Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres posthumes, Messein, I.djvu/79

Cette page a été validée par deux contributeurs.
69
varia


Et luise au jour chaud de la lampe
Intime de ce premier soir,
Ton corps ingénu vers quoi rampe
Mon désir guettant son espoir,

Et vibre en la nuit nuptiale,
Sons mon baiser jamais transi,
Ta chair naguère virginale,
Nuptiale alors, elle aussi !