Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, II.djvu/287

Cette page a été validée par deux contributeurs.
277
parallèlement



Lui, cet autre alentour il ose
Jeter des regards bien voulus,
Mais, sur quoi que son œil se pose,
Il s’exaspère où tu te plus,
Œil des philanthropes joufflus ;
Tout lui semble noir, vierge ou gouge,
Les hommes, vins bus, livres lus,
Mais moi je vois la vie en rouge.

envoi


Prince et princesse, allez, élus,
En triomphe par la route où je
Trime d’ornières en talus.
Mais moi je vois la vie en rouge.