Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, II.djvu/446

Cette page a été validée par deux contributeurs.


XVIII


Ô toi triomphante sur deux
« Rivales » (pour dire en haut style).
Tu fus ironique, — elles... feues —
Et n’employas d’effort subtil
Que juste assez pour que tu fus —
Ses encor mieux, grâce à cet us

Qu’as de me plaire sans complaire
Plus qu’il ne faut à mes caprices.
Or je te viens jouer un air
Tout parfumé d’ambre et d’iris,
Bien qu’ayant en horreur triplice
Tout parfum hostile ou complice,

Sauf la seule odeur de toi, frais
Et chaud effluve, vent de mer
Et vent, sous le soleil, de prées
Non sans quelque saveur amère
Pour saler et poivrer ainsi
Qu’il est urgent, mon cœur transi.