Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 10.djvu/11

Cette page a été validée par deux contributeurs.



АVIS

La méthode que nous avons cru devoir adopter pour la table du Dictionnaire de l’architecture française demande à être expliquée. Ce qu’il importe au possesseur d’un ouvrage de cette nature, c’est de pouvoir le consulter sans perte de temps. Or, la forme de dictionnaire permet, en lisant un article, — facile à trouver par suite de l’ordre alphabétique, — de connaître ce que renferme cet article ; mais que le lecteur veuille savoir si, dans le cours de l’ouvrage, il est question de tel ou tel édifice ou de telle partie d’un édifice, les recherches seraient fort longues et souvent infructueuses. La monographie de certains monuments d’une grande importance se trouve disséminée, pour ainsi dire, dans vingt à trente articles, et c’était la une des objections que l’on opposait à la forme de dictionnaire que nous avions choisie. Notre table fait tomber cette objection, puisque, en recourant au monument (dans la table),