Ouvrir le menu principal

Page:Walch - Anthologie des poètes français contemporains, t1.djvu/351

Cette page n’a pas encore été corrigée


il fit son service militaire, pendant l’hiver du siège, comme sergent-Courrier au 116e bataillon de la garde nationale. Au printemps de 1872, il fonda, avec quelques amis, la Renaissance Artistique et Littéraire, àtlaquelle Victor Hugo adressa une lettre de bienvenue si cordiale et si belle. Puis il entra au Rappel, où il tint près de dix ans la critique des livres. Il dirigea plus tard la Tradition et la Revue du Nord.

« M. Blémont, a dit un critique, est un poète essentiellement poète, grisé de cadence, de mesure et de difficulté vaincue, et néanmoins facile ouvrier des assemblages de rimes ; un barde mariant sentiment, forme, penaée ; un rêveur et un berceur ; en même temps, un philosophe attendri et élevé… » Ce très pur artiste combine fort heureusement « Hier » et « Aujourd’hui ». On admire dans sa poésie cette fraîcheur d’inspiration qui s’allie si bien à la grâce, et une simplicité pleine de noblesse.

M. Emile Blémont est président de l’Association des Poètes.