Ouvrir le menu principal

Page:Walch - Anthologie des poètes français contemporains, t3.djvu/595

Cette page n’a pas encore été corrigée



MADAME ANNE OSMONT

Bibliographie. — Mm« Anne Osmont a publié des poèmes dans La Fronde, à laquelle elle a collaboré sous son propre nom et sous des pseudonymes.

En Préparation : Un volume de vers.

M»« Anne Osmont est née à Toulouse le 2 août 1872. Elle habite Paris depuis 1898. Les calmes et larges paysages de sou pays lui ont formé le regard, et les parlers latins l’ont de bonne heure façonnée au rythme. On goûtera le charme qui émaue de ses vers, d’une inspiration franche et sincère, d’un sentiment poétique vrai et profond.

SONNET

El moi, je suis semblable à la feuille flétrie.
Emportez-moi comme elle, orageux aquilons !

(lamartine, L’Isolement )

Le sang du soir ruisselle en l’or sanglant des vignes,
Dans les pins violets pleure le vent du soir :
Voici l’heure câline où l’on aime s’asseoir
A deux, près de l’étang qu’attriste un vol de cygnes.

Etendu près de moi, vous songez, et vos doigts
Désœuvrés vont froissant quelque tige de menthe
Qui laisse, avec l’odeur savoureuse et mordante,
Sur votre chair, son âme et le regret des bois.

Vous avez pris mon cœur avec la fleur sauvage,
Et, comme elle, effeuillé sur cet obscur rivage,
Il tombe dans l’oubli, comme un bouquet jeté.

Meurtri, mais sans regret vers d’autres destinées,
Il éprouve à mourir une âpre volupté,
Puisque vos chères mains en restent parfumées.