Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 5.djvu/191

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[église]
— 189 —
nais[1], ég. d’Anzy, ég. de Bois-Sainte-Marie[2], ég. de Châteauneuf[3], ég. de Saint-Germain.
SARTHE. Arrond. du Mans. Ég. cathéd. du Mans[4], ég. Notre-Dame-du-Pré au Mans[5], ég. Notre-Dame-de-la-Coulture au Mans[6].
Arrond. de la Flèche. Ég. du pr. de Solesmes, ég. de Bazouges, ég. de la Bruère.
Arrond. de Mamers. Ég. de la Ferté-Bernard[7].
Arrond. de Saint-Calais. Ég. de Saint-Calais.
SEINE. Arrond. de Paris. Ég. Notre-Dame (cathéd. de Paris)[8], ég. abb. de Saint-Germain-des-Prés à Paris[9], ég. de Saint-Germain-l’Auxerrois, id.[10], ég. Saint-Eustache, id.[11], ég. Saint-Merry, id., ég. Saint-Séverin, id., ég. du pr. de Saint-Martin-des-Champs, id.[12], ég. Saint-Ju-
  1. Édifice de la fin du XIIe siècle. Style de la haute Bourgogne. Roman fleuri de transition. Belle construction.
  2. Petite église du XIIe siècle, dont le chœur présente en plan une disposition toute particulière. Bas-côté sans chapelles rayonnantes, et sanctuaire porté sur des réunions de colonnes, deux grosses posées suivant le rayon et deux plus grêles posées sur la circonférence. Tour centrale ; nef en berceau brisé avec arcs doubleaux ; voûtes d’arête sur les bas-côtés, sans arcs-boutants.
  3. Petite église du XIIe siècle, sans transsept ; nef avec collatéraux étroits et trois absides. Clocher carré en avant du sanctuaire. Voûtes hautes en berceau brisé, contre-buttées par des voûtes d’arêtes rampantes sur les bas-côtés. Le berceau central se retournant accuse seul le transsept en élévation.
  4. Nef du XIe siècle, remaniée et voûtée au XIIe ; primitivement couverte par une charpente. Chœur du XIIIe siècle. Style mixte français-normand (voy. Cathédrale, fig. 34 et 35). Vitraux.
  5. Petite église du commencement du XIe siècle, remaniée au XIIe ; couverte primitivement par une charpente apparente.
  6. Nef sans bas-côté, du XIIe siècle. Influence du style occidental ; chœur de la fin du XIIe siècle. Porche du XIIIe. Crypte.
  7. Très-jolie église du XVIe siècle, dans laquelle les traditions gothiques sont très-habilement conservées sous une nouvelle forme. Vitraux.
  8. Cathédrale de la fin du XIIe siècle ; nef et portail du commencement du XIIIe. Pignons du transsept du milieu du XIIIe siècle. Chapelles du chœur du XIVe (voy. Cathédrale, fig. 1, 2, 3, 4 et 5).
  9. Nef du XIe siècle, entièrement reconstruite. Chœur de la fin du XIIe siècle, qui a subi des altérations notables. Une tour sur la façade formant porche, dont la construction remontait au IXe siècle. Deux tours des deux côtés du transsept, détruites aujourd’hui.
  10. Nef des XIVe et XVe siècles ; chœur du XVe ; porche du XVIe. Tour romane près le bras de croix sud détruite aujourd’hui.
  11. Vaste église des XVIe et XVIIe siècles.
  12. Chœur du XIe siècle, revoûté au XIIe. Nef sans bas-côtés, du XIIIe siècle, couverte par une charpente apparente lambrissée. Cet édifice religieux est, après Notre-Dame, le plus intéressant de ceux qui existent encore dans Paris.