Ouvrir le menu principal

Page:Walch - Anthologie des poètes français contemporains, t1.djvu/209

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





ACHILLE MILLIEN





Bibliographie. — La Moisson, poésies (Vanier, Paris, 1860) ; — Chants agrestes, musique d’Albert Sowinski (Dentu, Paris, 1862) ; — Les Poèmes de la nuit, Humouristiques, Paulo majora, ouvrage couronné par l’Académie française (Dentu, Paris, 1863) ; — Musettes et Clairons (Tardieu, Paris, 1865) ; — Légendes d’aujourd’hui, poèmes suivis de lieds et sonnets (Garnier frères, Paris, 1870) ; — Voix des ruines, Légendes évangéliques, Paysages d’hiver (A. Lemerre, Paris, 1873) ; — Nouvelles Poésies (1864-1873) (A. Lemerre, Paris, 1875) ; — Premières Poésies (1859-1863) (A. Lemerre, Paris, 1877) ; — Poèmes et Sonnets (A. Lemerre, Paris, 1879) ; — Chants populaires de la Grèce moderne (1890, non mis dans le commerce) ; — Chants populaires de la Grèce, de la Serbie et du Monténégro (A. Lemerre, Paris, 1891) ; — A Camoens, ode (A. Lemerre, Paris, 1892) ; — Christophe Colomb, poème (1892) ; — Ballades et Chansons populaires des Slaves d’Autriche : Tchèques de Bohême, Moraves, Slovaques (1892, non mis dans le commerce) ; — Fleurs de poésie, morceaux des poètes étrangers contemporains traduits en vers [poètes portugais] (1893) ; — Les Chants oraux du peuple russe (Honoré Champion, Paris, 1893) ; — Le Libérateur, ode (A. Lemerre, Paris, 1893) ; — Petits Contes du Nivernais (1894) ; — Ballades et Chansons populaires tchèques et bulgares (A. Lemerre, Paris, 1894) ; — Etrennes nivernaises (en Nivernais, chez tous les libraires, 1895) ; — Etrennes nivernaises (en Nivernais, chez tous les libraires, 1896) ; — Feuilles détachées, traduction de quatre poésies de Joaquim d’Araujo (non mis dans le commerce) ; — Chez nous : Le Long des sentes nivernaises, Airs de flûte, Le Jour qui tombe, ouvrage couronné par l’Académie française (A. Lemerre, Paris, 1896) ; — Aux Champs et au Foyer : Plein air, Intérieurs, Rêves et Souvenirs (A. Lemerre, Paris, 1900) ; — Le Parnasse du dix-neuvième siècle, Poètes néerlandais [Hollandais, Flamands], morceaux choisis traduits en vers (Alphonse Lemerre, Paris, 1904). — Tirés à part : La Pierre des élus, nouvelle (1860) ; — Petites Fables et Légendes du Nivernais [extrait de Archivio delle Tradizioni popolari] ; — Poètes couronnés [extrait de la Revue du Siècle].

En Préparation : Le Parnasse du dix-neuvième siècle, Poètes