Ouvrir le menu principal

Page:Walch - Anthologie des poètes français contemporains, t1.djvu/538

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





LOUIS TIERCELIN





Bibliographie. — Poésie : Les Asphodèles (1873) ; — L’Oasis (1880) ; — Primevère, poème (1881) ; — Les Anniversaires (1887) ; — La Mort de Brizeux, poème (1888) ; — Les Jongleurs de Kermartin, poème ; — Dans la boutique, poème ; — Les Cloches (1892) ; — Yvonne ami Du, poème ; — Le Livre blanc ; — Sur la harpe (1897) ; — La Bretagne qui chante (1903) ; — Le Parnasse Breton Contemporain, en collaboration avec J.-Guy Ropartz (1889). — Théâtre : L’Occasion fait le larron, comédie en un acte, en vers (théâtre de Rennes, 1867) ; — L’Habit ne fait pas le moine, comédie en deux actes, en vers (théâtre de Rennes, 1868) ; — Marguerite d’Écosse, poème dramatique en un acte, musique de J.-Guy Ropartz (Théâtre d’application) ; — Les Noces du croque-mort, comédie en un acte, en vers ; — L’Heure du chocolat, proverbe en un acte (salle Herz) ; — Un Voyage de noces, drame en quatre actes, en vers (Odéon, 1880) ; — Stances à Corneille (Comédie française) ; — Le Voisin de gauche, comédie en un acte (salle Herz) ; — Corneille et Rotrou, comédie en un acte, en vers (Odéon, 1884) ; — Le Rire de Molière, à-propos en un acte, en vers (Comédie française, 1888) ; — Fethlène, drame lyrique en un acte, musique de J.-Guy Ropartz ; — Pêcheur d’Islande, pièce en cinq actes et huit tableaux, en collaboration avec Pierre Loti, musique de J.-Guy Ropartz (Grand-Théâtre) ; — Le Grand Ferré, oratorio en trois parties, en collaboration avec Lionel Bonnemère, musique de D.-F. Planchet (1891) ; — Une Soirée à l’hôtel de Bourgogne, comédie en deux actes, en vers (théâtre de Rennes, 1892) ; — Mudarra, drame lyrique en quatre actes, en collaboration avec Lionel Bonnemère, musique de F. Le Borne (Opéra royal, Berlin) ; — Trois Drames en vers : Kéruzel (théâtre des Poètes), Le Cœur sanglant, Le Cilice (1894) ; — L’Abbé Corneille, comédie en un acte, en vers (Comédie française, 1895) ; — A l’épreuve, opéra-comique en un acte, musique de Louis Barras (casino de Saint-Malo, 1896) ; — Le Diable couturier, opéra-comique en un acte, musique de J.-Guy Ropartz (Théâtre d’application) ; — La Tulipe noire, opéra-comique en un acte, en collaboration avec Lionel Bonnemère, musique de Louis Barras (théâtre d’Angers) ; — Le Sacrement de Judas, drame en un acte (théâtre du Grand-Guignol), joué à Londres au Comedy-Theatre par Forbes Robertson, en Amérique par Kyrie Bellew ; — Le Secret de Molière, comédie en un acte, en vers (Odéon) ; — Ar Mor, poème (Comédie française). — Prose : Amourettes, nouvelles ; — La Comtesse Gendelettre, roman ; — La Bretagne qui croit, pardons et pèlerinages en Bretagne (1894) ; — Bretons de Lettres (1906).