Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 5.djvu/486

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[fleuron]
— 484 —

ils sont toujours bien plantés, fièrement galbés, en rapports parfaits de proportion avec les parties de l’architecture qu’ils surmontent.

Fleuron.XVe.siecle.png


Les architectes gothiques savaient couronner leurs édifices.

Fleuron.XVe.siecle.2.png


Notre attention doit d’autant plus se porter sur ces qualités, qu’aujourd’hui la plupart de nos monuments modernes pèchent évidemment par le défaut contraire. L’ère