Page:Vinet - Boutmy - Quelques idées sur la création d'une faculté libre d'enseignement supérieur.djvu/28

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 28 —

ministrateurs d’une grande portée ? apprenez de bonne heure aux jeunes gens à connaître la vie politique des nations, montrez-leur les principes, les lois, sur lesquels la stabilité comme la prospérité des peuples reposent ; détruisez dans ces jeunes imaginations les chimères dangereuses. Montrez à leur bon sens le possible, le praticable, le réel. Par là vous formerez des hommes sérieux, appliqués, réfléchis, capables d’élever des défenses contre les sauvages du présent et les barbares de l’avenir.

Ernest VINET.