Page:Variétés Tome VI.djvu/341

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


La Musique de la taverne et les Propheties du cabaret,
ensemble le Mespris des Muses.

Lorsque l’on met la nappe sur la table avec assiettes et serviettes, c’est l’ouverture du livre.

Pour les Notes.

Si la nappe n’a point servy, c’est une blanche.

Si la maistresse n’est pas trop blonde, c’est une noire.

Si la servante est boiteuse, c’est une croche.

Pour les Mesures.

Si la pinte est pleine, c’est plaine mesure.

Si quelque alteré en entrant estrangle trois verres de vin sans manger, c’est mesure triple.

Pour les Tons.

Si le valet apporte un pot quy ne soit pas plein, on luy donne rafle de cinq : c’est une quinte.

Si le vin qu’il apporte n’est pas bon, c’est un sol.

S’il en apporte d’autre quy ne soit meilleur, c’est un fa.

Si le maistre, montant en hault, veult discourir, on luy faict reprendre son vin, c’est ré, ut.