Ouvrir le menu principal

Page:Walch - Anthologie des poètes français contemporains, t3.djvu/194

Cette page n’a pas encore été corrigée



PAUL FORT

Bibliographie. —La Petite Bête, comédie en un acte, en prose (1888), représentée eu 1890 au Théâtre d’Art (Vanier, Paris, 1890). — Plaquettes parues de 1894 à 1896 : Plusieurs Choses, poésies (Bailly, Paris, 1894) ; — Premières Lueurs sur la Colline, poésies (Bailly, Paris, 1894) ; — Monnaie de Fer, poésies et poèmes en prose (Bailly, Paris, 1894) ; — Presque les doigts aux clefs (Bailly, Paris, 1895) ; — Il y a là des cris, poésies (Société du Mercure de France, Paris, 1895) ; — Ballades (Ma Légende, Mes Légendes], poèmes en prose (Société du Mercure de France, Paris, 1896) ; — Ballades [La Mer, Les Champs, Les Cloches], poèmes en prose (édition du Livre d’Art et de L’Epreuve, Paris, 1896) : — Ballades (Les Saisons, Aux Champs, Sur la Route et devant l’Atre, Mes Légendes, L’Orage], poèmes en prose (Société du Mercure de France, Paris, 1896) ; — Ballades (Louis XI, curieux homme], poèmes en prose (Société du Mercure de France, Paris, 1896). — Editions de la Société du Mercure de France : Ballades Françaises [l’° série -.Poèmes et Ballades, 1894-1896], préface de Pierre Louys (1897) ; — Montagne, Forêt, Plaine, Mer (Ballades Françaises, 2« série] (1898) ; — Le Roman de Louis XI (Ballades Franm çaises, 3» série] (1898) ; —Les Idylles antiques et les Hymnes, suivis de Intermezzo et des Jeux de l’Hiver et du Printemps [Ballades Françaises, 4° série] (1900) ; — L’Amour Marin [Ballades Françaises, 5« série] ; — Paris sentimental ou Le Roman de nos vingt ans, suivi de La Bohême du Cœur et des Bomances d’un Sou (Ballades Françaises, 6° série] ; — Les Hymnes de Feu, précédés de Lucienne, petit roman lyrique [Ballades Françaises, 7° série] ; — Coxcomb ou l’homme tout nu tombé du Paradis (1906).

A Paraître : Henri III (Ballades Françaises, 8° série] ; — Suzon [Ballades Françaises, 9° série] ; — Les Hymnes révolutionnaires [Ballades Françaises, 10° série] ; — Visages (Ballades Françaises, 11° série].

M. Paul Fort a fondé et dirigé Le Livre d’Art, première série, revue de poètes symbolistes, illustrée par Paul Gauguin, Emile Bernard, Maurice Denis, Vuillard, Bonnard, Sérusier, etc. (18911894) ; il a dirigé, avec Michel Chabance, L’Idée Moderne, revue