Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, II.djvu/285

Cette page a été validée par deux contributeurs.
275
parallèlement


Elle n’avait pas l’ombre d’une excuse,
Pas un amant ou par rage ou par ruse
Il paraît qu’elle couche depuis peu
Avec un individu qui tient lieu
D’époux à cette femme de querelle.
Faut-il la tuer ou prier pour elle ? »


Et le pauvre sait très bien qu’il priera,
Mais le diable parierait qu’il tuera.