Ouvrir le menu principal

Page:Verhaeren - Les Aubes, 1898, éd2.djvu/111

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


surpris hier à l’assemblée du Marché Vieux. Ils conseillaient à d’autres misérables d’aller tuer Jacques Hérénien, de piller sa maison, de simuler une vengeance populaire.


LA FOULE


— À mort la Régence !
— Vive les gens d’Oppidomagne !
— Vive Hérénien !


HAINEAU


Hérénien nous est nécessaire.


LA FOULE


— Pourquoi recevait-il des messages suspects ?
— Pourquoi délaissait-il nos assemblées ?
— C’est un despote.
— C’est un martyr.
— Qu’il se défende !
— Silence !
— Qu’il nous pardonne !