Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, II.djvu/411

Cette page a été validée par deux contributeurs.


II


Laisse dire la calomnie
Qui ment, dément, nie et renie
Et la médisance bien pire
Qui ne donne que pour reprendre
Et n’emprunte que pour revendre…
Ah ! laisse faire, laisse dire !

Faire et dire lâches et sottes,
Faux gens de bien, feintes mascottes,
Langue d’aspic et de vipère ;
Ils font des gestes hypocrites,
Ils clament, forts de leurs mérites,
Un mal de toi qui m’exaspère,

Moi qui t’estime et te vénère
Au-dessus de tout sur la terre,
T’estime et vénère, ma belle,
De l’amour fou que je le voue,
Toi, bonne et sans par trop de moue,
M’admettant au lit, ma fidèle !