Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, II.djvu/307

Cette page a été validée par deux contributeurs.
297
parallèlement



Pauvres cœurs mal tombés, trop bons et très fiers, certes !
Car l’ironie éclate aux lèvres belles, certes,
De vos blessures, cœurs plus blessés qu’une cible,
Petits sacrés-cœurs de Jésus plus lamentables !
Va, poète, le seul des hommes véritables,
Meurs sauvé, meurs de faim pourtant le moins possible.