Ouvrir le menu principal

Page:Walch - Anthologie des poètes français contemporains, t1.djvu/349

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





ÉMILE BLÉMONT





Bibliographie. — Poésie : Contes et Féerie (Julien Lemer, Paris, 1866) ; — Poèmes d’Italie (Alph. Lemerre, Paris, 1870) ; — Pour les inondés (plaquette, Alph. Lemerre, Paris, 1875) ; — Les Cloches, d’après Edgard Poë (plaquette, librairie de l’Eau-Forte, Paris, 1876) ; — Portraits sans modèles (Alph. Lemerre, Paris, 1879) ; — Les Filles Sainte-Marie (plaquette, A. Quantin, Paris, 1879) ; — La Prise de la Bastille, plaquette (Alph. Lemerre, Paris, 1879) ; — Le Porte-Drapeau, plaquette (Strauss, Paris, 1880) ; — Pour la statue de Victor Hugo, plaquette (Launette, Paris, 1882) ; — Le Jardin enchanté (Charavay frères, Paris, 1882) ; — Enoch Arden, d’après Tennyson (bibliothèque du Progrès Artistique, Paris, 1885) ; — La Liberté éclairant le monde, plaquette (Strauss, Paris, 1886) ; — Poèmes de Chine (Alph. Lemerre, Paris, 1887) ; — Wattignies (Librairie illustrée, Paris, 1888) ; — La Légende de l’hirondelle, Le Roitelet, La Damnation de Polichinelle, trois plaquettes (Tresse et Stock, Paris, 1890) ; — Les Pommiers en fleur (bibliothèque Charpentier, Paris, 1891) ; — Marthe aux Pieds nus, plaquette (bibliothèque de la Revue du Nord, Paris, 1893) ; — Noël flamand, plaquette (même bibliothèque, Paris, 1894) ; — Alphabet symbolique, plaquette (Alph. Lemerre, Paris, 1895) ; — Le Seigneur de Saint-Clair, plaquette (bibliothèque de la Revue du Nord, Paris, 1895) ; — La Belle Aventure (Alph. Lemerre, Paris, 1895) ; — A Watteau, plaquette (Alph. Lemerre, Paris, 1897) ; — En mémoire d’un enfant (Alph. Lemerre, Paris, 1899) ; — Les Gueux d’Afrique (Alph. Lemerre, Paris, 1900) ; — La Bégum Jeanne (Alph. Lemerre, Paris, 1905) ; — L’Ame étoilée (Alph. Lemerre, Paris, 1906).

M. Emile Blémont a contribué, en outre, au Tombeau de Théophile Gautier (Alph. Lemerre, Paris, 1873), au Parnasse Contemporain de 1876 (même librairie), aux Sonnets-Hommages à Joachim du Bellay (édition du Monument, Paris, 1894), au Tombeau de Charles Baudelaire (bibliothèque de la Plume, Paris, 1896) ; au Livre d’or de Remy Belleau (Gouhier-Delouche, Nogent-le-Rotrou, 1900) et à la Couronne poétique de Victor Hugo (bibliothèque Charpentier, Paris, 1902).