Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Bourses de voyage, Hetzel, 1904, tome 1.djvu/138

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— Trois shillings six pence… souffla Corty.

— Trois shillings six pence… répéta Harry Markel.

— Alors… rien à faire ici, reprit James Brown. Merci, capitaine…

— À votre service !

— Pas de commissions pour Liverpool ?…

— Non.

— Bon voyage à l’Alert !

— Bon voyage au Concordia ! »

Ces renseignements obtenus, — et l’on peut juger s’il convenait d’y ajouter foi, — le steamer manœuvra pour sortir de l’anse Farmar. Dès qu’il fut en dehors de la pointe, il se mit en vitesse, et, cap au nord-est, prit direction vers Liverpool.

À ce moment, John Carpenter fit cette réflexion très naturelle :

« Pour nous remercier de l’avoir si exactement informé du cours des nickels, le capitaine du Concordia aurait bien dû nous donner la remorque et nous sortir de cette maudite baie ! »

Du reste, lors même que la brise se serait levée, il était trop tard pour en profiter. Maintenant, il se faisait grand mouvement entre Queenstown et le goulet. Des barques de pêche se croisaient, et plusieurs se dispo-