Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/448

Cette page a été validée par deux contributeurs.
438
invectives


Je piétinais comme un beau diable,
Comme un polichinell’ rageur,
L’horloginette lamentable
Qui tôt ne fut qu’un triste tas

De cuivre et d’argent et de verre
Dès lors se relevant en… « bosse »,
Et maintenant, à moi sévère,
Après coup je compris trop tard

Que j’ai mal et me lamente
À propos du bijou perdu
Et de l’heure à jamais absente…
Mais quelque chose de dedans

Moi-même me dit : « C’est carême
Aujourd’hui, mais rassure-toi, —
L’heure n’en va pas moins quand même.
Heureuse ou non… »
Heureuse ou non… »Baste ! aimons-nous.