Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 1.djvu/485

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[arm]
— 466 —

légendaires des vitraux de plus grandes dimensions, et les encadrements en fer ne pouvaient affecter des formes qui eussent gêné les peintres verriers dans leurs compositions (voy. Vitrail).

Detail.assemblage.armature.png
Detail.assemblage.armature.2.png

ARMOIRE, s. Est un réduit ménagé dans la muraille, clos, destiné à renfermer des objets ayant quelque valeur ; ou un meuble en menuiserie, composé d’un fond, de côtés, d’un dessus et d’un dessous, fermé par des ventaux, et disposé dans les édifices ou les appartements d’une manière permanente. Nous ne nous occuperons ici que des armoires fixes, immeu-