Page:Vigny - Journal d’un poète, éd. Ratisbonne, 1867.djvu/321

Cette page n’est pas destinée à être corrigée.