Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Hector Servadac, Tome 1.pdf/295

Cette page a été validée par deux contributeurs.


CHAPITRE XXIV


DANS LEQUEL LE CAPITAINE SERVADAC ET LE LIEUTENANT PROCOPE APPRENNENT ENFIN LE MOT DE CETTE ÉNIGME COSMOGRAPHIQUE.


« Formentera ! » s’écrièrent presque à la fois le comte Timascheff et le capitaine Servadac.

Ce nom était celui d’une petite île du groupe des Baléares, situé dans la Méditerranée. Il indiquait d’une façon précise le point qu’occupait alors l’auteur des documents. Mais que faisait là ce Français, et, s’il y était, vivait-il encore ?

C’était évidemment de Formentera même que ce savant avait lancé les diverses notices, dans lesquelles il indiquait les positions successives de ce fragment du globe terrestre qu’il nommait Gallia.