Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 1.djvu/410

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[arc]
— 391 —

tenir contre un ennemi maître de la place. Ces murailles ne sont même pas garnies dans toute leur étendue de mâchicoulis, et le côté du midi de la ville n’est défendu que par de simples crénelages non destinés à recevoir des hourds de bois.

Tour.carree.Avignon.png

Leur hauteur n’atteint pas le minimum donné aux bonnes défenses pour les mettre à l’abri des échelades[1]. Mais en revanche si l’enceinte d’Avignon n’était qu’une défense de deuxième ou de troisième ordre, le château, résidence des papes pendant le XIVe siècle, était une redoutable citadelle, pouvant, à cause de son assiette, de son étendue, et de la hauteur de ses tours, soutenir un long siége. Là encore les tours sont carrées, mais d’une épaisseur et d’une élévation telles qu’elles pouvaient défier la sape et les projectiles lancés par les engins alors en usage ; elles étaient couronnées de parapets et mâchicoulis en pierre portés sur des cor-

  1. Escalade au moyen d’échelles.