Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, IV.djvu/187

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
177
madame aubin


L’OFFICIER, à M. et à Mme Aubin.

Permettez… Il se retire après avoir salué, reconduit par l’un et par l’autre.


AUBIN, à sa femme.

Explique-toi, Marie.

PELTIER rentre.

Scène V


MADAME AUBIN à Peltier.

Dites, Monsieur, si vous avez jamais eu le droit de vous dire mon amant.


PELTIER

Sur ma parole d’honnête homme et de galant homme telle que la confirme mon retour dans cette chambre, Aubin, je jure que non. Ce départ fut un délire dont madame s’est réveillée la première, pure et invincible. Invincible, car j’ai voulu avoir le dernier motet c’est elle qui l’a dit : et ça été un non à ne pas s’y tromper.


AUBIN

Au fait, chacun a rempli son devoir ici. Moi, après