’étude de la science sociale, III, 475.
Nature, commande à l’homme isolé, est l’esclave de l’homme à l’état d’association. I, 112. — Elle va ajoutant perfection à perfection des pôles aux tropiques. III, 327. — Gratuité de ses services. I, 195. — Ses dons se perdent tant que manque le pouvoir d’association. I, 444. II, 18.
Nature. Première conception abstraite de ses lois. I, 1.
Naturels (Avantages) de l’empire turc. I, 355. — De l’Irlande. I, 378. — Naturels instincts de l’homme, selon Ad. Smith. I, 221.
Naturelle (Loi). Ses provisions tendent à produire commerce international. I, 470. — Universalité des lois naturelles. I, 14, 63, 254. II, 273. — La simplicité est leur caractère essentiel. I, 114. — Leur rapport avec l’accroissement des subsistances et de la population. III, 323. — Leur beauté et leur harmonie. III, 316. — Justifient les desseins de Dieu sur l’homme. III, 324. — Faibles en Suède. II, 166. — Tendance naturelle à l’élévation des prix des denrées brutes du sol. I, 490. — Salaires naturels, leur définition par les économistes modernes. I, 28, 481.
Naturels (Arrangements). Admirable beauté de tous. III, 316.
Navigation (Lois de) en Angleterre. I, 456. — Aux États-Unis. II, 186. — Opinion d’Adam Smith. III, 429.
Navires, wagons, matelots et courtiers, tout cela n’est pas commerce. I, 240.
Nerfs et cerveau. Leurs fonctions spéciales et générales. III, 291. — Diversité dans leur structure correspond à la variété de leurs fonctions. III, 405. — Antagonisme entre les pouvoirs nerveux et générateurs résulte des lois organiques. III, 295. — Coordination du système nerveux est analogue à celle du gouvernement civil. III, 405. — Antagonisme des fonctions nerveuses et des instincts sexuelles. III, 294. — Système nerveux, son office de coordinateur. III, 404.
New-Jersey. Marche de l’établissement. I, 119.
New-York. Marche de l’établissement. I, 118.
Niveau. Point auquel les animaux et les hommes se trouvent au même niveau. I, 83.
Niveau de l’homme s’élève d’autant que diminue la quote-part que les intermédiaires prélèvent dans les produits du travail. III, 106.
Non-producteurs. Sous le système anglais ce qu’ils absorbent des utilités produites est énorme. I, 502.
Norwége. Centres locaux. I, 49. — Première civilisation. I, 50. — Ses hommes intermédiaires. II, 467.
Nouveaux défrichements ; déperdition de travail. II, 12.
Nouvelle-Angleterre, premier étalon de la valeur. II, 300. — Banques et leur mouvement. II, 433. — Leur propriété très-divisée. II, 441. — Leur facilité de formation. II, 453. — Excellence de la circulation qu’elles fournissent. II, 453.
Nutritives (Fonctions) de l’enfant sont indépendantes du cerveau, III, 407.


O
Obstacles au commerce dans les premiers âges de société. I, 230.
Occupation de la terre. I, 101. — Opinion de Ricardo. I, 113. — Erreur d’Ad. Smitb. III, 133.
Occupation ; à quelle faible proportion du globe l’homme l’a appliquée jusqu’ici. III, 227.
Offre suit la demande. III, 5. — De monnaie. III, 303, 322.
Opium (Guerre de l’). I, 269. — Négoce. I, 409. — Son étendue et ses horreurs. III, 334.
Oppression de la centralisation trafiquante. III, 210.
Or. Pourquoi exclus de la circulation en Hollande. II, 355.
Ordre et liberté combinés et assurés. III, 408.
Organes du corps et distribution de leurs fonctions. III, 291. — Leur subordination relative au cerveau. III, 291.
Organiques (Lois) sont le correctif d’une procréation excessive. III, 296. — Elles produisent antagonisme des pouvoirs nerveux et générateurs. III, 295. — Elles adaptent la fonction reproductive aux diverses conditions de l’espèce humaine. III, 290. — Vie organique de l’homme pris individuellement, est analogue à la vie sociétaire de l’espèce. III, 406.
Organisation. Elle individualise, en même temps qu’elle favorise combinaison, tant dans l’homme que dans les sociétés d’hommes. III, 407. — Résistance à la gravitation est en raison directe de l’organisation. I, 96. — Subordination sociétaire est en raison directe de la perfection d’organisation. III, 461.
Organisés (Corps) s’accroissent de l’intérieur dans le monde, tant physique que social. III, 451. — Plus s’accroissent, plus leur indépendance se perfectionne. III, 452.
Outillage dans l’Inde ; il est taxé. I, 392. — Ceux de guerre et de trafic abondent en France. I, 287. — Perte qui résulte de la nécessité de l’outillage d’échange. I, 211. — Il diminue proportionnellement d’autant que les hommes sont plus aptes à combiner ensemble. I, 212.
Outillage (Manque d’) dans les Indes occidentales anglaises. I, 341, 344.
Ouvrières (Classes). Profit à tirer pour elles de l’étude la science sociale. III, 475.


P
Pacifique (Marche) de progrès à Athènes, tant qu’elle suivit la politique de Solon. I, 274.
Pairies anglaises. Leur prompte extinction. III, 301.
Paix de 1815. Elle est suivie d’une ruine générale. II, 104.
Paix et Harmonie. Leurs avantages sont les derniers à être appréciés par l’humanité. III, 474.
Parasites (Races de) en France. II, 35.
Parlement d’Angleterre. Accroissement de son pouvoir. II, 36.
Parnell (Sir H.) Sur les colonies anglaises. I, 525. III, 213.
Passy. Sur l’agriculture française. II, 54. — Sur la théorie Malthusienne. III, 128, 366.
Pasteur (L’homme dans la condition de) I, 101.
Patente (Lois de) de la Grande-Bretagne, leur application étendue à l’Inde. II, 268.
Pathologie et physiologie des sociétés. I, 263.
Paupérisme en Angleterre. I, 479. — On ne s’en plaint pas dans le nord de l’Allemagne. II, 141. — Aux États-Unis. II, 268. — Un privilége de liberté à Athènes. III, 10. — Une conséquence nécessaire du système anglais de travail à bas prix. III, 442.
Pauvreté et esprit de rapine à Sparte. I, 278. Pauvreté et dépopulation de la Turquie. I, 359. — Du peuple français. I, 289. — Des premiers colons. I, 299. — Des souverains de la France. II, 34. — De la France sous Louis XIV. II, 40.
Pauvres (Enfants des) en Angleterre. III, 396. — Aux États-Unis. III, 395.
Pauvres (Lois des) en Angleterre. Leur établissement. I, 155. — Malthus et Ricardo. III, 440. — Théorie et pratique en Angleterre. III, 441. — Leur extension à l’Irlande et à l’Écosse. III, 442. — Leur nécessité. III, 415.
Pauvres (Sols). Les hommes les cultivent comme ils le peuvent, non comme ils le devraient. I, 155. — Les pauvres sols occupés les premiers aux États-Unis. I, 105. — Au Mexique. I, 130. — Aux Indes occidentales et dans l’Amérique. du centre. I, 132. — Dans l’Amérique

du Sud. I, 134. — En Angleterre. I, 135. — En Écosse, I, 137. — En France. I, 139. — En Belgique. I, 142. — En Écosse et en Scandinavie. I, 143. — En Russie et Allemagne. I, 144. — En Hongrie et Italie. I, 146, — En Corse et Sicile. I, 147. — En Grèce, Afrique et dans les îles du

Pacifique. I, 148. — Dans l’Inde. I, 149.
Pays-Bas. Premier développement d’individualité et de pouvoir de combinaison. III, 11.
Peel (Sir Robert). Son acte de banque de 1844. II, 392. — Ses insuccès. II, 395. — Caractère de son esprit. II, 415.
Pennsylvanie. Marche de l’établissement. I, 120.
Périodes de grande splendeur à Athènes, à Rome et en Angleterre. II, 102.
Personne et Propriété. Leur insécurité dans les établissements primitifs. I, 155.
Pertes provenant de la nécessité d’user d’un outillage d’échange. I, 211. — Par les faillites en Angleterre. II, 418. — Par incendie aux États-Unis. II, 251.
Peuple. Il est un tyran à mille têtes. I, 469.
Phéniciens. Leurs monopoles. I, 447.
Phénomènes de l’univers se résolvent dans la matière et le mouvement. I, 66. — Ceux de l’Angleterre au xive siècle ressemblent à ceux des communautés agricoles de notre époque. I, 453. — De civilisation croissante et décroissante des temps anciens et modernes. I, 527, 529. — De progrès national, III, 6, 25.
Philosophes. Profit à tirer pour eux de l’étude de la science sociale. III, 476.
Philosophie. Il en faut beaucoup pour observer les faits qui se passent tout à côté de nous. I, 6.
Phosphore non oxygéné dans le caveau et dans les cellules spermatiques. III, 296.
Phosphate de chaux. Son importance. I, 86.
Phrases substituées aux idées. I, 36. III, 439.
Physiologie. Sa dépendance de la chimie, I, 9. — Comment se lie à l’astronomie. I, 9. — Physiologie et pathologie des sociétés. I. 263. — Elle éclaire sur les fonctions sociétaires de l’homme. III, 404.
Physiques (Sciences) précèdent la chimie dans l’ordre de développement. I, 7. — Leurs rapports avec la chimie. I, 7.
Physiques et sociales (Lois). Leur identité. I, 40, 54, 225. II, 273, 361. III, 92, 235, 325. — Pouvoir physique est la seule richesse dans les premiers âges de société. I, 235. — Science physique se développe de l’abstrait au concret. I, 5.
Pise. Ses guerres constantes pour acquérir le monopole du trafic. I, 283.
Plante. Elle est la ruine du passé, le germe de l’avenir. I, 69. — Elle est la manufacturière du sol. I, 82. — La servante des animaux. I, 60. — Plante et animaux ont ordre de restituer les matériaux par eux empruntés à la terre leur mère. I, 87. — Obéissance à cet ordre est la condition du progrès humain, I, 92.
Plantes. Leurs résidus marquent la trace de l’homme. I, 90.
Planteur, Comment il subit taxe par le système anglais. I, 496. — États planteurs d’Amérique, leur faible production. III, 86.
Politique anglaise. Son égoïsme. I, 523. — Pour en expliquer les effets, ses partisans doivent recourir à des théories rétrogrades. I, 537. — Elle est contraire à l’association et à la combinaison. II, 403. — Et aussi aux véritables intérêts du peuple anglais. I, 485. III, 233.
Politique américaine. Contraire aux intérêts des fermiers de tout le globe. II, 202. III, 258.
Politique (Économie) est une branche de la science sociale. Elle traite des mesures nécessaires pour que les lois naturelles aient leur plein effet. III, 412. — Erreurs du système moderne. I, 23, 531. III, 122. — Système aux États-Unis correspond au système fédératif de gouvernement qui Se manifeste dans le corps de l’homme. III, 411.
Politiques de la France et de l’Angleterre, combien elles diffèrent. II, 35. — De l’Angleterre et de la Hollande, leur ressemblance. II, 68.
Politique variable des États-Unis. II, 185.
Polynésie. Le trafiquant est pour elle une malédiction. I, 423.
Population. Tend à augmenter d’autant que l’homme est en état d’obtenir la subsistance végétale. I, 102. — Tire ses subsistances des plus riches sols. I, 155, 440. II, 19. — Effet de sa diminution. I, 162. — Mouvement en France, II, 36. — Phénomènes aux États-Unis. III, 87, 257. — Tendance de la matière à revêtir des formes supérieures et ainsi à la favoriser, III, 255. — Période nécessaire pour son doublement. III, 256. — Erreur des théories modernes. III, 258. — Erreur supposée du Créateur à ce sujet, qui nécessite pour la corriger « des freins positifs. » III, 259. — On a pris des faits pour des lois. III, 260. — Son développement en Angleterre. III, 261. — Inconséquences des théoriciens. III, 262. — Lois d’une adoption spontanée. III, 265. — Comment l’augmentation du pouvoir d’association tend à influer sur son développement, III, 267. — Comment opère sur elle la division du sol. III, 269. — Comment elle est affectée par le sentiment croissant de responsabilité. III, 278. — Comment agit sur elle la tenure par cottages. III, 273. — L’incurie provoque son accroissement III, 280. — Phénomènes en Angleterre. III, 281, 284. — En Amérique. III, 287. — La vie de pionnier favorable à son accroissement, III, 287. — Causes de l’erreur de Malthus sur cette question. III, 305. — La garantie contre son excès doit se chercher dans le développement de l’homme véritable. III, 306. — Causes de son excès apparent. III, 306. — Lois naturelles qui règlent le développement. III, 307. — Westminster Review sur sa loi. III, 307. — Son augmentation engendre extension de culture sur les sols riches. III, 309. — Effet qui résulte de la substitution de l’aliment végétal à l’animal. III, 312. — Sa pression sur les subsistances chez les nations qui marchent dans la voie anglaise. III, 317. — Loi en vertu de laquelle la quantité de subsistances s’adapte aux besoins de population croissante. I, 95. III, 322. — Nécessité de freins, augmente avec l’excès croissant de centralisation. III, 470. — Théorie Malthusienne. I, 98. III, 401. — Harmonies et compensations entre elle et les subsistances, III, 299. — Population et richesse en Portugal. I, 351. — Effet d’une industrie éclairée sur son accroissement, III, 299, 300. — La loi spontanée qui la régit tend à harmoniser les conditions. III, 300, 303. — Ce que nous apprend sur ce sujet la crâniologie. III, 295.
Population (Excès de). Comment produit en Irlande. I, 385. — Citation de Thornton. III, 362. — Origine de la théorie d’excès de population, I, 350. — L’Angleterre fournit les faits sur lesquels elle s’appuie le plus ordinairement. II, 101. — C’est la doctrine de l’esclavage, de l’anarchie et de la ruine sociétaire. III, 470. (Voyez Théorie Malthusienne).
Portugal. Son pouvoir trafiquant. I, 283. — Splendeur et déclin. I, 284. — Splendeur au xvie siècle. I, 351. — Manufactures abandonnées par le gouvernement. I, 351. — Diminution de richesse et de population. I, 352. — Condition stationnaire. I, 353. — Déclin de l’agriculture et faiblesse du gouvernement. I, 355.
Positive (Richesse), comparative, diffèrent entre elles. I, 217. — La connaissance positive des phénomène naturels dérive de l’observation directe. I, l. — La nécessité apparente de freins positifs à la population est une conséquence du développement de centralisation du pouvoir trafiquant. III, 470.
Poste. Comment l’office des postes montre la différence entre trafic et commerce. I, 239.
Potentielle (Énergie) attend le commandement de l’homme. III, 94. — Se développe à mesure que l’homme et la matière s’individualisent. III, 94.
Pouvoir pour le mal dans le monde, tant physique que moral, existe en raison directe du pouvoir pour le bien. I, 423. — Celui d’association augmente avec l’accroissement de population. I, 107. — Existe en raison directe du développement d’individualité. I, 291. — Augmente dans tous les pays qui marchent dans la voie de Colbert. II, 175. — Décline dans tous ceux qui adoptent les doctrines de l’école anglaise. I, 420. — Comment il agit sur la production. III, 3, — Sur l’accumulation. III, 43. — Sur la circulation. III, 63. — Sur la distribution. III, 106. — Sur la taxation. III, 189. — Sur la demande de subsistances. III, 315. — Celui de combinaison est le caractère distinctif de civilisation. I, 303. — Comment affecté par les quantités de métaux précieux. II, 302. — Celui de consommation. Comment affecté par les mesures de protection. II, 280. — Celui de la nature ; comment il se manifeste à l’homme sauvage et à l’homme de science. II, 361. — Celui de progresser, un des caractères distinctifs de l’homme. I, 61. — Celui de l’État s’accroît avec la concentration croissante. III, 223. — Celui placé à la disposition du peuple des États-Unis. II, 209. — Sa déperdition. II, 211. — Celui de disposer des quantités accrues de subsistances et de vêtements, s’accompagne de l’affaiblissement de leur nécessité. III, 314. — Celui d’entretenir commerce augmente à mesure que l’homme gagne en valeur. II, 20. III, 457. — Les pouvoirs chez l’homme et ses besoins sont toujours en raison inverse les uns des autres, les deux combinés formant une quantité constante. I, 300. — Les pouvoirs de la nature s’incarnent dans l’homme. I, 300.
Prédominance des facultés animales de l’homme. III, 292.
Premiers âges de société. Rude caractère des fonctions. I, 102.
Premières opérations des settlers, I, 103. — Commencent toujours par les sols pauvres. I. 105. — Insécurité dans les premiers établissements pour la personne et la propriété. I, 155. — Première civilisation en Norwége. I, 50. — Premiers colons, leur pauvreté. I, 299. — Premiers centres de civilisation. I, 438.
Preuves empruntées à la crâniologie. III, 295. — A la Chimie. III, 296. — A la Physiologie. III, 404.
Principes. Vérités qui passent avant tous les faits. III, 352. — Ceux de la science physique et sociale. III, 472.
Privilèges des marchands étrangers en Angleterre, au xive siècle. I, 452.
Prix. Rapprochement entre ceux des denrées brutes et des utilités achevées est la preuve essentielle de civilisation. I, 533. — Il vient avec la civilisation croissante. II, 306. III, 28, 44, 177, 227, 368, 440. — Ses effets sur la production. III, 27. — Sur l’accumulation. III, 44. — Sur la circulation. III, 80. — Sur la distribution. III, 103. — Influence sur lui des mesures de protection. II, 278, 279. — Des quantités de métaux précieux. II, 321. — Prix comparés en Russie et en France. II, 149. — Comment affectés par l’excès ou le déficit de l’offre. II, 192. — Ceux des utilités achevées tendent à tomber à mesure que l’agriculture passe à l’état de science. Il, 271. — Tendance contraire si l’agriculture décline. II, 271. — Ceux des denrées brutes déclinent aux États-Unis. II, 189, 197, 277. — Comment ceux des produits russes sont affectés par l’éloignement du marché. II, 173. — Comment ceux agricoles sont affectés par la quantité des métaux précieux. III, 335. — Écart progressif entre les prix de ces produits et ceux des utilités achevées, se manifeste aux États-Unis. II, 205, 230 — Phénomènes observés en France. II, 313.
Problème. Celui de la science sociale. I, 30.
Procréation. Comment affectée par le trafic, les systèmes de politique et la science. III, 303.
Procréation (La tendance à) chez l’homme s’adapte aux circonstances dans lesquelles il vit. III, 264, 280.
Procréation (Pouvoir de), limité chez les tribus de chasseurs. III, 293. — Lois générales. III, 296. — Le correctif d’une procréation excessive. III, 296. — Physiologie comparée. III, 296. — Comment affectée par les divers développements intellectuels et moraux. III, 298. — Sa proportion régie par les conditions sociétaires. III, 300. — Changements qui peuvent s’y produire. III, 300. — Comment influencée par le dévouement au trafic, à la politique et à la science. III, 303.
Procréatives (Tendances). Si l’on admet qu’elles soient une quantité positive, l’esclavage devient la condition infaillible et finale de la masse de la race humaine. III, 258. — Elles ne sont point une quantité positive. III, 259. — Leur adaptabilité à la condition sociétaire. III, 264, 280. — Ne sont point soumises à une règle déterminée d’action. III, 265.
Producteur et Consommateur. Se rapprochent à mesure que les emplois vont se diversifiant. I, 78. — Leur rapprochement est la condition de progrès. I, 250. — Leurs désirs à tous deux sont directement opposés à ceux du trafiquant. I, 240. II, 223. III, 7. — Énorme déperdition qui résulte de leur séparation. II, 215. — La production augmente quand ils sont voisins. III, 5. — Pouvoir d’accumulation est en raison de leur voisinage réciproque. III, 34. — La circulation s’accélère à mesure que diminue la distance. III, 80. — Comment leur voisinage réciproque affecte la valeur de la terre et du travail. III, 28, 44, 80, 103, 177, 205, 227. — Son influence sur la condition de la femme. III, 368.
Productifs et improductifs (Emplois). I, 218. — Opinion de Mill. III, 30.
Production. III, 1. — Où finit la production et où commence la consommation. III, 2. — Tout acte de l’une est un acte de l’autre, les deux sont donc mesures réciproques. III, 2. — Consiste à soumettre au service de l’homme les forces de la nature. III, 2. — Augmente en raison du développement des pouvoirs humains. III, 3. — L’homme est l’objet final de toute production. III, 5. — Augmente avec l’accroissement de la demande, III, 5. — Augmente d’autant que le pouvoir du trafiquant décline. III, 7. — Augmente d’autant que diminue le frottement entre le consommateur et le producteur. III, 8. — Augmente d’autant que les hommes acquièrent plus d’aptitude à combiner ensemble, III, 10. — Développement et déclin à Athènes, III, 10. — En Italie et aux Pays-Bas. III, 11. — En France, III, 12. — En Angleterre à différentes époques. III, 15. — En Écosse. III, 22. — Augmentation qui suit l’extension de b culture aux sols riches. III, 23. — Phénomènes manifestés aux États-Unis. III, 26. — En Espagne. III, 26. — Diminue d’autant que le marché s’éloigne. III, 27. — D’autant plus grande que les différences sociétaires se multiplient. III, 27. — Augmente avec le rapprochement entre les prix des denrées brutes et ceux des utilités achevées. III, 27. — La civilisation s’accroît à mesure que la consommation suit plus vite la production. III, 28. — Augmente d’autant que la matière tend à revêtir les formes supérieures. III, 28. — Augmente d’autant que s’accélère la circulation sociétaire. III, 29. — Erreurs des économistes modernes. III, 28. — Augmente à mesure que diminuent les besoins absolument nécessaires de l’homme. III, 314.
Production agricole de la France avant la Révolution. II, 44. — Son accroissement considérable dans la période écoulée depuis. II, 46.
Production (Coût de), n’est pas une mesure de la valeur. I, 174. — Coût de production et consommation de l’Inde. I, 399. — Augmente à mesure que diminue la nécessité d’un outillage d’échange. I, 214. — Tendance du système anglais à augmenter la nécessité pour l’usage de cet outillage, et ainsi à diminuer le coût de production. I, 326, 418.
Production (La) des cellules spermatiques est régie par l’activité intellectuelle. III, 298.
Profit. Son taux élevé dans les pays purement agricoles. I, 177. III, 103. — Le taux décline d’autant que s’accélère la circulation sociétaire. III, 106. — Là où il est bas l’accumulation de capital est plus rapide. III, 106. — Le contraire est soutenu par Mac Culloch. III, 109.
Progrès (Pouvoir de) est l’un des caractères distinctifs de l’homme. I, 61. — Chaleur, mouvement et force lui sont essentiels dans le monde tant moral que physique. I, 61. — Son degré dépend de la vitesse avec laquelle la consommation suit la production. I, 63. — Plus la demande pour les pouvoirs humains est instantanée, plus il y a tendance à l’accélération du progrès. II, 302.
Proportion des produits du travail assignée au travailleur, augmente à mesure que celle du capitaliste diminue. I, 157. III, 99, 200. — Celle entre l’outillage d’échange et la production diminue à mesure que les hommes acquièrent plus d’aptitude à s’associer. I, 214.
Proportions définies (Loi des), dans son application à la science sociale. I, 225. — Sa manifestation dans les changements du système sociétaire. I, 543. II, 7, 9, 29. — Elle est applicable également en physique et en science sociale. I, 225. — Comment se manifeste dans la distribution sociétaire. I, 266, 299, 478, 528. — Comment s’applique aux profits, intérêts, frets et rentes. II, 7, 10, 29. — Celles de travail perdu et économisé aux différents âges de société. II, 7. — Celles du trafic et du transport augmentent aux États-Unis. II, 220. — Celles de la monnaie au commerce. II, 366. — Des propriétaires-terriens et des travailleurs selon la doctrine de Ricardo. III, 123. — Cette théorie comparée avec les faits que donne l’observation. III, 139. — (Voyez Rente de la terre).
Propriétaires (Petits) dans l’Inde, leur ruine. I, 390.
Propriété manque de sécurité dans les premiers âges d’une société. I, 266.
Prospérité suit la diversité dans la demande pour les efforts de l’homme. III, 300.
Prostitution. Elle est la conséquence nécessaire d’un système basé sur l’idée d’avilir le prix du travail. III, 380. — A Londres. III, 381. — En Amérique. III, 385. — Opinion de Sanger. III, 385.
Protection. Raisons pour son adoption en Portugal. I, 351. — Mesures de protection adoptées en France sous l’administration de Colbert. II, 38. — Leur effet d’augmenter la valeur de travail et de la terre. II, 39. — Politique de protection maintenue par Turgot. II, 41. — Rejetée par les négociateurs du traité d’Eden. II, 41. — Rétablie par le gouvernement révolutionnaire et renforcée par Napoléon. II, 42. — Ses effets sur le progrès de l’agriculture. II, 43. — Son adoption simultanée par les principales nations d’Europe et d’Amérique. II, 108. — En Prusse. II, 126. — En Russie. II, 148. — Au Danemark. II, 109. — En Suède. II, 166. — Comment elle a opéré aux États-Unis. II, 227. — Son effet sur le travailleur. II, 281. — Comment elle abaisse le prix des utilités achevées et élève les prix des denrées brutes. II, 278, 279. — Ses effets sur le commerce. II, 281. — Son influence sur les mouvements des métaux précieux. II, 359. — Son action sur la circulation monétaire aux États-Unis. II, 446. — Son influence sur le mouvement sociétaire aux États-Unis. II, 447. — Comment elle favorise l’accroissement du capital. III, 53. — Elle est la préparation nécessaire pour passer de la taxation directe à l’indirecte. III, 197. — Comment elle favorise la concurrence pour l’achat du travail. III, 238. — Son influence sur la quantité de subsistances aux États-Unis. III, 212. — Comment elle affecte la demande pour le travail des femmes. III, 383. — Opinion de Colbert. III, 427. — De Hume et Smith. III, 428. — Say. Blanqui ; III, 431. — De Jounès. III, 432. — Mill. III, 432. — Chevalier. III, 433. — Pourquoi est-elle un besoin ? III, 446. — Elle a pour objet d’établir dans le monde entier la liberté parfaite de commerce, III, 458.
Protection (Politique de). Son adoption simultanée par les principales nations d’Europe et d’Amérique. II, 108.
Protectionnisme (Politique) de l’Espagne. II, 117. — De l’Angleterre, son origine et son extension. I, 452, 456, 463.
Proximité du marché indispensable au développement de l’agriculture. II, 17.
Prudence et prévoyance, recommandées par certains écrivains qui commencent par chasser des esprits le sentiment d’espérance. III, 363.
Prusse. Son progrès rapide en richesse et en pouvoir. I, 49. — Ce qu’est chez elle la concentration. III, 216. — Division du sol et ses effets. III, 70. (Voyez Allemagne.)
Prussien (Tarif). Son caractère de protection. II, 126.
Psychologie, Suit la science sociale dans l’ordre de développement. I, 16.
Public (Revenu) en Turquie, sa diminution. I, 356. — Aux États-Unis, son mouvement. II, 224.
Publiques (Terres) aux États-Unis. Leur vente. II, 232.


Q
Quarterly-Review, sur l’agriculture anglaise. II, 21. — Sur la condition de la jeune population d’Angleterre. III, 396.
Question (La) est de progrès et non de la condition existante. II, 68.
Questions posées par les mathématiques et celles posées par la science diffèrent beaucoup. III, 475.
Quijano, Sur la cause de la valeur. I, 196.
Quincey (De). Sur la doctrine de Ricardo. III, 125.


R
Racines et branches de l’arbre de science. I, 15. — De l’arbre de commerce. I, 254.
Raudot. Sur le déclin de la France. II, 55.
Rapprochement entre les prix des denrées brutes et des utilités achevées agit sur la valeur de l’homme. III, 27, 44, 103, 105, 204, 227.
Rapprochement de l’homme vers l’homme est suivi d’un affaiblissement du pouvoir du trafiquant. I, 238.
Rapprochement des prix des denrées brutes et des utilités achevées fournit le caractère essentiel de civilisation. I, 491. — Sa manifestation en France. II, 48. — En Allemagne. II, 129. — Avec lui croissent le commerce et la liberté. II, 273. — Sa manifestation dans l’Europe du centre et du nord. II, 279. — Le pouvoir de consommation croît avec lui. II, 280. — Il résulte de l’accélération de la circulation. II, 312. — Il croît avec l’accroissement du pouvoir de commander les services des métaux précieux. II, 321. — Comment l’abaissement du taux d’intérêt le favorise. II, 358. — Comment il affecte le pouvoir de taxation. III, 162. — Comment il agit sur la condition de la femme. III, 368.
Réformateurs. Leur erreur ordinaire. III, 476. — Profit à tirer pour eux de l’étude de la science sociale. III, 476.
Réforme (Acte de) de la Grande-Bretagne, son insuccès. I, 518.
Relations de sexes. III, 367. — Esclavage de la femme dans les premiers âges de société. III, 367. — Elle gagne en liberté à mesure que l’homme gagne en richesse et pouvoir. III, 367. — Celles de famille, influence de la division du sol. III, 387.
Rente de la terre. Forte proportion réclamée comme rente dans les communautés purement agricoles. I, 177. — Sa diminution est une marque de progrès. I, 190. — Le montant s’accroît à mesure que diminue son rapport avec le produit. I, 198. III, 121. — Obéit à la loi générale de distribution. III, 119. — Changements qui résultent du pouvoir croissant de cultiver les riches sols. III, 121. — Décline dans ses proportions d’autant que le travail devient moins productif. III, 121. — Examen de la doctrine de Ricardo. III, 124, 143. — Erreur d’Ad. Smith. III, 133. — Diminution de ses proportions admise par Malthus. III, 133. — Changements survenus en Angleterre depuis l’époque d’Arthur Youg. III, 135. — Doctrine de Ricardo démentie par tous les faits observés. III, 143. — Phénomènes en Grèce et en Italie. III, 144. — Ses proportions augmentent à mesure que la terre va se consolidant davantage, III, 145. — Les rentes en Irlande. I, 369.
Reproduction (Coût de) est la limite de la valeur. I, 166. — Détermine la valeur de toutes les utilités. II, 342. III, 98, 121.
Reproduction (Facultés de). Leur maturité correspond avec celle des forces intellectuelles et morales. III, 294.
Reproductrices (Fonctions) prédominent chez la femme. III, 292. — Adaptées par les lois organiques aux conditions variables de la race humaine. III, 290. — Leur maturité correspond à celle des facultés intellectuelles et morales. III, 294.
Répulsif (Caractère) du système trafiquant anglais. III, 345. — De l’économie politique moderne. I, 222.
Résistance au système de centralisation trafiquante, comment elle se peut effectuer. II, 97. III, 458.
Respect de soi-même chez la population danoise. II, 111.
Responsabilité. L’un des caractères distinctifs de l’homme. I, 57. — N’existe pas dans les premiers âges de société. I, 58. — Se développe à mesure qui croît l’individualité. 1, 58, — Ce qu’elle est en Allemagne et aux États-Unis. I, 59. — Individualité, association et responsabilité se développent de compagnie. I, 61. — Augmentent l’accroissement de richesse. I, 223. — Avec la division du sol. III, 268. Son influence sur l’accroissement de population, III, 269. — Augmente avec l’accroissement des dons de Dieu à l’homme. III, 363. — Théorie Malthusienne transfère le fardeau des riches et des puissants aux pauvres et aux faibles. III, 364. — Du parent et de l’enfant. III, 387. — Ce qu’est celle des parents dans l’Europe du centre et du nord. III, 389 — Celle en Angleterre et dans les pays qui marchent à sa suite. III, 392. — Aux États-Unis. III, 399. — Se développe en raison du rapprochement entre les prix des denrées brutes et ceux des utilités achevées. III, 401. — Celle de l’homme d’État. III, 477.
Responsabilité illimitée. Ses effets sur le mouvement des banques anglaises. II, 409. — Dans les corporations de l’empire romain. III, 42t. — C’est une absurdité qui ne se trouve pas dans le plan de la création, III, 419. — Effets de son application aux corporations. II, 405. III, 421. — Elle est in signe de barbarie. II, 405.
Restriction au commerce et à l’industrie de l’Irlande. I, 367. — Celles au commerce français avant la Révolution. II, 42, 44.
Rétrograde {Caractère] de la politique et des doctrines anglaises. I, 538.
Revenu public en Russie. II, 160. — Aux États-Unis, II, 226. — Système de l’Inde. I, 391. III, 172. — D’Athènes. III, 167. — De Rome. III, 168. — Hollande. III, 169. — Turquie et Sicile. III. 170. — Grande-Bretagne. III, 173. — États-Unis. III, 181. — Danemark et Allemagne du nord. III, 184. — Russie. III, 185.
Ricardo. Sa théorie de la rente. I, 113. III, 125, — Ses contradictions avec lui-même. I, 114. — Simplicité apparente et complication réelle. I, 116. — Basés sur la présomption d’un fait imaginaire. I, 116. III, 124. — Si elle était vraie, l’homme deviendrait de plus en plus l’esclave de la nature. I, 263. III, 125. — N’est point en harmonie avec les faits. I, 159. III, 130. — Examen de quelques propositions. III, 124, 143. — Accroissement de discorde en résulte naturellement. III, 140. — Ses livres sont le véritable manuel du démagogue. III, 143. — Ses disciples admettent qu’il s’est trompé sur le fait qui sert de base à sa théorie. III, 149. — Opinion de M. Baudrillart. III, 152. — De l’admission de sa vérité résulte insécurité pour la propriété. III, 157. — Sa théorie sur l’occupation du sol. I, 113. — Elle engendre accroissement de dispersion st de faiblesse, car la loi véritable est celle de concentration croissante et d’accroissement de pouvoir. I, 153. — Sur la cause de la valeur de la terre. I, 182. — Sur les lois de pauvres. III, 440. — Ricardo et Malthus Mmt les premiers économistes qui ont adopté la méthode mathématique. I, 18.
Ricardo-Malthusienne (Doctrine) doit son origine au rejet du conseil d’Adam Smith. I, 222. — Elle essaie d’expliquer les erreurs humaines au moyen de lois naturelles imaginaires. I, 537.
Richesse, en quoi elle consiste. I, 24. — L’économie politique laisse cette question sans réponse. I, 24. — Utilités et objets ne sont point richesse pour ceux qui ignorent comment s’en servir. I, 204. — Le premier pas pour son acquisition est toujours le plus coûteux et le moins productif. I, 208. — Consiste dans le pouvoir de disposer des services de la nature. I, 210. — Augmente en raison de l’accroissement du pouvoir de combinaison. I, 210. — Avec l’accroissement du pouvoir d’association. I, 215. — Avec la diminution des valeurs. I, 216. — Celle positive et celle relative. I, 216. Sa définition par les économistes modernes. I, 217. — Aux premiers âges de société la force musculaire la constitue uniquement. I, 236. — Augmente d’autant que diminue le pouvoir du trafiquant. I, 242. — La politique de Sparte défavorable à son accroissement. I, 278. — Conditions qui y sont nécessaires. I, 301. — Comment son accroissement est affecté par surcroit de continuité dans la demande du travail. II, 4. — Par les quantités de métaux précieux. II, 306. — Par surcroît de vitesse avec laquelle la consommation suit la production. III, 5. — Par accélération de la circulation. III, 64. — Par changement dans le mode de distribution. III, 102. — Par la concentration. III, 204. — Par la protection. III, 427. — La preuve plus concluante de son accroissement est dans la réduction de la quote-part du capitaliste, III, 137. — Richesse et population au Portugal. I, 351. — Richesse est tout et l’homme rien dans la science économique moderne. I, 25. — Colbert la regarde comme un moyen non comme une fin. III, 427.
Richesse des nations. But principal de l’auteur de ce livre. I, 475. — (Voy. Adam Smith.)
Rickards (R.). Sur la politique financière de l’Inde. I, 389.
Richards (G.-K.). Sur la population. III, 361.
Romain (Empire). Causes du déclin des corporations civiles et municipales, III, 421. — Extinction rapide des familles patriciennes III, 302.
Rome, Splendeur et paupérisme. I, 281. Consolidation de la terre et opérations du trafic. I, 281. — Civilisation. I, 282. — Taxation. III, 168. — De la femme. III, 371.
Roscher, Sur la théorie de la rente de Ricardo. III, 151.
Rossi. Sa définition de la richesse. I, 218. — Rejette la doctrine du laisser-faire. III, 431.
Rurale (Population) d’Angleterre émigré. I, 505. — Sa condition. I, 506. — Son mouvement aux États-Unis. II, 243.
Rurale (Vie). Ses charmes présentés par Adam Smith. I, 221.
Russe (Fermier). Sa condition dépendante. I. 305.
Russie, Marche de l’établissement. I, 144. — Commerce, dans son état purement agricole. II, 146. — Action du système continental et libre-échange. II, 147. — Mordrinoff, sur la politique russe. II, 147. — Adoption du système de Colbert. II, 148. — Développement des manufactures. II, 148, 152. — Progrès agricole. II, 149, 161. — Prix des denrées brutes. II, 150. — Faible exportation de subsistances. II, 151. — Baron Haxthausen. II, 152. — Combinaison locale. II, 154. — Tegoborski. Sur les forces productives. II, 155. — Greeley sur les manufactures. II, 154. — Déperdition de force humaine. II, 155. — Salaires. II, 156. — Condition améliorée dut travail agricole. II, 157. — Conditions nécessaires à la liberté. II, 158. — Accroissement de commerce. II, 159. — Communisme. II, 162. — Division du sol. II, 163. — Irrégularité des prix. II, 164. — Accroissement d’individualité. II, 165. — Cobden. II, 166. — Westminster-Review sur la déperdition de travail. II, 173. — Système de revenus. III. 185.


S
Salaires, Leur élévation s’accompagne d’abaissement dans les proportions de la rente et de l’augmentation dans la quantité. III, 121. — Leur augmentation » résultat du pouvoir accru déconcentration. III, 205. — Comment affectés par les quantités des métaux précieux. II, 315. — En Turquie. I, 357. — Dans l’Inde. I, 406. — En France. II, 50. — En Russie. II, 156. — En Angleterre à différentes époques. III, 18, 134. — Du travail rural en Angleterre. III, 241. — Calculs extraordinaires des économistes modernes à leur sujet. III, 133.
Sauvage {Le) est un être irresponsable. I, 58.
Say (J.-B.), Sur la cause de la valeur de la terre. I, 183. — Sa définition de la richesse. I, 220. — Sur la perspective des classes de travailleurs. III, 424. — Rejette l’idée de l’adoption universelle de la doctrine du laisser-faire appliquée au commerce international. III, 429.
Scandinavie. Marche de l’établissement. I, 143.
Schiller. Sur la voie que suivent les bénédictions. III, 476.
Schleiden. Sur la formation des sols. I, 81.
Schouw. Son livre : Earth, Plante, and Man. II, 20.
Science et ses méthodes. I, 1. — Se développe de l’abstrait au concret. I, 4, 244. — Son développement selon M. Comte. I, 8. — Est une et indivisible. I, 15, 35. — Déduite de l’observation d’une succession régulière de causes et d’effets. I, 18. — Recherche des lois. I, 31. — Elle est l’interprète de la nature. III, 475. — Bien accueillie par les populations agricoles de l’Allemagne. II, 140.
Sécurité de la personne et de la propriété est essentielle à la continuité dans l’action sociétaire. I, 232. — Augmente avec l’accroissement du pouvoir d’association. I, 266.
Sel (Impôt sur le) dans l’Inde. I, 393.
Senior. Sur la cause de la valeur de la terre. I, 183. — Sur les devoirs d’un économiste. I, 222. — Sur le taux de profit en Angleterre. I, 129.
Sens, donnent les faits ; la raison donne les principes. III, 352.
Sentiments et instincts ; leur antagonisme. III, 292.
Sexuels (Instincts). Atténués par l’activité du système nerveux. III, 294.
Sexuelle (Fonction). Sa contrainte morale, III, 294. — Appétits sexuels et fonctions nerveuses sont en antagonisme. III, 294.
Shattuck (L.) Sur les statistiques de vitalité en Amérique. III, 289.
Sicile, Marche de l’établissement. I, 147. Taxation. III, 170.
Simplicité, Le caractère essentiel des lois de la nature. I, 114. — Elle fait complètement défaut dans la théorie de Ricardo. I, 114.
Sinistre (Science.) I, 26.
Sismondi. Sa définition de la richesse. I, 220. — Sur l’effet de la division du sol. III, 91.
Sleeman. Sur l’absentéisme de l’Inde. I, 393. — Sur les effets, dans l’Inde, de la politique anglaise. I, 435.
Smith, Sur les causes de la valeur. I, 181. — Son erreur reproduite par les économistes modernes. I, 182. — Sa définition de la richesse. I, 217, 220. — Son opposition constante à la centralisation trafiquante. I, 221, 336. — Il apprécie la nécessité de combinaison. I, 221. — Son conseil rejeté par ses compatriotes, d’où suit la nécessité de la théorie d’excès de population. I, 222, 337. — Sur l’extension de commerce. I, 333. — Regarde le négoce et les manufactures comme les serviteurs de l’agriculture. I, 475. — Combat le système qui vise à avilir les prix du travail et des denrées brutes. I, 476. — En signale les dangers. I, 476. — Différence énorme entre ses enseignements et ceux de Malthus et de ses disciples. I, 479, 481. II, 24. — Ses leçons toujours en accord avec les meilleurs sentiments du cœur. I, 541. — Conformité de la politique française avec ses idées. II, 65. — Il place le commerce avant le trafic. II, 105. — Ses opinions erronées sur la monnaie. II, 463. — Sur la balance du négoce. II, 469, 474. — Son erreur de voir dans les épargnes la cause de l’accroissement du capital. III, 55. — Sur la division du sol et ses effets. III, 90. — Sur l’intérêt. III, 113. — Sur l’occupation du sol. III, 133. — Il désire produire concurrence pour l’achat du travail ; ses successeurs cherchent à produire concurrence pour sa vente. III, 196. — 8ur les avantages qui résultent de la concentration. III, 203. — Met en doute si la nourriture animale est nécessaire à l’homme. III, 312. — Sur les effets de la combinaison d’action. III, 424. — Il préconise les centres locaux d’activité. III, 428. — Sur la protection. III, 428. — N’a pas foi dans l’abdication en faveur du pouvoir coordonnateur. III, 444. — Sur les avantages supérieurs du commerce domestique. III, 457.
Smith (Sidney). Sur la taxation anglaise. I, 523. III, 168.
Sociale (Science). Ses enseignements selon l’école anglaise. I, 23. — Caractère indéterminé de toutes ses propositions. I, 31. — Requiert les formules mathématiques. I, 29. — C’est à peine si l’on peut dire qu’elle existe. I, 31. — Absence totale de définitions admises. I, 34. — Concrète et spéciale à un haut degré et par conséquent la dernière à se développer. I, 34. — Obstacles à son progrès. I, 34. — Défininition. I, 64. — Identité de ses lois avec celles des sciences physiques. I, 40, 54. — Différence essentielle entre elle et l’économie politique moderne. I, 105. — L’économie politique en est une branche. III, 412. — Ses lois. III, 472. — Objet de ses enseignements. III, 475. — Profit à tirer de son étude pour les hommes de toute condition. III, 475.
Sociales et physiques (Lois). Leur identité. I, 40, 54, 225. II, 273, 361. III, 92, 235, 325, 452, 462, 469, 472. — Kay, sur la condition du peuple anglais. I, 487, 507, 513. II, 90. III, 274, 283. — Force sociale dépend de la vitesse de la circulation sociétaire. II, 305.
Socialistes (Erreurs des). I, 295. III, 62.
Sociétaire (Distribution). Sous la loi des proportions définies. I, 542. — Vie sociétaire de la race est analogue à la vie organique de l’homme individu, III, 406.
Sociétaire (Mouvement) est un mouvement d’accélération constante. I, 304, 307. — Tend à l’accroissent géométrique. I, 445. — Plus il s’accélère, plus augmente la proportion de pouvoir humain donnée au développement des ressources de la terre. II, 15. — Son instabilité aux États-Unis. II, 237. — Celui des sociétés qui déclinent en richesse et en population. II, 29. — Son organisation, III, 461. — Il multiplie la force. III, 423, 461. — Subordination des rôles individuels en raison de sa perfection. III, 461. — Se perfectionne à mesure que les différences se multiplient, III, 464. — En Grèce. III, 464. — En Italie. III, 465.
Sociétaires (Phénomènes) les plus remarquables. II, 302.
Sociétaires (Proportions), leurs changements. I, 225, 226, 246, 250, 254, 266, 497. II, 7, 9, 29. — Effets qui en résultent. I, 294.
Société. Les théories y abondent dans les premiers âges. I, 15. — Formation. I, 224. — Commerce et société, deux mots différents pour exprimer la même idée. I, 224. — Consiste en combinaisons qui résultent de l’existence de différences sociétaires. I, 224. — Production graduelle. I, 230. — Plus la forme est naturelle, plus il y a tendance à l’accélération du mouvement sociétaire. I, 253. — La tendance à la durée augmente avec l’accroissement du mouvement. I, 253. — Ordre, développement et coordination des différentes classes. I, 254. — Le mouvement se régularise d’autant que les hommes acquièrent aptitude à combiner ensemble. I, 254. — Développement graduel. I, 255. — identité avec association et commerce. I, 332.
Sol. Son épuisement est une conséquence nécessaire de l’éloignement du marché. I, 88. — Exemple aux États-Unis. I, 88. II, 198, 214. — La culture débute toujours par les sols pauvres. I, 105.
Sol (Pouvoirs du) non développés en France. II, 62.
Sols pauvres. Toutes les traditions apprennent que la culture a débuté par eux. I, 152.
Soldat et trafiquant. Leurs désirs sont identiques. I, 247, 248, 267, 271, 296. — Le pouvoir d’association s’accroît d’autant que diminue la nécessité de leurs services. I, 267.
Solidarité des intérêts des diverses nations du globe. II, 86. III, 459.
Solidarité de l’espèce humaine, III, 403.
Sols (Les riches) sont les derniers auxquels s’adresse la culture, on les abandonne dès que la population diminue. I, 155. — Leur abandon en Asie et Afrique. I, 169. — En Turquie, Italie et France. I, 160. — En Amérique. I, 161. — Effets de leur culture sur la production. III, 23. — Sont très-étendus et pourtant inoccupés. III, 329.
Sommaire (Philosophie) de Bacon. I, 15.
Southey. Sur la condition des travailleurs anglais. II, 87.
Souverains, Profit à tirer pour eux de l’étude de la science sociale. III, 475.
Sparte. Absence du pouvoir d’association volontaire. I, 278. — Politique contraire au développement d’individualité. I, 275. — Misère, esprit de rapine et chute. I, 278. — Condition de la femme. III, 370.
Spectator (The). Sur la déperdition de travail sous le système trafiquant actuel. III, 345.
Spéculation (Esprit de) et de jeu. Ses causes aux États-Unis. II, 252.
Spermatiques (Cellules). Leur production régie par l’activité de l’intellect. III, 298.
Splendeur et faiblesse d’Athènes. I, 276. — De Rome. I, 281. — De Venise. I, 283. — D’Espagne. I, 286. — Du Portugal. I, 351.
Stationnaire (Condition) du Portugal. I, 358.
Statistiques sur la vie en Europe. III, 275. — En Angleterre. III, 285. — Aux États-Unis. II, 178.
Statut de 1337. En favorisant la diversification d’emplois, il pose la base des libertés de l’Angleterre. I, 455. — Des travailleurs. III, 16.
Stevenson (A). Sur l’épuisement du sol aux États-Unis. II, 218. — Sur le déclin de la Virginie. II, 219.
Subordination et liberté se combinent. III, 411. Celle des parties dénote une haute organisation. I, 53. — Elle augmente avec le développement d’individualité. I, 53. — C’est d’après elle qu’on apprécie l’organisation de l’ensemble. III, 461. — Avec son accroissement s’accroit l’interdépendance. III, 462. — Se trouve en raison de la perfection de coordination. III, 463. — Ce qu’elle fut en Grèce et en Italie. III, 464. — En France. III, 466. — Avec son accroissement la liberté grandit. III, 463. — Elle augmente avec l’accroissement de concurrence pour l’achat du travail. III, 467. — Elle augmente dans tous les pays qui prennent Colbert pour guide. III, 467. — Elle décline dans ceux qui adoptent les doctrines de l’école anglaise. III, 469. — Celle des fonctions du corps au pouvoir cérébral. III, 405.
Suède (Peu favorisée par la). II, 166. — Politique commerciale. II, 166. — Importation de denrées brutes. II, 167. — Mouvement de la population, II, 167. — Commerce étranger. II, 169. — Division du sol. II, 170. — Développement agricole, II, 170. — Prospérité. II, 171. — Progrès de liberté. II, 172. — Éducation. III, 390.
Suisse. Faits relatifs à la population. III, 270.
Subsistances. Effets de la régularité croissante dans leur offre. II, 8. — Leur production s’est accrue en France. II, 46. — Leur faible exportation de la Russie. II, 151. — Des États-Unis. II, 193. — Comment la nécessité d’exporter affecte les prix. II, 194. — Comment l’élévation des prix influe sur le travail américain. II, 194. — Déclin des prix en Amérique. II, 235. — Irrégularité de leur quantité aux premiers âges de société. III, 309. — La régularité croit avec l’accroissement de richesse et de population. III, 310. — Diminution de la demande suit l’augmentation de la quantité. III, 312. — Celles végétales se substituent à celles animales ; III, 312. — Économie qui résulte du pouvoir accru de combinaison, III, 314. — L’offre augmente d’autant que le consommateur et le producteur se rapprochent. III, 316. — Elle augmente dans tous les pays qui adoptent la politique de Colbert. III, 317. Comment la politique américaine et anglaise influe sur l’offre. III, 317, 319. — Production américaine. III, 318, 436. — Leur adultération est une conséquence de la séparation des consommateurs et des producteurs. III, 321. — Elles augmentent d’autant qu’il y a rapprochement des prix des denrées brutes et des utilités achevées. III, 322. — Loi qui régit l’accroissement relatif des subsistances et de la population. I, 95. III, 322.
Subsistances, Comment la population arrive à les tirer des sols de qualité supérieure. I, 303.
Symonds. Sur la condition des tisserands à la main. I, 525.
Sympathique (Nerf). Ses fonctions d’incorporer et de séparer. III, 407.


T
Tahiti, Infanticide et immoralité. III, 354.
Taxation. Faits primitifs. I, 233. — A Athènes. I, 274. — Dans les Indes occidentales anglaises. I, 342. — En France. II, 60. — En Turquie. I, 357. — Dans l’Inde sous les princes aborigènes. I, 389. — Sous la domination anglaise. I, 392. — Son instrument le plus puissant est dans le pouvoir de régler la circulation monétaire. II, 420. — Comment on use en Angleterre de cet instrument et comment il tend à accroître les inégalités de condition sociale. II, 386. — Faible dose de sécurité qui s’obtient en compensation d’elle aux premiers âges de société. III, 160. — Sa proportion à la production diminue à mesure que les hommes acquièrent plus d’aptitude à combiner ensemble. III, 161. — Nécessité qu’elle soit indirecte dans la période purement agricole. III, 163. — Cette nécessité diminue à mesure que la propriété se fixe. III, 163. — Phénomènes en France et en Angleterre. III, 164. — Aux États-Unis. III, 165. — En Grèce et en Italie. III, 167. — Devient plus directe à mesure que la terre gagne en valeur. III, 167. — Indirecte de la Hollande. III, 169. — De Turquie et Sicile. III, 170. — De l’Inde. III, 172. — De la Grande-Bretagne. III, 173. — Devient plus indirecte à mesure qu’augmente la proportion sociétaire des intermédiaires. III, 175. — La tendance dans ce sens se manifeste aux États-Unis. III, 181. — Tendances contraires du nord et du centre de l’Europe, III, 183. — Faible sécurité et lourde taxation chez toutes les nations qui marchent dans la voie anglaise, III, 186. — Devient plus directe à mesure que le travail gagne en valeur. III, 189. — Ses proportions diminuent d’autant que l’accroissement de commerce diminue la demande pour les services du trafiquant, III, 191. — Augmente avec la centralisation. III, 209. (Voyez directe et indirecte taxation.)
Taxe de transport, Prend le pas sur toutes les autres. I, 309. — Ce qu’elle est en Irlande. I, 367, 379. — Aux États-Unis. II, 286. — Dans l’Angleterre au xive siècle. I, 453. — Dans l’Inde. I, 433. — Sous le système de centralisation trafiquante. I, 502. — La politique anglaise tend à l’augmenter. I, 511. — Elle diminue avec l’accroissement de civilisation et augmente avec l’accroissement de barbarie, I, 528. (Voyez Changement de lieu de la matière.)
Terre, Sa valeur est due entièrement à l’effort humain. I, 183. — La proportion qu’elle retient comme rente tend à diminuer à mesure que l’homme gagne en pouvoir. I, 184. — Son prix n’est jamais égal au coût de production. I, 185. — Faits relatifs aux prix en Angleterre. I, 185. II, 70. — En Amérique. I, 186. — Erreurs des économistes au sujet de la cause de sa valeur. I, 191. Sa valeur insignifiante en Turquie. I, 363. — Accroissement de sa valeur en France, II, 70. — Déclin de sa valeur aux États-Unis. II, 218. — Comment la politique anglaise tend à affecter la propriété foncière. III, 75. — Gagne en valeur à mesure que s’accélère la circulation. III, 80. — Son épuisement affecte le mouvement de population aux États-Unis. III, 84. — Sa division en France. II, 64. — En Russie, II, 152. — En Suède. II, 158. — En Allemagne. II, 130. — Lenteur de sa circulation dans les premiers âges de société. III, 62. Phénomènes de cette circulation en Angleterre, en Grèce, en Italie. III, 65, 68. — En Espagne et en France. III, 69. — Au Danemark. III, 69. — En Prusse et en Autriche. III, 70. — Comment la politique de Colbert tend à produire sa division et sa circulation. III, 72. — Sa consolidation dans tous les pays qui marchent dans la voie anglaise. III, 89. — Avantages qui résultent de sa division. III, 89. — Elle se divise alors que naît la concurrence pour l’achat du travail. III, 240. — Comment sa division agit sur le mouvement de population. III, 269. — Sa consolidation en Angleterre. III, 281. — Ne donne rien, mais prête volontiers toute chose. I, 88. II, 13. — Conditions auxquelles elle prête. I, 88. — De son occupation. I, 101. — Elle seule est capable de produire les changements vitaux dans la forme de la matière. I, 250. — Constitue la grande banque d’épargne du travail. I, 251. — Elle est la seule machine qui puisse s’améliorer par l’usage. I, 251. — Pour son amélioration, il faut rapprochement du producteur et du consommateur. I, 88. — Sa valeur à peu près nulle dans l’Inde. I, 410.
Terre et travail ont une valeur insignifiante à la Jamaïque. I, 343. — Ce sont eux qui, en définitive, payent toutes les taxes. III, 176. — Augmentent en valeur à mesure que diminue le chiffre proportionnel des intermédiaires. III, 105, 177, 227, 368. — Et aussi avec le rapprochement entre les prix des denrées brutes et des utilités achevées. III, 28, 44, 103.
Taux élevé de profit dans les pays agricoles. III, 103. — S’accompagne d’un faible montant de la quantité. III, 103.
Théorie de Ricardo, tend à l’établissement de l’esclavage comme la condition finale de l’homme. I, 263.
Théories abondent dans les premiers âges de société. I, 18.
Thornton. Sur l’empire turc. II, 475.
Thornton (W.). Sur la condition du peuple en Écosse. I, 517. — Sur l’excès de population. III, 362.
Times (The), sur la condition de la population rurale en Angleterre. I, 507, 513. — Sur le bas prix du travail comme condition de la prospérité anglaise. I, 271. — Sur l’Exode d’Irlande. III, 338.
Titres. Deviennent d’autant plus magnifiques que le pouvoir réel diminue. I, 157.
Tocqueville (De). Sur la liberté aux États-Unis. II, 200. — Son livre : La France avant la Révolution, II, 357. — Ce qu’il dit de la taxation en France dans le siècle dernier. III, 217.
Tooke, Son livre : History of Prices, II, 201, 205.
Trafic est la malédiction de la Polynésie. I, 421. — Très-étendu à Rome. I, 282. — Avec la Turquie au xviie siècle. I, 356. — Sur le trafic. I, 233. — Commence avec le trafic de l’homme. I, 237. — Sa tendance vers la centralisation et l’esclavage. I, 241. — Sa valeur réelle décline sous le système anglais. I, 424. — L’accroissement de son pouvoir est l’unique objet de la politique anglaise. I, 426. — Il est le seul instrument par lequel le commerce se peut effectuer. I, 238. — Le dernier diminue d’autant que le premier gagne en pouvoir. I, 239. — Différence énorme entre leurs tendances respectives. II, 211, 217, 221, 238, 244, 247, 248, 250, 254, 266. — Trafic et guerre sont les plus abstraites des poursuites de l’homme et par conséquent les premières à se développer. I, 244. — Identité à accomplir des objets de leur recherche à tous deux. I, 247, 267, 271. — Leur alliance intime. I, 268. — Ce qu’elle est en France. II, 34. — Trafic est au commerce ce que les mathématiques sont à la science. I, 245. — Caractère spasmodique de ses mouvements. I, 242. — Du trafic de monnaie. II, 364. — Il veut la liberté. II, 379. (Voyez Banques).
Trafiquant, toujours opposé à la combinaison parmi ses sujets. I, 233. — Profite aux oscillations des prix qui sont désastreuses pour les producteurs et les consommateurs. II, 223. — Il est une nécessité dans la société et non un pouvoir. I, 296. — Nécessité de ses services diminue à mesure que la vie sociétaire devient de plus en plus une compagnie par actions. III, 423. — Trafiquant et soldat. Le pouvoir d’association croit d’autant que diminue la nécessité de leurs services. I, 266. — Trafiquant et transporteur, accroissement de leur pouvoir aux États-Unis. II, 222. III, 449. — Tendance du système britannique pour établir la suprématie des deux. I, 472. III, 449. — Accroissement de pouvoir du trafiquant s’accompagne d’affaiblissement de la valeur de l’homme. I, 239. — Cet accroissement produit diminution de commerce. I, 430. II, 231. — Son principe est ; acheter bon marché, vendre cher, et il vit aux dépens des consommateurs et des producteurs. I, 238.
Trafiquante (Civilisation). Combien elle est oppressive. I, 360, 385, 409. II, 83. III, 210. — Son principal objet est de produire concurrence pour la vente du travail et ainsi d’étendre l’esclavage. III, 229. — Elle vise à détruire concurrence pour l’achat du travail. III, 242. — Elle tend à dissoudre la société et à produire l’anarchie. III, 470.
Trafic (Monopoles de) à Athènes. I, 275. — Carthage. I, 280. — Venise. I, 282. — Hollande. I, 283. — Pays-Bas. I, 447. — Insuccès universel. I, 448.
Transport, Sa nécessité croissante en Turquie. I, 359. — Dans l’Inde. II, 402. — Dans l’Amérique espagnole, Italie, Grèce et Iles Ioniennes. I, 423. — (Voyez Taxe de transport). Amélioration dans les modes de transport, tant que manquent les manufactures, facilite l’épuisement du sol. I, 421.
Terrien (Revenu) des États-Unis. II, 225.
Terrien (Propriétaires) de l’Irlande, leur ruine. I, 260.
Trafiquant, Son premier principe. I, 238.
Travail, Le premier prix payé pour toutes choses. I, 181. — Proportions du travail perdu et économisé dans les différents degrés du développement social. II, 7. — Déperdition en Turquie. I, 358. — En Irlande. I, 385. — Dans l’Inde. I, 401. — A la Jamaïque. I, 342. — Aux États-Unis. II, 211. — L’usage des métaux précieux tend à l’économiser. II, 301. — Déperdition chez toutes les nations purement agricoles. III, 6. — C’est l’utilité que tout le monde désire vendre. III, 9. — Déperdition résultant du manque d’une demande importante. III, 9. — Celui productif et celui improductif selon M. Mill. III, 30. — Toujours productif quand il tend à rendre l’homme plus apte à diriger à son service les forces de la nature. III, 31. — Sa déperdition en est une de capital. III, 51. — De la concurrence pour son achat et sa vente, III, 223. — C’est la seule utilité qui disparaisse à l’instant de sa production. III, 224. — Son économie est un résultat de la vitesse de la circulation. III, 225. — Fécondité là où il n’est pas éclairé. III, 293. — Le travail-pouvoir. C’est la seule utilité qui ne se puisse conserver. II, 302. — Travail non éclairé favorise la fécondité, III, 304. — Travail à vil prix, c’est la condition du système anglais. I, 271. — Effets sur la population anglaise de l’avilissement du travail en Irlande. I, 484. III, 252, 340. — Avilissement du travail de la femme dans La Grande-Bretagne tend à empirer la condition de la femme sur tout le globe. III, 382.
Travailleur. Comment affecté par la protection. II, 280. — Rural, est le dernier à s’émanciper. III, 473. — Ceux du monde entier unis par la solidarité d’intérêts. II, 83. III, 459. — Sa quote-part augmente à mesure que s’abaisse le coût de reproduction, III, 99. — Elle augmente par le rapprochement entre les prix des denrées brutes et des utilités achevées. III, 103. — Et aussi quand s’accélère la circulation. III, 144.
Travaux des animaux microscopiques, leur importance. I, 75.
Tull (Jethro). Son système. II, 13.
Turc (Empire). Abandon des riches sols. I, 160. — Sa dépendance croissante du trafiquant et du transporteur. I, 323. — Avantages qu’il doit à la nature. I, 355. — Grande valeur du trafic au xviie siècle. I, 356. — Diminution du revenu public. I, 356. — Comment le commerce y subit taxe de la part du trafic. I, 357. — L’agriculture décline. I, 358. — Dépopulation et misère. I, 359. — Écoulement continu des métaux précieux. I, 360. — Commerce à peu près nul. I, 362. — Faible valeur de la terre. I, 363. — Accroissement de centralisation et d’esclavage. I, 365. — Rareté de monnaie et ses effets. II, 475. — Système de revenu. III, 170.
Turgot, Sur les heureux effets d’un abaissement du taux de l’intérêt. III, 118.
Tyrannie d’Athènes. I, 275.


U
Union et harmonie parmi les hommes, croissent avec l’accroissement de richesse. I, 301. — Parmi les communautés sont le résultat nécessaire d’un exercice convenable du pouvoir de coordination

en elles-mêmes. III, 457. — Union de l’Irlande à la Grande-Bretagne,

ses effets. I, 368.
Universalité des lois naturelles. I, 14, 63, 152, 193. II, 273. III, 345.
Utérin. Système utérin réagit sur le cerveau. III, 298.
Utilité. Elle croît avec l’accroissement de richesse et de pouvoir. I, 199. — Elle est la mesure du pouvoir de l’homme sur la nature. I, 201. — Toujours en raison inverse de la valeur. I, 201. — Croît avec l’accroissement du pouvoir d’association et de combinaison. I, 202.
Utilités ou objets, ne sont point richesse pour ceux qui ignorent comment en user. I, 204. — Elles tendent vers les lieux où elles acquièrent le plus le caractère utile. II, 352, 378.
Utilités se développent à mesure que l’homme acquiert aptitude à l’association. I, 442. — Selon que le marché se rapproche du champ. II, 17.


V
Valeur, De la valeur. I, 164. — Origine de l’idée de valeur. I, 165. — Sa mesure. I, 165. — Diminue d’autant que s’accroît le pouvoir humain. I, 166. — Liée inséparablement avec l’idée de comparaison, I, 169. — Définition. I, 177. — Quel objet évaluons-nous ? Comment l’évaluons-nous ? De combien est sa valeur ? I, 178. — Inconséquences de Smith et autres économistes au sujet de sa cause. I, 181. — Comment son changement tend à affecter la distribution des produits du travail. I, 90. III, 121. — Toujours en raison inverse d’utilité. I, 201. — Décroît avec la diminution du coût de reproduction. II, 342. — Celle de la terre, sa cause selon les économistes modernes. I, 182. — Celle de la terre en Irlande. I, 379. — Dans l’Inde. I, 410. — En France. II, 70. — En Angleterre. II, 70. — Celle de l’homme mesurée par le coût de reproduction. III, 105. — Celle de monnaie, comment affectée par les expansions et les resserrements de la circulation. II, 367. — Tendance à fermeté de valeur dans les métaux précieux. II, 368. — Richesse augmente avec la diminution des valeurs. I, 216.
Vapeur {Pouvoir de la). Mieux vaudrait qu’il n’existât pas que de le voir monopolisé. I, 450.
Vapeur, Pouvoir-vapeur de la Grande-Bretagne. II, 208.
Variété dans l’unité est la perfection. I, 53. — D’emplois est indispensable à l’association. I, 53. — D’outillage en usage parmi les hommes. II, 298. — Des races humaines, les cerveaux comparés. III, 295.
Vauban et Bois-Guilbert, Sur l’état de la France sous Louis XIV. I, 288.
Végétale (Nourriture). Son usage indispensable pour l’accroissement du pouvoir d’association. 1, 102. — Les quantités augmentent par la culture des sols riches. III, 311. — Cuvier. Sur l’aliment naturel de l’homme. III, 312.
Végétale (Vie) et animale, individuelle et relative de l’homme. III, 404.
Végétation, Son caractère monotone dans les premiers âges du monde. I, 68. — Son objet. I, 69. — Nécessaire pour préparer la terre à recevoir l’homme. I, 69.
Venise (Monopoles à). I, 447. — Toujours en guerre pour le trafic. I, 282. — Splendeur et décadence. I, 283.
Verplank, Sur l’avantage de la modération dans la poursuite de réforme. III, 477.
Versants (Les) et non les fleuves constituent les lignes de séparation entre les animaux et les nations. I, 152.
Vertu est inconnue dans les affaires internationales. I, 424.
Vice et misère, dans le monde. Leur cause. III, 405.
Vie. Sa courte durée dans les nouveaux établissements. I, 107.
Vie (Lutte pour la) en Angleterre. I, 513. II, 87, 99.
Vie (Changements dans la durée de la). III, 262. — Sa durée en Angleterre. III, 284. - Aux États-Unis. III, 289. — Assurances sur la vie en Angleterre contribuent rapidement à l'accroitre. I, 513. — De l'homme, limitée par son désordre et non par le décret divin. III, 266.
Vie. Son horizon augmente avec le développement d’individualité. I, 294.
Virginie, Son premier étalon de la valeur. II, 300. — Épuisement du sol. II, 218.
Vitaux (Changements) dans la forme de la matière. I, 250. II, 10. (Voyez Agriculture). — Chaleur vitale nécessaire pour acquérir le commandement des services de la nature. I, 83. — Fonctions vitales, leur équilibre. III, 291. — Leur prépondérance dans les classes d'hommes. III, 292. — Organes vitaux, leur équilibre. III, 291.
Volontaires (Fonctions) et involontaires et mêlées du système de l’homme. III. 406.


W
Westminster-Review. Sur la déperdition de travail en Russie. II, 173. — Sur la loi de population. III, 305.
Whately, Sur l'état actuel de la science sociale. I, 34.
Wise. Sur l'état désastreux de l'agriculture en Virginie. III, 318.


Y
Yarranton indique le premier les mesures qui ont conduit à la grandeur manufacturière de l'Angleterre. I, 446. — Ses remarquables prédictions. I, 462.


Z
Zemindars de l'Inde ; leur ruine. I, 390.
Zollverein, Sa formation est l’œuvre du professeur List. II, 123. — Sa marche graduelle. II, 125.


FIN DE LA TABLE ALPHABÉTIQUE ET ANALYTIQUE.