Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 3.djvu/272

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[clef]
— 269 —

circulaire de ces clefs, comme l’indique la fig. 17.

Clef.voute.arc.ogive.png


Quant au profil donné au corps de la clef de la voûte en arcs d’ogives, il reproduit le plus souvent celui des arcs, comme dans la fig. 17, ou, s’il s’en éloigne, c’est pour adopter un profil plus mâle et moins refouillé.

Clef.voute.arc.ogive.2.png


Soit, dans ce cas (18), A le profil de l’arc ogive, B sera le profil du corps de la clef. Sous le corps cylindrique, un plateau orlé C reçoit la rosace sculptée qui se détache sur le fond concave de ce plateau C, dont le point le plus creux D ne s’enfonce pas au delà du niveau E du prolongement de la courbe intrados des arcs ogives. Ces détails paraîtront peut-être minutieux ; mais dans le mode de la construction gothique, rien n’est indifférent, et c’est par des recherches de ce genre, résultat du raisonnement et de l’expérience acquise par des observations suivies, que les constructeurs de la belle époque du moyen âge sont arrivés à produire des effets surprenants avec des moyens très-