Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Voyages et aventures du capitaine Hatteras.djvu/439

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pitié, à ces rochers sans écho. Il aboyait en vain, et le docteur le caressait de la main sans pouvoir le calmer, quand le fidèle chien, comme s’il eût voulu remplacer son maître, fit un bond prodigieux et s’élança le premier sur les rocs, au milieu d’une poussière de cendre qui vola en nuage autour de lui.

« Duk ! ici, Duk ! » fit le docteur.


'The Field of Ice' by Riou and Montaut 115.jpg


Mais Duk ne l’entendit pas et disparut. On procéda alors au débarquement ; Clawbonny et ses trois compagnons prirent terre, et la chaloupe fut solidement amarrée.

Altamont se disposait à gravir un énorme amas de pierres, quand les aboiements de Duk retentirent à quelque distance avec une énergie inaccoutumée ; ils exprimaient non la colère, mais la douleur.