Ouvrir le menu principal

Page:Verhaeren - Les Aubes, 1898, éd2.djvu/120

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




HÉRÉNIEN, (vivement)


Cela se passait il y a deux jours ; et, depuis, pareils colloques se
sont multipliés.


L’ÉMISSAIRE


Mon frère répond qu’Oppidomagne se défend, que la révolte
contre cet égorgement de peuples doit partir, non des vaincus, mais des vainqueurs. Et d’autres soldats survenus, attestent que les assiégeants sont las, que les désertions ne se comptent plus, que des rébellions éclatent, journalières, qu’il n’y a plus d’armée, qu’on sera forcé de lever le siège, si l’épouvantable épidémie qui décime les troupes continue. On veut l’union de toutes les détresses contre tous les pouvoirs.


HÉRÉNIEN


Eh bien, qui donc, après une telle affirmation de solidarité
humaine, oserait dire encore que la conscience demeure immobile.
Oh ! ces premières confidences tremblantes,
La nuit, parmi les dangers noirs