Ouvrir le menu principal


Chapitre 17Modifier

Comment Panurge guaingnoylt les pardons et maryoit les vieilles, et des procès qu'il eut à Paris.

Ung iour je trouvay Panurge quelque peu escorné et taciturne, & me doubte bien qu'il n'avoit denare, dont ie luy dys. Panurge vous estes malade à ce que ie voy à vostre physionomie, & ientens le mal, vous avez ung fluz de bourse: mais ne vous souciez. Iay encores six sols & maille, qui ne virent oncques pere ny mere, qui ne vous fauldront non plus que la verolle, en vostre necessité.

A quoy il me respondit. Et bren pour l'argent. ie n'en auray quelque iour que trop: car iay une pierre philosophalle qui me attire l'argent des bourses, comme l'aymant attire le fer. Mais voulez vous venir gaigner les pardons? dist il.

Et par ma foy ie luy respons, Ie ne suis pas grand pardonneur en ce monde icy, ie ne sçay si ie le seray en l'aultre: & bien allons au nom de dieu, pour ung denier ny plus ny moins.

Mais (dist il) prestez moy doncques ung denier à l'interest.

Rien rien, dis ie, Ie vous le donne de bon cueur, grates vobis dominos, dist il.

Ainsi allasmes commençant à sainct Gervays, & ie gaigne les pardons au premier tronc seulement: car ie me contente de peu en ces matieres, & puis me mis à dire mes menuz suffrages, et oraisons de saincte Brigide: mais il gaigna à tous les troncz, & tousiours bailloit argent à chascun des pardonnaires. De là nous transportasmes à nostre Dame, à sainct Iehan, à sainct Antoine, & ainsi des aultres esglises ou avoit bancque de pardons, de ma part ie n'en gaignoys plus: mais luy à tous les troncz, il baysoit les relicques, & à chascun donnoit. Brief quand nous fusmes de retour il me mena boire au cabaret du chasteau et me montra dix ou douze de ses bougettes plaines d'argent.

A quoy ie me seigny faisant la croix, disant. Dont avez vous tant recouvert d'argent en si peu de temps?

A quoy il me respondit, que il l'avoit prins des pardons: car en leur baillant le premier denier (dist il) ie le mis si soupplement, que il sembla que feust ung grand blanc, par ainsi d'une main ie prins douze deniers, voire bien douze liards ou doubles pour le moins, et de l'aultre troys ou quatre douzains: et ainsi par toutes les esglises où nous avons esté.

Voire mais (dis ie) vous vous damnez comme une sarpe & estes larron & sacrilege.

Ouy bien, dist il, comme il vous semble, mais il ne me le semble pas quand à moy. Car les pardonnaires me le donnent, quand ilz me disent en presentant les relicques à bayser, centuplum accipies, que pour ung denier ien prene cent: car accipies est dit selon la maniere des Hebrieux qui vient du futur en lieu de l'imperatif, comme avez en la loy, dominum deum tuum adorabis et illi foli servies, diliges proximuum tuum, & sic de aliis. Ainsi quand le pardonnigere me dit, centuplum accipies, il veult dire, centupluim accipe, & ainsi l'expose rabi Quimy & rabi Aben Ezra, & tous les Massoretz. Et davantaige le pape Sixte me donna quinze cens livres de rente sur son dommaine & tresor ecclesiasticque, pour luy avoir guery une bosse chancreuse, qui tant le tourmentoit, qu'il en cuyda devenir boyteux toute sa vie. Ainsi ie me paye par mes mains: car il n'est tel, sur ledict tresor ecclesiasticque. Ho mon amy disoit il, si tu sçavoys comment ie fis mes choux gras de la croysade, tu seroys tout esbahy. Elle me valut plus de six mille fleurins.

Et où diable sont ils allez? dis ie, car tu n'en as pas une maille.

Dont ilz estoient venuz (dist il) ilz ne firent seulement que changer de maistre. Mais ien employai bien troys mille à marier non pas les ieunes filles: car elles ne trouvent que trop marys, mais de grand vieilles sempiternelles qui n'avoient dentz en gueulle. Consyderant, ces bonnes femmes icy ont tresbien employé leur temps en ieunesse & ont ioué du serrecropiere à cul levé à tous venans, iusques à ce qu'on n'en a plus voulu. Et par dieu ie les feray saccader encores une foys devant qu'elles meurent. Et par ainsi à l'une donnoit cent flourins, à l'aultre six vingtz, à l'aultre troys cens, selon qu'elles estoient bien infames, detestables, & abhominables: car d'autant qu'elles estoient plus horribles & execrables, d'autant il leur failloit donner davantaige, aultrement le diable ne les eust pas voulu besoigner. Incontinent ie m'en alloys à quelque porteur de coustretz gros & gras, & faysois moy mesmes le mariage, mais premier que luy monstrer les vieilles, ie luy monstroys les escuz, disant. Compere, voicy qui est à toy, si tu veulx fretinfretailler ung bon coup. Des lors les pouvres hayres arressoient comme vieulx mulletz, & ainsi leur faisoys bien aprester & bancqueter, & boire du meilleur & force espiceryes pour mettre les vieilles en appetit & en chaleur. Fin de compte ilz besoignoient comme toutes bonnes ames, sinon que à celles qui estoient horriblement villaines & defaictes, ie leur faisoys mettre ung sac sur le visaige. Davantaige ien ay perdu beaucoup en proces.

Et quelz proces as tu peu avoir? disoys ie, tu ne as ny terre ny maison.

Mon amy (dist il) les damoiselles de ceste ville avoient trouvé par instigation de diable d'enfer, une maniere de colletz ou cachecoulx à la haulte façon, qui leur cachoient si bien les seins, que l'on n'y povoit plus mettre la main par dessoubz: car la fente d'iceulx elles avoient mise par derriere, & estoient tous clos par devant, dont les pouvres amans dolens contemplatifs n'estoient pas bien contens, ung beau iour de Mardy ien presentay resqueste à la court, me formant partye contre lesdictes damoyselles et remonstrant les grans interestz que ie pretendoys protestant que à mesme raison ie feroys coudre la braguette de mes chausses au derriere, si la court n'y donnoit ordre, somme toute les damoiselles formerent syndicat et passerent procuration à defendre leur cause, mais ie les poursuivy si vertement que par arrest de la court y fut dist, que ces haulx cachecoulx ne seroient plus portez, sinon qu'ilz feussent quelque peu fenduz par devant. Mais il me cousta beaucoup. Ieuz ung aultre proces bien ord & bien sale contre maistre Fify & ses suppotz, à ce qu'ilz n'eussent point à lire clandestinement les livres de Sentences de nuyct, mais de beau plain iour et ce es escholles de Sorbonne, en face de tous les theologiens, ou ie fuz condemné es despens pour quelque formalité de la relation du sergeant. Une aultre foys ie formay complaincte à la court contre les mulles des Presidens, Conseilliers, & aultres: tendant à fin que quand en la basse court du Palays l'on les mettroit à ronger leur frain, que les Conseilleres leur feissent de belles baverettes affin que de leur bave elles ne gastassent point le pavé en sorte que les paiges du palays peussent iouer dessus à beaulx detz, ou au reniguedieu à leur ayse, sans y rompre leurs chausses aux genoux. Et de ce en euz bel arrest: mais il me couste bon. Or sommez à ceste heure combien me coustent les petitz bancquetz que ie fays aux paiges du palays de iour en iour.

Et à quelle fin? dis ie. Mon amy (dist il) tu ne as nul passetemps en ce monde. Ien ay moy plus que le roy. Et si tu vouloys te rallier avecques moy, nous serions diables.

Non non (dis ie) par sainct Adauras: car tu seras une foys pendu.

Et toy (dist il) tu seras une foys enterré, lequel est plus honorable ou l'air ou la terre? He grosse pecore, Iesuchrist ne fut il pas pendu en l'air. Mais à propos ce pendant que ces paiges bancquettent ie garde leurs mulles, & tousiours ie couppe à quelqu'une l'estriviere du cousté montouer qu'elle ne tient que à ung fillet. Et quand le gros enflé de Conseillier ou aultre a prins son bransle pour monter sus, ilz tombent tous platz comme porcs devant tout le monde: & aprestent à rire pour plus de cent frans. Mais ie me rys encores davantaige, c'est que eulx arrivez au logis ilz font foueter monsieur du page comme seigle vert, par ainsi ie ne plains point ce que m'avoit cousté à les bancqueter.

Fin de compte il avoit (comme ay dit dessus) soixante & troys manieres de recouvrer argent: mais il en avoit deux cens quatorze de le despendre, hors mis la reparation de dessoubz le nez.