Ouvrir le menu principal

Page:Variétés Tome VI.djvu/201

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Les choses horribles contenue en une lettre envoyée à Henry de Valois par un enfant de Paris, le vingt-huitiesme de janvier 1589, selon la coppie qui a esté trouvée en ceste ville de Paris, près l’orloge du Palais. Pour Jacques Gregoire, imprimeur.
M. D. LXXXIX

Henry, vous sçavez bien que, si tost que vous fistes mettre la vray croix de Jesus Christ hors de France1, bien tost après par dissimulation avez exercé l’estat de la religion catholique, et fut lors vostre cœur environné d’actes et faits damnables.

Vous sçavez bien que, lorsque vous donnastes li-


1. Il s’agit du vol qui eut lieu à la sainte Chapelle dans la nuit du 10 mai 1575, et dont on accusa Catherine de Médicis, « de quoi, dit l’Estoille, la ville fut toute troublée… La commune opinion étoit qu’on l’avoit envoyée en Italie pour gage d’une grande somme de deniers, du consentement tacite de la reine mère. » (Journal de l’Estoille, Coll. Petitot, 1re série, t. 45, p. 115.) « Mais, dit encore L’Estoille (Ibid., p. 132), le 15 d’avril de l’année suivante, jour de Pâques fleuries, le Roi fit publier aux prônes de toutes