Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome11.djvu/558

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

pour défendre sa bienfaitrice, et pour disputer le royaume qu’on lui donne.

Le choix que la reine a fait de lui aliène encore ses sujets : on craint de nouveaux étrangers. Le pape et Charles Durazzo avancent. Othon de Brunswick rassemble à la hâte quelques troupes ; il est défait et prisonnier.

Durazzo entre dans Naples ; six galères que la reine avait fait venir de son comté de Provence, et qui mouillaient sous le château de l’Œuf, lui furent un secours inutile : tout se faisait trop tard ; la fuite n’était plus praticable. Elle tombe dans les mains de l’usurpateur. Ce prince, pour colorer sa barbarie, se déclara le vengeur de la mort d’André. Il consulta Louis de Hongrie, qui, toujours inflexible, lui manda qu’il fallait faire périr la reine de la même mort qu’elle avait donnée à son premier mari[1]. Durazzo la fit étouffer entre deux matelas (1382). On voit partout des crimes punis par d’autres crimes. Quelles horreurs dans la famille de saint Louis !

La postérité, toujours juste quand elle est éclairée, a plaint cette reine, parce que le meurtre de son premier mari fut plutôt l’effet de sa faiblesse que de sa méchanceté, vu qu’elle n’avait que dix-huit ans quand elle consentit à cet attentat, et que depuis ce temps on ne lui reprocha ni débauche, ni cruauté, ni injustice. Mais ce sont les peuples qu’il faut plaindre ; ils furent les victimes de ces troubles. Louis, duc d’Anjou, enleva les trésors du roi Charles V son frère, et appauvrit la France pour aller tenter inutilement de venger la mort de Jeanne, et pour recueillir son héritage. Il mourut bientôt dans la Pouille, sans succès et sans gloire, sans parti et sans argent.

Le royaume de Naples, qui avait commencé à sortir de la barbarie sous le roi Robert, y fut replongé par tous ces malheurs que le grand schisme aggravait encore. Avant déconsidérer ce grand schisme d’Occident que l’empereur Sigismond éteignit, représentons-nous quelle forme prit l’empire.


__________


  1. Voyez chapitre cxix.