Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 5.djvu/108

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[échafaud]
— 106 —

un poids énorme pour rompre des fermettes ainsi combinées, bien qu’elles ne fussent maintenues dans la muraille que par deux scellements. Non-seulement la combinaison de ces fermettes ne leur permettait pas de quitter les scellements ; mais, étant réunies par des solives formant une suite de polygones autour du cylindre, elles étaient toujours bridées contre la muraille.

Echafaud.donjon.Coucy.2.png

Dans les provinces où l’on bâtit encore sans faire de ravalements après la pose, on a conservé ces moyens primitifs d’échafaudages. Les échafauds ne se composent que de boulins engagés dans des trous ménagés en construisant et d’échasses, les boulins étant liés aux échasses par des cordelettes. À Paris même ces traditions se sont conservées, et nos Limousins déploient une habileté singulière dans la combinaison de ces légers échafaudages composés de brins de bois qui n’ont guère que 0,10 c. de diamètre en moyenne.