Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 3.djvu/199

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[cheminée]
— 196 —

sommiers engagés dans le mur, portant sur les deux pieds-droits, et d’une clef ; il n’a que 0  20 c. d’épaisseur environ. Le contre-cœur[1] est maçonné en tuileaux, afin de mieux résister à l’action du feu. Plus tard, une plaque en fonte de fer posée debout devant le contre-cœur vient encore protéger la maçonnerie contre l’ardeur du foyer, et des carreaux de brique tapissent l’âtre.

Cheminee.chateau.Vauce.png

Rarement, au XIIe siècle, posait-on les cheminées adossées à des murs

  1. C’est le nom que l’on donne au fond de la cheminée.