Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Hector Servadac, Tome 1.pdf/49

Cette page a été validée par deux contributeurs.


CHAPITRE VI


QUI ENGAGE LE LECTEUR À SUIVRE LE CAPITAINE SERVADAC PENDANT SA PREMIÈRE EXCURSION SUR SON NOUVEAU DOMAINE.


Le caractère aventureux du capitaine Servadac étant donné, on accordera sans peine qu’il ne se montrât point définitivement abasourdi de tant d’événements extraordinaires. Seulement, moins indifférent que Ben-Zouf, il aimait assez à savoir le pourquoi des choses. L’effet lui importait peu, mais à cette condition que la cause lui fût connue. À l’entendre, être tué par un boulet de canon n’était rien, du moment que l’on savait en vertu de quelles lois de balistique et par quelle trajectoire il vous arrivait en pleine poitrine. Telle était sa manière d’envisager les faits de ce monde. Aussi, après s’être préoccupé, autant que le comportait son